Jump to content

Silent Hill - Christophe Gans (2006)


Fabrice
 Share

Recommended Posts

C'est pas que j'ai aimé, j'ai adoré!

 

Je connaissais peu ou prou les tenants du jeu mais je n'ai eu aucun mal à me faire prendre par la main avec la narration optée, séduit d'une part par l'actrice toute en nuances et sensibilité et cette atmosphère délétère qui ne dit pas son secret!!

Je n'ai pas ressenti le soucis inhérent à l'adaptation d'un jeu video sur les notions de point de vue, c'est quand même une première!

Cela fait longtemps qu'un film ne m'avait pas terrifié comme ca, le travail sur l'image, le son sont absolument remarquables!!! Et pour un film de cette catégorie, il y a le courage du "bizarre" tenu jusqu'au bout.

J'étais loin de m'attendre à une réussite de ce niveau là.

Après c'est un film tellement riche et habité, je n'ai qu'une envie le revoir très vite. Le meilleur de Christophe Gans, c'est éclatant à ce niveau!!

Link to comment
Share on other sites

Pas eu le temps de lire tous vos avis.

 

Vu le week-end dernier, et j'ai vraiment bien aime.

 

Je precise d'emblee que je ne connais absolument pas le jeu, c'est peut-etre pour ca que j'ai autant apprecie ce film.

Un film fantastique donc, a defaut d'etre un vrai film d'horreur petochard (parce que oui, ne nous leurrons pas, le film ne fait pas peur du tout).

Mais le cast joue le coup a fond (surtout Radhaaaaaaaaaaaaaa Mitchell ), le production design est vraiment reussi (tres inspire du jeu m'a-t-on dit), les creatures de Tatopoulos sont sublimes, et meme si je reconnais que le film tire un peu en longueur, le recit est tout de meme prenant, l'ambiance bien communicative et le final tres cool (HELLRAISER !!! ).

 

Bref, j'ai adore. Bien joue Totophe !!

Link to comment
Share on other sites

On est vraiment pas passer loin du chef d'oeuvre au niveau de l'adapatation quasi parfaite et du côté film d'horreur. J'ai toujours respecté le travail de Gans, son adaptation de Crying Freeman baigne dans le respect quasi total de l'oeuvre originale, son Pacte des Loups est extremment beau et fun et enfin son Silent Hill est l'une des oeuvres les plus dérangeantes que j'ai pu voir.

Ayant un peu joué au 1er volet, j'ai été frappé par la ressemblance dès les premieres minutes se déroulant dans Silent Hill, même brouillard opressant, la radio qui grésille, les streums arrivant de nul part...

 

Le son est surement l'un des plus impressionants que j'ai jamais entendu, respect de l'ambiance musicale, c'est deja un plus, mais quand en plus le mixage atteint ce niveau d'immersion (les sirenes par exemple, l'arrivée de la tête de pyramide) et ce même en se mettant en retrait, les plans aériens suivant la voiture de la femme au tout début, dans 99% des autres films on aurait eu des violons ou quelque chose dans ce genre, mais non, là il n'y a rien, quelques bruit et pis c'est tout, cela met carrément dans l'ambiance, les premieres minutes aussi dans la ville sans beaucoup de musique, ni de sons, les cris des créatures (foutus enfants gris !)

 

Les scènes avec Sean Bean, alors que je les imaginais rompant l'immersion, passent assez bien, à part la première où le choc visuel est trop important, par contre les autres restent dans une tonalité semblable à celle de ce que vis sa femme. Mais bon on pourrait bien s'en passer c'est clair !

 

Par contre le film perd son equilibre quand il s'agit de tout rendre grandiloquent vers les 30 dernières minutes (alors que le passage filmé comme du super-8, passe très bien pour expliquer une partie) ! C'est dommage surtout quand on se rend compte du travail accompli, la gestuelle des monstres (les faire jouer par des danseurs, c'est brillant), leur look plus dérangeant que vraiment effrayant. La tête de pyramide n'apparait pas suffisament, pourtant elle a sa scène culte (en face de l'eglise)

 

On reproche souvent au film de ne pas faire peur, c'est assez vrai, cependant il distille une très forte sensation de malaise et c'est vraiment ce que je cherchais.

 

Vivement la suite, steuplé Chris !

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai d'ailleurs vu grâce à ce DVD dont le son est le plus impressionnant que j'ai jamais entendu niveau immersion. Le documentaire est de facture très classique, j'ai appris deux/trois choses notamment le fait de caster des danseurs pour jouer les streums et leur création, sinon rien de bien transcendant à part le film qui se suffit à lui même.

Link to comment
Share on other sites

La jaquette est bien laide

 

sinon pour le film j'ai adoré donc je vais attendre le z2 vu que cette édition ne possède pas de STF !

 

La B.O du film est dispo quelques part car je ne l'ai jamais trouvé (même si j'ai les musiques de tous les jeux...)

Link to comment
Share on other sites

Revu et même si le film comporte pas mal de défauts (un peu trop long, pas de peur) c'est quand même visuelement sublime et la mise en scène est très belle et ample. Les acteurs sont eux aussi parfaits, chose rare chez Gans. Un film qui tient bien la route et que je compte revoir avec un petit joint

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Si si, j'ai dit "tres bon film fantastique", et je vous merde tous...

