Jump to content

The Worm Eaters - Herb Robins 1977


NickLezob
 Share

Recommended Posts

 

Sorti chez Bach Films sous le titre Régal d'Asticots, cette comédie horrifique se révèle particulièrement dégueue pour les asticophobe et d'une crétinerie (volontaire) sans nom. M'enfin, c'est pas un chef d'oeuvre non plus.

 

 

Umgar un ermite pas franchement engageant se la coulait douce dans sa bicoque au bord du lac jusqu'à ce que la ville décide plus ou moins de l'expulser pour récupérer les terrains. Mais le bon vieux Umgar a bien l'intention de se défendre, grace à l'aide des amours de sa vie, des vers de terre avec qui il communique et qui possèdent des pouvoirs pour le moins surprenants.

 

Scénario dont on se fout un peu, uniquement prétexte à montrer en gros plan du tripatouillage de vers et des gags nuls. Ça m'a fait penser à BloodFreaks pour ce qui est de la mutation ridicule (le doublage est moins fun par contre) avec un humour qui échappe à tout controle un peu comme dans les Troma (acteurs en roue libres notamment).

J'avoue avoir eu un beau haut le coeur...voir des rednecks machouiller en gros plan des vers hideux (pour de vrai), c'est trop pour moi

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La premiere demi-huere m'a bien fait marrer, après, je dois dire que j'ai regardé tout en faisant autre chose. Non que j'etait vraiment dégouté par ces bestioles gluantes, ingerés par des gens dont la stupidité n'a déegal que leur nonjeuu d'acteur, mais j'etais surtout lassé.j'ai trouvé que ca trainait vraiment en longueur. (donc, peter, je te rends volontiers ton dvd!!)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Mouaha, c'est rare et ça mérite donc d'être souligné, ce Worm Eaters m'a fait grimacer plus d'une fois devant les gros plans de mastiquage d'asticots C'est réellement dégueulasse!! Pour le reste, j'ai trouvé tout ça plutôt divertissant, mais la mise en scène toute plate et les acteurs freestyle (j'ai moi ausis pensé à du Troma) rend le tout un peu indigeste (sic) sur la fin. Il y a par contre deux ou trois personnages qui m'ont fait penser aux John Waters des 70's, autant dans le jeu que dans la façon de déblaterrer les lignes de texte, et ce n'était pas pour me déplaire - en particulier la famille bourgeoise venue camper sur les terres d'Umgar. Et je suis particulièrement fan des mutants mi-homme mi-ver qui prouvent qu'avec un minimum d'imagination et pas beaucoup de thunes, on peut faire mieux que les mutants Nu Image style Sharkman

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...