Jump to content

Sweeney Todd - Tim Burton - 2007


fantomas 2
 Share

Recommended Posts

Annoncé voici quelques années, puis repoussé, le "Sweeney Todd" de Tim Burton est à nouveau en chantier chez Paramount...

Sauf erreur de ma part, çà fera la dixième adaptation filmée (cinéma / TV) de cette superbe histoire. Rien que cette année, on a pu voir la neuvième, sur la BBC, le "Sweeney Todd" de Dave Moore, avec Ray Winstone, Essie Davis, et David Warner. En 1998, il il avait eu le superbe téléfilm irlando-britannique de John Schlesinger, "The Legend of Sweeney Todd", avec Ben Kingsley et Joanna Lumley ("L'échoppe des horreurs" en vidéo chez nous. Si vous ne l'avez pas vu, n'hésitez pas, chopez "L'échoppe" !)Et bien entendu, en 1936, le film de George King, "Sweeney Todd, the Demon Barber of Fleet Street", avec le grand Tod Slaughter.

Cette fois, ce n'est pas du roman de Thomas Pecket Prest ("The String of Pearls : A Romance", 1847), ni de la pièce jouée la même année ("A String of Pearls, or The Fiend of Fleet Street", de George Dibdin Pitt), que s'inspire le scénario, mais du musical célèbre de Stephen Sondheim, dont une performance avait déjà été filmée pour la vidéo, avec George Hearn et Angela Lansbury. Ce sera donc la seconde illustration de cette version musicale. On sait que la France et la Grande-Bretagne se disputent la paternité de cette célèbre cause criminelle, et que toute cette histoire se serait en fait déroulée à Paris, durant le siècle de Louis XV, et l'écrivain Jules Beaujoint en a même tiré le sujet d'un roman, "L'auberge des Trois Rois", le barbier criminel se nommant ici Barnabé Cabard et non Sweeney Todd. Pour le reste, l'histoire est conforme, en gros, à toutes les versions : un barbier assassine ses riches clients de passage, les détrousse, et laisse à sa complice le soin de fabriquer, avec leur chair, de délicieux pâtés de viande que le tout-Paris - ou le tout-Londres, comme vous voudrez - s'arrache, y compris la Cour du Roy...

 

Comme Sweeney Todd / Barnabé Cabard est depuis toujours - enfin, disons depuis cinquante ans quand même - un de mes personnages favoris, je me réjouis bien sûr de voir le grand Tim Burton s'attaquer à cette histoire, mais j'ai bien peur que le choix de Johnny Depp pour le rôle-titre soit une incroyable et dramatique erreur de casting: Depp n'a absolument pas la carrure (je parle du physique, non du talent, je suis le premier à aimer Johnny Depp) ni l'âge pour ce rôle. Lorsqu'il opère dans sa boutique de barbier, Sweeney Todd a déjà tout un passé derrière lui, ce n'est pas un jeune homme, et Tod Slaughter, Ben Kingsley, Freddie Jones, etc. étaient impeccables pour ce rôle... Il fallait quelqu'un comme Michael Caine, par exemple...

Link to comment
Share on other sites

Je rappelle à toutes fins utiles que Johnny Depp a maintenant 43 ans et qu'on peut difficilement le considérer comme un jeune homme.

 

Sauf quand on s'appelle fantomas et qu'on est un des cinq derniers poilus vivants !

 

N'empêche que comme tous les Tim Burton j'attends ce film avec impatience, et merde à tous les grincheux !

Link to comment
Share on other sites

Sauf quand on s'appelle fantomas et qu'on est un des cinq derniers poilus vivants !

 

Y'en a core quatre aut's ? dediou ! va fallouère que je m'accroche !

 

Mais je râlais pas, Johnny Depp a 43 ans certes, mais bon, il fait aussi jeunot que moi quand j'en avais 58, donc c'est trop jeune.

Et puis il y a la corpulence, va falloir qu'on l'épaississe un peu, m'a l'air ben fluet ce p'tit gars-là.

