Aller au contenu

A quoi vous jouez en ce moment ?


Messages recommandés

  • 1 month later...
  • Réponses 2,2k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je me suis fait The Last of Us premier du nom en version remastered.    Bon le premier truc qui m'a sauté aux yeux c'est que c'est Uncharted avec des zombies : même  studio, même gameplay, d

Hades, c'est mon addiction du moment. C'est génial. Jeu de l'année pour ma part.

Mon seul reproche jusqu'ici : je me suis couché deux jours de suite à 1h du matin à cause du jeu et je peux pas faire ça tous les jours.

t620x300-a592e3264ab1acfaa56ab16fa841606b.jpg

Shadow Tactics

 

Je viens de le finir et j'ai bien kiffé. Comme à la bonne époque des Commandos.

Le studio Mimimi a enchainé avec Desperados 3, dès qu'il sera à vil prix ça sera direct dans le panier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

t620x300-61d2836752695c4f9d1dd048d791572

Je m'y met depuis une semaine.
Au départ j'étais pas impressionné et puis petit à petit j'ai commencé à bien kiffé.
Par contre on peut plus enflammer les mecs ligotés sur un feu de camp 😕

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

No man’s sky ça vaut le coup ou bien ? Apparemment la dernière mise à jour envoie le bois. 
Mais c’est le côté procédural qui m’inquiète. 
J’avais essayé Spelunky et le côté sans fin et sans histoire m’avait gonflé assez rapidement. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, je sais pas si la version consoles est aussi jouable que sur PC, mais le jeu est dispo sur PS4, Xbox one et même switch.

 

Edit : je mets l'avis de Gamekult sur le portage PS4

 

Après un long crawl d'essai sur Xbox Game Preview avec Unknown Worlds au développement, l'excellentissime Subnautica émerge cette semaine des abysses et s'en vient régaler les possesseurs de One, mais aussi de PlayStation 4. C'est Panic Button Games (Rocket League Xbox One et Switch, Doom, Wolfenstein II et Warframe sur Switch) qui s'est chargé de finir le boulot, pour un résultat cette fois - et sans mauvais jeu de mots - entre deux eaux.



Techniquement d'abord, Subnautica ne tient pas la charge sur toutes les machines qui l'ont accueilli ce mardi 4 décembre. Sur PS4 “fat”, l'expérience paraît plus ou moins au rendez-vous durant les premières heures de nage, mais prend malheureusement un bon coup dès qu'on fabrique son premier submersible. Comptez alors 20-25 fps de moyenne en vitesse de pointe, des sursauts et des surprises visuelles extrêmement tardives quand vous pilotez le fameux Seamoth, un jouet pourtant central dans l'exploration de la planète 4546B. Sur Xbox One S - clairement le martyr du lot - Subnautica a d'emblée l'air d'un jeu Xbox 360, aliasé, texturé au crayon gras, sans pour autant pouvoir garantir un minimum de fluidité à tout instant. Deux plateformes exclues d'office du reste de cet encart, donc.



PS4 Pro et Xbox One X sont fort heureusement - et évidemment - mieux loties et couplent framerate stable et rendu fin dans la plupart des situations, à deux exceptions près. La première, c'est évidemment cette remontée à la surface qui se termine souvent en micro (et parfois macro) freezes, un problème connu des acheteurs PC à la sortie, mais réglé dans les mois qui ont suivi. La seconde concerne celles et ceux qui voudront s'adonner au housing étendu, avec de courtes paniques du moteur lorsqu'on marche au pas de course dans une base sous-marine richement équipée. Ca, c'est pour les petites surprises qui n'entacheront probablement pas votre plaisir de jeu, tout comme elles n'avaient pas entravé le nôtre en début d'année sur PC. Dommage tout de même de ne pas trouver une réglette Performances / Qualités, comme c'est de plus en plus courant en matière de bons portages de salon.



Plus embêtant avec ces adaptations consoles du chef-d'oeuvre d'Unknown Worlds : cette corruption d'un micro-nano-pico-fragment de l'ADN originel du jeu. Raboter la distance d'apparition d'un biome dans Subnautica, c'est comme filer un glaucome à Link dans Breath of the Wild : toute l'exploration est de fait légèrement modifiée. Mais c'est pourtant l'angle d'attaque choisi par Panic Button. Le pop d'éléments "par couches" (d'abord une masse rouge visible de très loin, puis des herbes et des éclaircies sablées à mesure que l'on s'approche) est remplacé par un nouveau streaming qui fait parfois surgir sur le tard de grands pans de terrain ou des dominantes entières de couleur. C'est donc en quelque sorte la signalisation du jeu qui est modifiée, même si pas de beaucoup. Notez bien le distinguo entre "différente" et "plus mauvaise" dans cette approche de l'apparition des éléments : la version PC n'était pas parfaite non plus, et puisqu'on ne découvre Subnautica qu'une fois, difficile pour nous de juger cette partie en seconde visite.



