Aller au contenu

Vos concerts bis


Messages recommandés

Messer Chups à Lyon

Surf music old school avec projo de films bis/sexploit/horreur/nudies (le jeu consistait à trouver les films dans le désordre Lee Frost, De Ossorio, Russ Meyer etc. etc.

 

Concert dans une péniche bourrée à craquer (on n'est passé pas loin du naufrage ) devant un crooner russe et une betty page à gros nichons

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • Réponses 733
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Je reviens à l'instant de la date Caennaise de:

 

 

Et ben putain!!!

 

Juste l'un des meilleurs concerts que j'ai vu. Il faut saluer la performance des mecs qui réussissent à rapper tout en donnant un spectacle de marionnettes très crédible. Une très bonne mise en scène, avec juste ce qu'il faut d'effets spéciaux, d'humour, et surtout une patate incroyable, une énergie et une bonne humeur communicative (jamais vu un public aussi enthousiaste, tellement que certains étaient à la limite du lourdingue).

 

Seul défaut qui en même temps, n'en n'est pas un: les "marionnettistes" viennent par deux fois performer sous leur véritable apparence. Défaut dans le sens où ça nous rappelle qu'il n'y a rien de tel que les humains pour foutre l'ambiance à son meilleur. Bien évidemment leur alter égo en marionnettes ont bien foutu le feu, mais les moments les plus chauds étaient ceux où les rappeurs nous gratifiaient de leur présence, et ça met (légèrement, très peu) du plomb dans l'aile du concept de base, mais rien de grave, les Puppets restent les vedettes de la soirée.

 

Bref, si les Puppets passent par chez vous, n'hésitez pas, foncez dedans, c'est surement l'une des meilleures performances hip hop du moment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Vendredi 24 avril 2009, au Bourg à Lausanne (Suisse) :

 

Deux femmes japonaises et un nom de groupe étrange qui sonne comme cela : BAKIRINOSU!

 

Il n'en faut pas plus pour titiller ma curiosité. Et quand on apprend qu'il s'agit d'un duo féminin qui chantent a capella, on sent qu'il y a là une expérience musicale qui sort de l'ordinaire...

 

 

En écoutant ces deux artistes, frêles jeunes femmes - habillées de vêtement traditionnelles et venues sur scène les pieds nus - , on est d'autant plus impressionné par leurs palettes vocales qui sortent des sons d'un autre temps. Bien que l'on ne comprenne pas les textes des chansons, ceux-ci évoquent des chants traditionnelles japonais autant que des petites mélodies enfantines. Et c'est vraiment très très beau.

 

 

 

 

Accompagné de leur seule voix, leurs sons se suivent, se croisent et s'entremêlent pour une fusion musicale, très particulière, à nulle autre pareille, bien loin des chants de théâtre kabuki. C'est assez époustouflant, d'autant plus qu'il n'y a presque jamais d'instruments de musique pour les accompagner. Une petite flûte-piano qui ressemble à une jouet pour enfant ou des clochettes japonaises servent juste à créer une petite musique de transition. Au-delà de ça, c'est l'a capella qui rêgne en maître et hypnotise, nous faisant voyager... Pour un peu, cela nous fait parfois penser au générique d'ouverture de GHOST IN THE SHELL.

 

Petit bémol tout de même... Bien dommage que deux artistes se donnent en performance live dans un "café théâtre" où le public est distrait par les bavards, buveurs de bières et autres grinceurs de chaise. Cela faisait un peu mal à coeur de ne pas être plongé dans un ensemble ambiant plus sobre, sous le rêgne des sons de BAKIRINOSU! En l'état, la découverte fut tout de même très belle, de merveilleux instants pour une soirée tout de même magique même si les conditions de la salle n'était pas forcément des plus appropriés pour apprécier pleinement cette découverte venue tout droit du Japon!

 

 

 

 

 

Samedi soir, 25 avril 2009, au Romandie à Lausanne (Suisse) ...

 

 

22:00H...