Link to comment
Share on other sites

En même temps on sait déjà pas ou cette histoire c'est passé, alors la tronche du mec on s'en fout un peu non?

 

C'est malin !

 

Mais en l'eau-cul-rance, on parle de Sweeney Todd, donc de la version anglaise, donc on doit lui donner un look conforme à cette version, ce qu'ont très bien compris les auteurs de la comédie musicale - que ce soit à Broadway ou à Londres - et comme c'est justement cette comédie musicale qu'a choisi d'adapter Tim Burton, c'est une erreur de prendre Johnny Depp pour le rôle, CQFD

 

C'est comme si Christophe Gans, s'il tourne un jour "Rahan", choisissait Sim pour incarner notre bel athlète blond des cavernes. Ou qu'on prenne Josiane Balasko pour jouer la Vierge Marie. Ou Christophe Lambert pour Vercingétorix. Comment ? ah quoi... çà a été fait. Bon. Je savais pas que Tim Burton avait tourné "Vercingétorix"

Link to comment
Share on other sites

ben y'a des photos du mec ? On sait à quoi il ressemble ou seulement comment les auteurs ont imaginé ce gars ?

On peut tout imaginer et comme c'est du cinéma tant que le héros n'a pas 12ans je ne vois pas le problème... foutre un jésus blond, je veux bien croire que cela choque ... mais foutre Depp durant l'époque de Louis XV, non. C'est pas le sujet du film je pense tu te prends trop la tête

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Bonjour, je suis Tim Burton, et je n'ai vraiment plus rien à dire.

 

C'est sur que depuis son remake de La Planète des Singes, on sent que Burton a du mal à trouver un second souffle aussi créatif...mais bon tous les (grands ?) réalisateurs traversent des passes plus délicates..au hasard Spielberg, sa période des années 90 est pour moi vraiment pas terrible, je ne porte aucun film dans mon coeur ou dans mes tripes alors que sa période 2000 est vraiment excellente.

 

Voilà tout ça pour dire que je lui laisserai sa chance.

Link to comment
Share on other sites

C'est sur que depuis son remake de La Planète des Singes, on sent que Burton a du mal à trouver un second souffle aussi créatif...

 

Tu veux dire depuis SLEEPY HOLLOW?

De zolis zimages, et pi cé tou.

 

arhgff !! comme même le côté artisitique du film le sauve à mon avis alors que la Planète des Singes est d'une transparence que n'imorte quel artisan aurait pu tourner.

 

et puis le cinéma c'est des images avant tout

Link to comment
Share on other sites

et puis le cinéma c'est des images avant tout

 

Ben oui mais les zolies zimages de SLEEPY HOLLOW sont chiantes à force de répétition. Donc ta gueule, j'ai raison

 

Mais euh !

 

Dit donc vous êtes en forme

 

après Niko sur le Yamamura, toi ici

 

...ah et le trailer de Eden Log y me laisse une bonne impression NAH!

Link to comment
Share on other sites

Je partage l'analyse de Kéro en fait, c'est exactement avec ce film (Sleepy Hollow) que j'ai décroché. Déjà Mars Attacks était bancal, mais y'avait des scènes géniales et un générique grandiose qui rattrapaient le tout, mais depuis Sleepy Hollow, c'est du copié collé sans âme, générique, tristoune. Y'en a ça leur réussit pas d'arrêter la drogue, visiblement Burton a tout paumé quand il a eu son gosse

Link to comment
Share on other sites

Ben moi j'adore "Sleepy Hollow", j'aime beaucoup plusieurs des Burton qui ont suivis, d'ailleurs ya que "La planète des singes" que j'aime pas en fait ! Et je rejoins tt à fait l'analyse de Flo sur la carrière de Spielby par exemple. Et j'attends donc ce Burton avec une gde impatience ! NA !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 3 weeks later...

Sympa, y'a Alan Rickman !!!

ca me donne bien envie en tous cas.

Peut etre bien que Tim Burton a perdu un peu de son feu sacré depuis quelques années, mais il reste magistralement au dessus de bien des soits disants réalisateurs géniaux que nous pond Hollywood jour apres jour.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...