Jump to content

Heroes


Cyril
 Share

Recommended Posts

  • Replies 268
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 1 month later...
  • 11 months later...
non... que la faible et la forte ne font plus qu'une...

Oui, bon, c'est un peu ca que je voulais dire en fait.

Sinon je préfère Lost à Heroes... certes Lost est roublard parfois mais n'utilise pas les même grosses ficelles qu'Heroes qui en abusent parfois...

Bof, ce que je reproche a Lost c'est justement d'avoir multiplier les pistes, les intrigues, les mysteres non resolus au point que j'en ai lache prise.

Et meme s'ils sont en train de reussir une fin de saison 3 dantesque, Heroes est quand meme globalement plus reussi je trouve.

Mais il faut nuancer quand meme, ce n'est que la premiere saison de Heroes (ils ont encore le temps de largement faire mieux...ou pire), et le cadre est moins restrictif que dans Lost (une ile deserte, y'a pas plus difficile a faire a mon avis).

Arf ! Souvenez-vous...

Ca, c'etait il y a un peu plus d'un an.

Heroes sortait d'une tres bonne premiere saison, avec une fin un peu trop plate.

Lost s'en sortait a peine, mais relevait la tete apres une bonne fin de saison 3.

 

Voila, du temps a passe, Lost a enfin une fin programmee et les createurs en ont profite pour sortir une saison 4 mortelle de derriere les fagots.

Et Heroes dans tout ca ? Ben, avec une seconde saison platement chiante et maladroitement ecrite, qui brasse beaucoup de vent en sapant le credit accorde aux personnages lors de la premiere saison, on pensait avoir atteint le fond. Plein d'espoir, on esperait que la saison 3 relancerait la machine.

Eh ben non, arrive au fond, Tim Kring decide de creuser. Encore plus profond, d'episode en episode.

 

Donc, apres 5 episodes dans cette saison 3, le constat est effarant.

Tout le propos de la saison 1 s'evapore en 5 minutes chrono en main (confrontation Sylar/Cheerleader, tout ca pour ca ?), on bousille ce qu'on a concu (Sylar qui se transforme en nounours). On rajoute des enjeux archi rebattus (bouh, dans le futur c'est encore la fin du monde), on brasse des concepts neuneus comme c'est pas permis (y'a les mechants, et les gentils, yooupi !). On pompe a mort un peu partout (rien que la repompe de "La Mouche" de Cronenberg, c'est honteux), parce que de toute facon on a pas de scenario.

 

Les personnages n'ont pas evolue d'un iota, ils ont toujours l'epaisseur d'un timbre poste (apres 3 saisons, ca la fout mal). Les acteurs non plus, ils jouent tous comme des manches a balai. Les dialogues j'en parle meme pas, et certains personnages deviennent agacants a force de ressembler a des gimmicks pour spectateurs occasionnels (entre la cheerleader qui se pose toujours les memes questions existentielles, le brun tenebreux ultra puissant qui fronce les sourcils parce qu'il est mechant un petit peu, le duo japonais irritant au possible, ...). Putain, ces cons la ils ont plein de pouvoir, ils les utilisent meme pas !!! (notamment pour retourner dans le temps...)

 

On multiplie les rebondissements artificiels, on justifie ca en parlant d'univers parallele (on cherche a concurrencer DC ?). On rajoute plein de relations entre personnages parce qu'on croit que ca rends tout ca vachement plus dramatique (ils sont tous freres, c'est genial !). Sinon, on a aussi plein de personnages transparents, qui apparaissent comme ca, pour rien, histoire de balancer un effet special bien moche (la palme pour la mere de la cheerleader, qui fait apparaitre une flamme dans sa main...et puis c'est tout, trop mortel son pouvoir !!!). Ridicule...

 

Etc...etc...etc...

 

QUELLE HORREUR !!! Ca devient pire que Prison Break. C'est meme plus de la deception que je ressens, mais de la colere. Comment ont-ils pu bousiller un tel potentiel ?

