Aller au contenu

Nightmare detective - Shinya Tsukamoto (2007)


Messages recommandés

Le prochain Tsukamoto qui devrait sortir normalement l'année prochaine au Japon:

 

 

 

A competent detective, Keiko Kirishima, encounters two mysterious suicides. Somehow the two incidents seem to be connected since the victims dialled the same number '0' with their cellphones just before their death. Then one of the victim's wife who was sleeping next to him, testifies that it looked like someone was attacking him in the dream. Keiko and her colleagues visit the reference room, looking for a clue to solve the mystery of the two suicides. There, they found information about a man, so-called 'Nightmare Detective', who can enter one's dream. Keiko asks him to cooperate with their sting operation but is bluntly refused. The murder's riddle is still unrevealed and later on we even found out that he holds the same power to slipping into people's dreams. Though a direful ending is already expected, knowing there is no other way out, Keiko approaches the truth and decides to dial the deadly '0' by herself...."

 

Le site:

http://www.akumu-tantei.com/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...
  • 9 months later...

 

aka Akumu tantei

 

 

 

 

Le Nightmare Detective du titre est un jeune homme dépressif capable d'entrer dans les rêves du dormeur. La police va faire appel à lui dans le cadre d'une enquête sur une série de morts supectes.

 

C'est un résumé excessivement court, mais la partie développement de l'action se situe au début du film, la fin étant axée sur des enjeux de sens. Mieux vaut donc ne pas trop en révéler, histoire de ne pas gâcher l'impact des scènes liminaires. A ce titre on peut d'ailleurs mettre en garde les spectateurs potentiels contre la lecture de pitchs trop détaillés.

 

Nightmare Detective ne fait pas partie des plus grandes réussites de Tsukamoto. On y retrouve bien des thèmes caractéristiques de son cinéma : la mégapole déshumanisante, la blessure originelle, le réveil de l'être par la violence et la douleur... sont présents aussi moult aspects graphiques ou stylistiques typiques de l'auteur : caméra qui "court", image tremblée lors des scènes d'action, plans sur la ville qu'on croirait avoir déjà vus dans Tokyo Fist, utilisation de filtres froids ou très chauds...

 

A postériori Nightmare Detective pourrait se présenter comme une synthèse de son cinéma, mais j'ai plus eu l'impression de voir un medley de ses précédents films. Et le jeu d'une partie des acteurs n'arrange pas les choses, notemment celui d'Hitomi dont le manque de finesse n'aide pas à la crédibilité de son personnage. Dommage, car à coté Ren Osugi et Masanobu Ando sont parfaits.

En ce qui concerne la photo, le DVD Raro ne permet pas de se prononcer tant il est évident que l'encodage a été fait à la truelle. Le rendu trop net de certains contours et le manque de relief des matières et des couleurs sont donc peut-être à mettre sur le compte de l'éditeur.

Ceci dit, Nightmare Detective est loin d'être un film calamiteux, et le montre bien lors de passages à l'évidence très réussis. Par exemple si la première scène de mort est efficace, la deuxième est remarquable. Evidemment, à coté des beaux morceaux, ceux qui sont un peu ratés ou maladroits ressortent d'autant plus.

La bande originale est de Chu Ishikawa (suprenant, non ? ) et Tadashi Ishikawa, et va d'une reprise de la troisième gymnopédie à des sonorités qui evoquent le Snakepit de Cure, en plus de plages dans une tonalité plus commune chez le compositeur comparse de Tsukamoto.

On notera au début du film un clin d'oeil appuyé aux film de fantômes japonais et une référence à Jacob's Ladder (ou Bacon), pratique qui me semble nouvelle de la part du réalisteur ?

 

Des forumeurs de Hkmania annoncent que Nightmare Detective a été acheté pour la France par CTV. Une sortie en salles ?

Il est quand même triste que Vital, mais surtout A Snake of June soient oubliés des distributeurs français. Nightmare Detective me paraît moins important que ceux-ci dans l'oeuvre de Shinya Tsukamoto.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des forumeurs de Hkmania annoncent que Nightmare Detective a été acheté pour la France par CTV. Une sortie en salles ?

apparament non. J'attend une confirmation de leur part, mais ce n'est pas leur politique. Ca fait un bout de tps qu'ils louchaient sur le film (depuis la post prod en fait), mais 95% de leur catalogue étant direct to dvd, je ne les vois pas le sortir au ciné. Ca serait de plus tres risqué.

