Jump to content

The Witches -1966- Cyril Frankel - Hammer Studios


Bast
 Share

Recommended Posts

LES SORCIÈRES

The Witches

Royaume-Uni , 1966

Hammer Film Productions

 

Réalisation

Cyril Frankel

Avec...

Joan Fontaine

Kay Walsh

Alec McCowen

Ann Bell

Ingrid Boulting

John Collin

Michele Dotrice

 

Pitch

Gwen Mayfield enseigne en Afrique dans une école de missionnaires. Aprés avoir été envoûtée par un sorcier, elle fait une dépression nerveuse. Afin de surmonter son traumatisme, elle accepte un poste d'enseignante dans un petit village de la campagne anglaise. Mais les apparences sont trompeuses : une série d'événements lui font redouter que certaines personnes des environs ne pratiquent la magie noire...

Visonné sur le Z2 Metropolitan

Je n'avais jamais vu cette excellente production Hammer,

je dois bien avouer qu'elle va faire partie de mon top ten Hammer dorénavant.

On pense bien evidemment au Wicker man tout le long, tant le cadre et les évenements sont proches :

sorcellerie, opposition catholicisme paganisme, sexualité, sacrifice...

Le théme est ici different puisque l'héroîne croit en la sorcellerie mais impossible de ne pas faire de lien entre les deux.

Le réal, Frankel, a plutot oeuvré dans la série télé aprés (Chapeau Melon, UFO, Departement S).

Comme d'habitude, casting excellent, Joan Fontaine en tête.

La cérémonie finale est particulièrement réussie,un thread précédent sur Devil Rides Out soulignait ses aspects Kitch, ici ce n'est vraiment pas le cas.

A noter un gros spoiler de la mort sur la couv du dvd, c'est pas trés malin.

 

Donc un Hammer peu connu mais a conseiller trés trés fortement.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Excellent film de la grande époque. The witches investit le monde du wicca avec une certaine conviction, bien que faisant des raccourcis un peu osés, comme le mélange entre magie vaudou (poupées) et magie celtique (le chêne).

 

Mais si un lien existe entre les deux pratiques magiques, c'est le personnage de Miss Mayfield, confrontée à la magie africaine et aspirée par les mystères de la sorcellerie gaëllique, sur fond de meurtre et de sacrifices rituels.

 

Le final est absolument stupéfiant en mettant en scène une chorégraphie de bacchanales particulièrement travaillée au son lancinant des tambours où les participants ne sont plus que des automates. On est loin des cérémonies filmées façon kitsch d'alors.

 

Un des grands films sur le thème de la magie / sorcellerie / paganisme avec, loin en tête, the Wicker Man.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...