Tout d'abord CLARE & THE REASONS. A voir la préparation de la scène, il y aura du monde. Eh oui, deux violoncellistes et une contrebasse, un clavier et deux voire trois guitares. Le monde de Clare est doux et enchanteur, porté par une voix délicate dont on se laisse facilement emporter... Sur CD comme en concert, c'est juste merveilleux à écouter. Et si, en plus, on a l'occasion d'admirer Clare depuis le devant de la scène, que demander de mieux? L'artiste américaine et son équipe de musiciens arrivent sur scène, tout de rouge vêtus. Clare porte une robe simple, de jolies chaussures rouges et de grandes socquettes. On dirait une petite fille emprisonnée sur scène, l'équipement technique ne lui laisssant que peu de place. Si privée de mouvements amples sur scène, sa belle voix nous fait bien voyager... C'était un régal! Et je savais même pas qu'elle chantait en français. Délicieux! Un excellent concert!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23:30H...

En deuxième partie, WILDBIRDS & PEACEDRUMS. On change de contrée et c'est parti pour ce duo suédois bourré d'énergie. Il n'a pas fallut attendre longtemps pour que le ton soit donné. Contrairement au concert de CLARE & THE REASONS, tout en mélodies doucereuses et délicates, la chanteuse suédoise aux collant ornés de grandes roses rouges est une véritable pile électrique. Sursautant dans tous les sens, tapant du pied, chantant en même temps qu'elle utilise ses percussions, ce fut un véritable choc dès son entrée en scène. Accompagné d'un batteur tout simplement extraordinaire (il en perdra même ses baguettes tellement il se donne à fond!), ce fut un concentré de sons qui te filent une de ces pêches instantanées comme jamais on en ressent!

 

 

Et quelle voix! Impressionnant! D'autant plus que la suédoise n'hésite pas à quasiment descendre devant son public et à entamer une chanson a capella. Une voix à fleur de peau qui vous entraîne dans des zones musicales rarement explorées. Une interprétation exceptionnelle pour ce duo d'artistes qui se donnent comme rarement. On en ressort aussi épuisé que les artistes, l'âme entr'ouverte où s'est glissé quelque chose hors du commun. Sensationnel. Une claque monumentale!

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Ce week-end à Paris la cité de la musique s'est pliée en 4 pour fêter dignement les 20 ans du label Warp, précurseur (beaucoup d'années d'avance) et dénicheur de talents (Aphex Twin, LFO, Jimi Tenor...).

 

Hier soir :

Chris Cunningham (live)

!!! (chk chk chk) (live)

Pivot (live)

Seefeel (live)

Andrew Weatherall (DJ)

Nightmares on wax (DJ)

Jarvis Cocker (DJ)

Warp DJs

Art visuel Dalbin Event / Phormazero

 

 

Inutile de vous dire qu'on 'est fait découper. Mention spéciale à Nightmares on wax et Andrew Weatherall pour les set DJ.

Côté live instrumental (du moins partiellement), !!! (chk chk chk) était très bon.

Mais la grosse claque c'est le set de Cunningham, VJ en feu.

 

Rubber Johnny : http://www.youtube.com/watch?v=vXyIB2L52Dc

Star wars revisité dans une version légérement différente que celle-ci : http://www.youtube.com/watch?v=sxchw646zs4

Du Vitalic sur des images d'archive d'hitler et ses armées

The Horrors (Sheena is a parasite) et quelques autres encore.

 

Ce soir redécoupe avec

Aphex Twin § Hecker

Flying Lotus (live)

Hudson Mohawke (live § DJ)

Leila (live)

Clark (live)

Plaid (live)

Rustie (DJ)

Luke Vibert (DJ)

Warp DJs

 

Aphex twin rules .

Hélas déjà complet depuis plusieurs jours bien qu'assez cher (85 euros pour les 2 soirées) mais ça les vaut plus que n'importe quel concert parisien (il n'y en a presque plus à moins de 30€).

Au passage ça fait du bien de faire une soirée électro avec des gus dont la moyenne d'âge est de 35 ans environ.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Personne pour aller voir THE LORDS OF ALTAMONT demain?

http://www.myspace.com/lordsofaltamont

Mister Breedlove???

 

Ah ben là, je crois que oui, je te tiens au jus demain.

 

 

Ils passent chez moi fin du mois. Ca le fait, en live ?

