Jump to content

Origine - Keiichi Sugiyama (2006)


Fabrice
 Share

Recommended Posts

 

300 ans après notre ère, la Terre vit meurtrie des blessures causées par l'inconscience de l'homme. Le monde est désormais dominé par la toute puissance des esprits de la forêt qui infligent à l'humanité leur colère pour les souffrances passées.

Dans ce nouveau monde, co-existent deux cités : Ragna, qui oeuvre pour le retour de la civilisation, et la Cité Neutre, qui prône l'harmonie avec la forêt.

Mais le destin s'en mêle lorsque Agito réveille par hasard Toola, une jeune fille du temps passé, conservée mystérieusement dans un sanctuaire interdit. Le fragile équilibre qui régente cette Terre est à nouveau menacé par l'apparition de celle à qui le passé a confié une mission : Toola.

 

Gnagnagna les esprits de la forêt il sont pas contents, gnagnagna les gentils veulent vivre en harmonie avec la nature dans un monde dévasté, gnagnagna les méchants militaires veulent tout faire péter ...

 

Scénario d'à peu près un DA japonais sur deux, qui ici donne un film plutôt décousu, parfois chiant, mais joli à regarder si on est pas trop regardant sur l'animation rudimentaire des personnages.

On est à des années-lumière d'un Myazaki moyen, mais si on est pas trop de mauvaise humeur on peut prendre un certain plaisir à voir la chose.

En tout cas ça a le mérite de changer des animaux rigolo-3D de la clique Pixar-Disney-Dreamworks qui pour tout dire commencent un peu à me péter les couilles.

Link to comment
Share on other sites

pas mieux, c'est assez chiant - me suis meme endormi 10 minutes vers le milieu du film (macdo powa !) - mais plutot sympatique : beaucoup mieux que wonderful days !

La musique, notamment le thème du générique de debut (et une partie de la fin aussi je crois) est agréable, pour le reste c'est pas terrible terrible mais c'est pas mauvais. Vite vu - vite oublié

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...