Link to comment
Share on other sites

Putain j'ai maté l'épisode de la semaine dernière mais comment ça part en couilles, mais alors quelque chose de mignon... Je sais qu' évidemment la trame scénaristique est basé sur du fantastique, mais là on frise l'overdose de rebondissement ridicules...

 

(SInon en parlant séries, c'est incroyable à dire, mais parmi celles que je mate en ce moment, celle que j'apprécie le plus... ben c'est la saison 4 de Prison Break... Ca a perdu tout en originalité, mais je trouve que les rebondissements se "diluent" mieux).

Link to comment
Share on other sites

QUELLE HORREUR !!! Ca devient pire que Prison Break. C'est meme plus de la deception que je ressens, mais de la colere. Comment ont-ils pu bousiller un tel potentiel ?

 

Je m'étais promis de pas mater cette série après le doigt dans le cul qu'a été le final de la saison 1, je suis content d'avoir eu du nez pour une fois

Link to comment
Share on other sites

Je ne serais pas aussi méchant que Niko même si il a raison sur quelques défauts. C'est vrai que ça part un peu partout en suivant un scénario un peu trop facile. Les alliances changent toutes les 2 scènes qui finissent toutes par un cliffhanger. A la longue c'est un peu lourd. J'avais vu la saison 2 du coin de l'œil et c'était, il est vrai, assez moyen. Ça tournait en rond. En fait les plus de la saison 3 sont des scènes quand même plus violentes et gore et un rythme trépidant. En tout cas des personnages sont sacrifiés comme Nikki dont les scénaristes ne savent pas quoi foutre depuis le début... mais bon je vais continuer à regarder et me branlant sur les Lost, série qui explose tout.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Episode 8 qui carbure à donf. On apprend un paquet de truc et on se dit que la série va quand même être bien mortel. En tout cas ça évolue à chaque épisode ce qui est un bon point. Mais le côté pagaille fait que l'on peut ne pas s'accrocher. Faites le quand même A ranger à côté de Fringe, c'est à dire une série qui est plus motivante sur chaque épisode et qui oublie un peu le cliffhanger de fin de saison. Ça change des habitudes et c'est peut être pas plus mal.

Link to comment
Share on other sites

Pour un épisode explicatif qui ne pourrait ne servir à rien, je trouve qu'on s'ennuie pas ce qui est quand même une évolution dans cette série où l'on se faisait royalement chier durant la saison 1 et 2. En fait toi dès que ça bouge trop dans une série ou dans un film tu n'aimes pas

Link to comment
Share on other sites

Ah, mais j'ai pas dit que ca bougeait pas, ni qu'on s'ennuyait, surtout par rapport a la saison 2.

Cela dit, c'est a peu pres autant ecrit qu'un episode de Tom et Jerry, mais t'as raison c'est scenaristiquement au niveau d'un bon vieux boulard. Donc, on s'ennuie pas ou rarement, faut juste voir ce qu'on recherche dans une serie hein...

Link to comment
Share on other sites

c'est vrai que le scénario est bien bordélique même si maintenant ça va un peu mieux. Maintenant je t'avoue aussi que les séries où rien ne bouge pour être passionnant 2 épisodes avant la fin me gave un peu, c'est peut être pour ça que je continuerais avec Heroes car chaque épisode apporte son lot de surprise, d'effets spéciaux, des trahisons, des nouveaux bad guys... au dépend d'un scénario plus construit effectivement...

Link to comment
Share on other sites

Moi ce qui me saoule dans cette saison c'est la justification systématique des rebondissement grossiers qui repose uniquement sur "ha bah ils ont des pouvoirs donc c'est normal hein". Preuve en est la fin du dernier épisode en date

où le père Pétrelli débarque d'on ne sait d'où juste parce qu'on a rêvé de lui. Il peut le faire donc c'est normal hein...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je découvre Heroes avec 4 ans de retard grâce aux diff France 4 et je kiff grave.

J'ai juste parcouru en diagonale les 18 pages précédentes, j'en conclue que ça ne va pas en s'arrangeant mais pinaize pour l'instant, j'adore ça

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
 Share


×
×
  • Create New...