Question confort en revanche, pas de doute : Subnautica a désormais ses versions dites "inférieures". Allez, légèrement inférieures, car il faudrait bien plus pour décrocher un tel monstre du podium. Le champ de vision bloqué autour des 60 degrés par exemple, vous laisse le nez collé au masque, avec couteau et lampe torche très près du visage. Aussi, et c'est peut-être le seul vrai problème universel de ce portage : l'absence de fonctions visant à améliorer l'expérience au pad. On aurait notamment aimé que Panic Button adapte en conséquence les interactions avec les éléments à la fois proche et mobiles. La pêche aux petits poissons demandait déjà un brin d'adresse à la souris, et elle se trouve ici transposée à l'identique, avec le même curseur discret, les mêmes bestioles louvoyantes et la même capture au pixel près. Aux sticks, certaines récoltes simplistes peuvent ainsi déborder sur de longues minutes de poursuites grotesques, bien au-delà de ce que visait Unknown Worlds sur PC.



Enfin, et on n’en tiendra pas compte dans la note car les développeurs parlent de patchs déployés dans quelques heures/jours, que les plus pressés soient prévenus : chaque version souffre pour l’instant de son vilain bug vulgaire, avec des crashs intempestifs durant certaines sauvegardes sur PS4, et des ressources (soufre, cuivre) absentes de certaines parties générées sur Xbox One. Patience, donc.

Modifié par kevo42
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis fait The Last of Us premier du nom en version remastered. 

 

Bon le premier truc qui m'a sauté aux yeux c'est que c'est Uncharted avec des zombies : même  studio, même gameplay, décors et cinématiques tout aussi soignés, mais même long couloir, avec éventuellement quelques alcoves pour planquer des items à ramasser. 

 

Je comprends le succès parce que l'histoire est prenante, l'univers immersif et l'infiltration/action bien foutue. Mais ça reste tout de même super répétitif, le bestiaire manquant clairement de variété. Et surtout j'ai vraiment pas été emballé par la fin : tout le passage "David" était plus intense que le dernier chapitre.

J'ai cru que j'avais raté des "choix" et que je m'étais retrouvé avec une fin pas terrible, mais en fait c'est la seule a priori. 

 

Ah sinon ça m'a amusé au début dans boston de retrouver les mêmes lieux/monuments que dans fallout 4, dans le même état. 

 

Je vais me faire Left Behind, mais peut-être pas la suite. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deuxième saison de Fall guys aujourd'hui. Y a des gens ici qui y jouent ?

 

 

Sinon, j'ai pris Hades pour PC. Il a l'air de tourner correctement sur mon ordi portable, ça prend pas une grosse config.

 

Pour les gens qui ont retourné Isaac dans tous les sens, ça a l'air dans le même état d'esprit, mais en 3d isométrique, et avec une direction artistique très classe (les représentations des dieux grecs sont belles).

 

 

 

Edit : ouais Hades c'est aussi bien qu'on le dit. Allez-y sans hésitation

Modifié par kevo42
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Nier automata sur PS4.

Mélange de jeux d'aventure en mode ouvert et de shoot hem up (sisi :)  ).

Je cherchais un truc qui change des opens worlds a multiquetes, ca tombe mal c'en est un, MAIS

le game play est assez sympa, le personnage est accompagné d'un robot qui vole en shootant et les gros boss demande de suivre des tactiques de shoot them up. C'est "Japonais" a mort , scénario tordu mais intéressant, certaines musiques sont vraiment top et le design ne me plait pas trop mais c'est joli.

Je ne le finirais probablement pas mais a essayer

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le jeu est ultra culte et exige d'être terminé plusieurs fois pour avoir les différentes parties du scénario.

Je suis assez fan des jeux platinum games, mais j'arrive pas à accrocher à celui-là. J'ai beaucoup de mal avec le système de quête dont l'interface est vraiment mal branlée, notamment la carte.

 

Hades m'a totalement détourné du jeu, mais il faut que je m'y remette. Pour l'instant je suis tout à fait d'accord avec le 7 / 10 de gamekult, qui a fait polémique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est mon fils qui me l'a conseille ce qui est particulièrement rare .

Je sens que je vais deja laisser tomber, je bloque sur un passage ou je n'ai pas de trouver de borne de save et donc obligé de reprendre en boucle un passage de 20 mn avant de me faire défoncer  , raaaahahahahha, ca m'inerve  😬

 

Sinon, jeu du mois sur PS4 c'est La suite de la terre du milieu :l'ombre de la guerre

Pas accroche au premier mais celui la est vraiment top.

 Encore un copié collé des Batman au niveau gameplay  mais hyper efficace et contrairement au premier qui se passait uniquement au Mordor (donc nuit et decors tres dark), on se retrouve au milieu du Gondor et donc des villes et ca change tout.

GROS KIFF 🤓

Je m'y consacre pour l'instant, je reprendrais Nier ensuite

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...