 

Sinon j'apprecie enormement ce film. Le trip final m'a un peu laissé de marbre (et en plus j'ai du partir dans les 5 dernieres minutes donc je n'ai pas vu la toute fin), mais sur le reste ca m'a diablement plu. On sent nettement l'influence du travail effectué avec Haze, le score est oppressant, le montage est tres nerveux, les acteurs sont bons (meme Hitomi. Cela dit il faut rappeler une regle essentielle : on ne dit jamais de mal d'Hitomi). Et le coté graphique qui selon toi manque de relief (certains parlent meme de rendu jdorama) ne m'a pas géné du tout.

 

Il est quand même triste que Vital, mais surtout A Snake of June soient oubliés des distributeurs français. Nightmare Detective me paraît moins important que ceux-ci dans l'oeuvre de Shinya Tsukamoto.

Vital a été acheté en France, au marché du film de Cannes me semble t'il. Depuis pas de nouvelles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca fait un bout de tps qu'ils louchaient sur le film (depuis la post prod en fait), mais 95% de leur catalogue étant direct to dvd, je ne les vois pas le sortir au ciné. Ca serait de plus tres risqué.

 

Je pensais à une sortie "technique" sur un tout petit nombre de copies qui circulent sur le territoire.

Je voudrais vraiment voir ce que donne la photo en salles.

 

Et bon, Hitomi est peut-être mignonne, et dans certains film il est possible qu'elle convienne parfaîtement. Mais là, à chaque fois qu'elle est sensée exprimer quelque chose, elle me rejette en dehors du film. Désolé.

 

Bon, de toutes façons, les pros de la J-pop à l'écran j'ai souvent du mal. La dernière fois c'était dans Hold Up Down, terrible.

Commercialement ce doit être rentable mais du point de vue de la performance, on voit quand même la différence entre Tsutsumi et Terajima d'un côté, et la bande de poseurs de l'autre.

Mais je ne suis pas fan de J-pop non plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 months later...
  • 1 year later...

 

Nightmare Detective ne fait pas partie des plus grandes réussites de Tsukamoto. On y retrouve bien des thèmes caractéristiques de son cinéma : la mégapole déshumanisante, la blessure originelle, le réveil de l'être par la violence et la douleur... sont présents aussi moult aspects graphiques ou stylistiques typiques de l'auteur : caméra qui "court", image tremblée lors des scènes d'action, plans sur la ville qu'on croirait avoir déjà vus dans Tokyo Fist, utilisation de filtres froids ou très chauds...

 

Tout pareil.

 

Et Hitomi etait bien jolie.

 

Par contre, j'ai vu le 2eme Nightmare Detective a la suite de celui-ci, et c'est encore pire. Exit Tokyo comme environnement opressant, re-bonjour Ryuhei Matsuda encore plus mono-expressif que dans le premier opus. Tsukamoto essaie de faire un film different, deja visuellement c'est le cas, c'est plus pose, mais ca ressemble plus a un Ju-On avec son histoire de vengeance lyceenne a ressorts fantomatiques. Ce qui semble l'interesser avant tout c'est de developper le passe du Nightmare Detective et notamment les origines de son pouvoir et la relation avec sa defunte mere. Mais bon c'est passablement chiant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Bon sang comment ça m'a brouté les burnes ce film.

Les personnages sont très très très mal écrits, pour ne pas dire inexistants, et que dire sur ces acteurs, qui ont le plus grand mal à insuffler un tant soit peu de vie dans ces esquisses de personnes.

A partir de là, qu'est-ce qui peux bien se passer ?

 

Surprenez-moi : l'actrice principale serait pas une star de la J-Pop qui est passée au cinéma parce qu'elle n'est plus rentable dans le circuit "musical" ?

 

On dirait juste un film de commande que Tsukamoto a réalisé sans y porter un véritable intérêt...

C'est peut-être pas le cas. En tout cas il a l'air fatigué. Très fatigué.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...