 

C'est sympa mais pas ultime. Si t'aime le garage, tu seras en terrain connu, mais t'auras aucune surprise.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

zaRmdV4LwAg

 

Concert des Infected Mushrooms au Face de Shinjuku à Tokyo

Un son de malade mental qui m'a décollé les rétines, j'ai dansé non stop de 23h à 6h du mat

Plusieurs groupe avant les infected (tous très bien) mais les vrai maitre c'etait eux !!!

J'ai assisté au set Old School (le seul qu'ils ont fait lors de leur tournée) et 3 jours après ils ont fait le set classique.

 

Un pur moment de bonheur, je vous parle du concert noise à mon retour de Cannes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

22:00H...

Tout d'abord CLARE & THE REASONS. A voir la préparation de la scène, il y aura du monde. Eh oui, deux violoncellistes et une contrebasse, un clavier et deux voire trois guitares. Le monde de Clare est doux et enchanteur, porté par une voix délicate dont on se laisse facilement emporter... Sur CD comme en concert, c'est juste merveilleux à écouter. Et si, en plus, on a l'occasion d'admirer Clare depuis le devant de la scène, que demander de mieux? L'artiste américaine et son équipe de musiciens arrivent sur scène, tout de rouge vêtus. Clare porte une robe simple, de jolies chaussures rouges et de grandes socquettes. On dirait une petite fille emprisonnée sur scène, l'équipement technique ne lui laisssant que peu de place. Si privée de mouvements amples sur scène, sa belle voix nous fait bien voyager... C'était un régal! Et je savais même pas qu'elle chantait en français. Délicieux! Un excellent concert!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis entrain de découvrir et vraiment, c'est un charme ! Merci Johell

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Juste pour rendre jaloux Cyril : hier j'ai vu Dune en live !

0OP0AMsIFfg

 

Oh putain ils tournent encore ????

Comme je t'envie trop arghhhhhhhhhhhhhh

 

Environ 4 fois dans l'année en Hollande pour des mix ou des lives d'une heure ouais... Là j'étais à la Nightmare Outdoor, un festoche hardcore en plein air où il y avait un chapiteau happy hc !! Sinon tous les standards de Dune ont étaient joués : Can't Stop Raving, Million miles from home, Rainbow to the stars... Ce fut magique !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le retour des Mummies,légendaire groupe de garage après 15 ans d'absence mais....35 euros la place!!! Pour mémoire, j'ai payé largement moins cher pour les Cramps à l'Elysée Montmartre et j'avais payé ma place plein pot!!!!

 

Merci donc à Born Bad et son festival de merde de rendre inaccessible un genre musical qui, par essence, n'est pas censé coûter cher. Enculés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dimanche, me suis farci un concert embrumé de Sunn O))): du gros gros son aussi léger qu'une enclume qui te tombe sur le coin de la tronche dégueulé par un mur d'amplis Marshall et Sunn O))) (ben oui, c'est une marque d'ampli!). Pour qui aime la noise façon drone, ces mecs sont le parfait pendant façon guitare metal et ça déboite comme il faut. Je suis un peu moins convaincu par leur jeu scénique, les deux chevelus vêtus d'une bure entame une cérémonie dédiée au dieu guitare avec gestuelle langoureuse enfoncée dans des fumigènes d'une épaisseur aveuglante. C'est plutôt intriguant, voire attachant, mais un peu répétitif sur 45 minutes.

Ce qui fait plaisir, c'est qu'il seront au LUFF cette année avec une formation de 4 ou 5 gus ce qui promet un show plus varié mais surtout un son qui risque de déchirer plus encore - et c'est pas peu dire, parce que j'ai l'intestin qui continue à vibrer et les oreilles qui sifflent comme jamais

 

Ensuite, c'était au tour de Sonic Youth, qui commencent à se faire un peu vieux. Ils ont fait pas mal de morceaux de leur dernier album qui n'est pas sorti, ce qui fait un peu chier quand même parce que j'avais envie de me laisser porter par leurs vieux classiques. Ils en ont bien fait quelques uns, et ça faisait chaud au coeur, mais tout cela a été fait de manière un peu trop pop, ça manquait de plage buitiste comme ils avaient pris l'habitude de le faire il y a quelques années. Mais le pire, c'est que quand ça commençait à bouger sur scène et que les vieux cons de trentenaires commençaient à s'agiter dans le public, les jeunes ont commencé à s'énerver en disant qu'il fallait se calmer et arrêter de bousculer tout le monde Putain mais il est passé où l'esprit rock'n roll? C'est quoi ce public de petits merdeux qui foutent la merde avec leur principe à deux balles? Du coup, après trois morceaux agités, les vieux en ont eu ras le bol et se sont posés au bar pour profiter des bidouilleries de Lee Ranaldo qui continue à s'amuser comme un gamin avec sa six-cordes.

