Aller au contenu

Amer Béton [Tekkon Kinkurito] - Michael Arias (2006)


Messages recommandés

Le trailer de malade de cette adaptation du manga Amer Beton (en français) de Taiyou Matsumoto. Le film devait être au départ réalisé par Koji Morimoto (clip xtra de ken Ishii mais aussi Animatrix). Il avait fait un teaser puis la production s'était arrêtée.

Le nouveau réalisateur s'appelle Michael Arias (producteur sur Animatrix).

 

Franchement, c'est incroyable la qualité de l'animation et la réalisation...

http://

http://www.tekkon.net/img/tekkon_trailer1_320.mov

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

Vu le film en projo presse cette semaine.

C'est visuellement splendide, c'est une merveille de tous les instants pour les mirettes mais au final c'est quand même un peu chiant, le syndrome Ghost In The Shell Innocence en fin de compte.

 

Le prototype même du film qui se veut intelligent et qui essaye de nous le démontrer.

 

Reste quand même une expérience vraiment exaltante, le tout servis par un score que l'on doit au groupe Plaid (du label Warp) et qui tourne en boucle chez moi depuis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Sorti en salles hier sous le nom Amer Beton.

 

De bonnes et belles choses indiscutablement, mais une petite tendance à l'éparpillement des thématiques, ce qui donne au final une oeuvre un peu éclatée.

D'un point de vue visuel c'est pareil, des passages très intéressants - entre autres la scène d'ouverture, poursuite/combat sur une musique aux percussions appuyées, probable hommage à AKira - et d'autres un peu ratés (les passages "paradisiaques" graphiquement assez pauvres).

 

Bien que j'ai aussi fort apprécié Innocence, je trouve que cet Amer Béton en est bien éloigné, bien moins cérébral.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tout aussi chiant

 

Sur cet aspect des choses, tu sais que tu as perdu pas mal de crédibilité après avoir abandonné en plein milieu un certain chef-d'oeuvre.

 

Oh mais j'ai jamais dit que je finirais pas Proffondo Rosso !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Un véritable régal pour les yeux, mais un film difficile d'accès, peut-être pas cérébral mais en tout cas très intérieur (la fin fait d'ailleurs penser au Blueberry de Jan Kounen).

En tout cas, Michael Arias fait preuve d'un vrai regard de réalisateur et d'une audace formelle éblouissante (mais quel est le véritable apport du génie Koji Morimoto, qui avait réalisé un pilote quelques années auparavant ?).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 months later...

Bien aimé, les décors sont sublimes, le dessin des personnage aussi, l'histoire démarre vite mais il est vrai qu'elle s'éparpille partout mais en fin de compte même si ça lasse un peu, on a une vision de l'impact de la ville sur ses habitants qu'ils soient mafieux ou flics, et je trouve que ça enrichi le film.

Mais c'est vrai que faut s'accrocher et avoir la pêche pour pas abandonner.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Acheté par hasard sur Ebay pour des cahouetes et quelle surprise

Le film est tout simplement superbe visuellement.

Sur le fond et vos remarques, je ne vois pas ce qui est difficile d'accés, moi j'ai adhéré de bout en bout.

Je ne connaissais pas le groupe Plaid, je vais me mettre en recherche de la BO que j'ai trouvé excellebnte elle aussi.

Une vrai réussite pour moi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...