 

Pour finir, c'était au tour de Miss Kittin et The Hacker. Un truc plein d'ampoules sur le devant de la scène nous niquait les yeux à intervalles réguliers, insupportable, et pour le reste... ben faut aimer. Perso ça m'a gavé au bout de 10 minutes, c'est super répétitif, mais la Miss est plutôt drôle dans son style, vêtue d'une combie vinyl qui lui moule son gros cul et la bouche en cul de poule, faisant la moue comme Tracie Lords.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grosse soirée bourrin hier soir, mes oreilles en sifflent encore:

 

Ca commençait avec Intercostal, du gros metal instrumental genevois, vraiment pas mal, les compos étaient bien foutus, variés et les zikos touchaient bien leurs instruments, rien à dire. J'ai eu un peu de mal avec le style "Heavy metal" du 2e guitariste et son instrument au look d'insigne des passagers de l'Enterprise, mais il était contrebalancé par le bassiste qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à Gerard Butler dans 300, avec son gros bouc carré et un bide à bière en plus et un autre guitariste plus soft niveau look mais qui nous sortait quelques solos façon Homme période Kyuss. Pas mal.

http://www.myspace.com/intercostal

 

 

Sont venus ensuites Gospel of the Future en provenance de Tchéquie, des potos à Steve. Je me demandais bien ce que pouvait livrer un groupe avec un nom aussi con, et sans surprise, c'était de la merde. Une sorte de slow-hard-rock super basique et répétitif. Le show était finalement assez pathétique puisqu'au bout de deux morceaux le quartet avait déjà montré ses limites. Entre un batteur raide comme un manche à balais, une bassiste naine quasiment écrasée par le poids de son instrument, un guitariste hirsute et un chanteur qui peinait à faire face au public (il était constamment tourné vers l'intérieur de la scène), Gospel of the Future n'aura pas converti grand monde.

http://www.myspace.com/gospelofthefuture

 

 

Puis est venu le groupe de la soirée, j'ai nommé Mumakil, de l'uber grindcore ultra bourrin qui fait passer Napalm Death pour du Def Leppard! Le bassiste spartiate est de retour sur la scène, un batteur tout maigrichon se colle derrière sa grosse caisse à quintuple pédale (ah bon, il n'y en a qu'une double?), le gratteux a un bon look de fan de hardcore new yorkais et le chanteur en impose du fait de son impressionante corpulence qui tend vers celle d'un Joe Fleishaker jeune (il ne devait pas être très loin de ce physique quand il avait 20 ans) et sur laquelle trône une bouille qui transpire la gentillesse et l'innocence. Le résultat: de la boucherie pure et simple! Et ça faisait rudement plaisir.

http://www.myspace.com/mumakil

 

http://www.youtube.com/watch?v=Pu_drGd_k1o&feature=related

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mumakil, de l'uber grindcore ultra bourrin qui fait passer Napalm Death pour du Def Leppard!

 

ça va pas la tête Je rappelle qu'à un des derniers concerts parisiens de Napalm, une dizaine de personnes ont fini à l'hopital J'aurais imaginé un truc un peu plus original en tous cas de la part d'ex membres de Knut et Nostromo. Bon après peut être que ça défonce tout en live.

(mais la video youtube ça compte pas vu que c'est une reprise du meilleur groupe du monde et accessoirement l'un de leurs meilleurs titres qui me rendait complètement dingue quand j'étais ado).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arf, jamais vu Napalm en live, et je n'écoute pas trop de grindcore, mais j'ai écouté plusieurs fois le dernier Napalm, et le Mumakil est quand même bien plus péchu. Mais bon, j'avoue que ma tirade était clairement là pour provoquer un minimum les gros poilus comme Wonkley et toi. Trop facile

 

Pour la chanson de la video youtube, je ne savais pas que c'était une reprise, j'avoue avoir un peu de mal à distinguer un morceau d'un autre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...