 

mais je suis d'accord avec toi...

 

bin je vais juste chipoter un peu , le film est bien mais Gans y applique une approche assez inappropriée , pas assez viscerale a mon sens.

Le plus emblematique étant sans doute les appritions de tête de pyramide , a peine l'a -t-on apperçu au détour de plans démentiels qu'il est déja l'heure pour lui de dire au revoir ....

De même , la sous intrigue montrant sean bean faisant sa petite enquete parallele n'a AUCUN interet , pire elle nuit a ce que voudrait être le film.

 

Car la force de l'univers de silent hill repose sur le fait qu'il s'agit a chaque fois beaucoup plus d'un voyage interieur que d'une grande aventure épique , ainsi Gans commet l'erreur a mon avis de jouer un trop pleins de personnages , cela nuit terriblement a la sensation d'isolement que devrait donner le film et ralentit son rythme , anihilant ainsi la peur et l'angoisse au profit d'un travail graphique hallucinant certes mais du coup carrément creux , je me retrouve donc dans la salle a halluciner sur l'approche visuelle de gans , mais aussi a regretter a chaque seconde chacun de ses choix ainsi que son approche thematique qui trahit VRAIMENT le materiau d'origine.

 

Et puis quelle ne fut pas ma surpris de voir en DVD THE DARK de john fawcett dont le silent hill de gans est un veritable decalque hallucinant...

 

M'enfin bon ça reste quand même pas mal en ce qui me concerne hein !! notemment grace aux nombreuses scenes gores et nauséeuses (mais qui encore une fois aurait mérité d'être plus crades.. bon allez j'arrete)

Link to comment
Share on other sites

Outre les qualités et défauts intrinsèques du film, j'ai regretté que Gans n'ait pas retranscrit l'ambiance mélancholique (voir complètement dépressive) des jeux vidéos. Je suis d'accord sur le fait qu'il aurait du se concentrer sur la ville et oublier Sean Bean et son enquête inutile.

Sinon, c'est divertissant et l'ambiance reste chouette.

-IS-

Link to comment
Share on other sites

Outre les qualités et défauts intrinsèques du film, j'ai regretté que Gans n'ait pas retranscrit l'ambiance mélancholique (voir complètement dépressive) des jeux vidéos. Je suis d'accord sur le fait qu'il aurait du se concentrer sur la ville et oublier Sean Bean et son enquête inutile.

Sinon, c'est divertissant et l'ambiance reste chouette.

-IS-

L'enquete de Sean Bean etait parait-il exigee par les studios.

Link to comment
Share on other sites

Et puis quelle ne fut pas ma surpris de voir en DVD THE DARK de john fawcett dont le silent hill de gans est un veritable decalque hallucinant...

 

En très amélioré, heureusement, parce que The Dark c'est quand même une belle bouse !

 

bah j'irais pas jusque la , disons que le film manque d'ampleur mais ça reste un beau petit moment de fantastique psychologique , et dans celui la pour le coup la presence de sean bean est justifié...

M'enfin bon , il est vrai qu'apres ginger snaps on attendait mieux de la part de fawcett.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

J'ai commence a regarder le film hier, mais je me suis endormi (me suis toujours pas fait au changement d'heure ). Faut que je reprenne ca dans les jours qui viennent, mais c'est vrai que les decors sont beaux, les creatures assez chtarbes, l'homme triangle fait son petit effet, par contre j'ai trouve que ca reposait un peu trop sur de la post-prod au niveau bestiaire (alors que ce que j'ai vu du making of tenderait a dire le contraire), et je flippais pas autant ma race que j'aurais voulu.

Link to comment
Share on other sites

J'ai commence a regarder le film hier, mais je me suis endormi (me suis toujours pas fait au changement d'heure ). Faut que je reprenne ca dans les jours qui viennent, mais c'est vrai que les decors sont beaux, les creatures assez chtarbes, l'homme triangle fait son petit effet, par contre j'ai trouve que ca reposait un peu trop sur de la post-prod au niveau bestiaire (alors que ce que j'ai vu du making of tenderait a dire le contraire), et je flippais pas autant ma race que j'aurais voulu.

 

bah de toute façon le film manque de niaque!! l'est tres sympa hein , mais j'aurais pour ma part aimé une veritable immersion dans silent hill et pas une systematique sous intrigue ininteressante venant couper le suspense et l'ambiance (Vaaaaaaaach tête de pyramide arrive!! ça va charcler.... ha bin nan tiens vla papy sean bean qui mene son enquete).

 

Gans sait filmer ça c'est clair , mais il oublie de mettre de la vie dans son bébé , le résultat est un film honnete , plutot réussi dans l'ensebmel mais froid et distancier (la ou l'immersion et l'identification auraient été de mise) du moins c'est mon avis.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que si les jeux étaient imerssifs à crever c'était en grande partie parce que tu es tout seul d'un bout à l'autre et quand tu croise quelqu'un, c'est en coup de vent, il te dit un truc incomréhenssible puis il se barre. Le silence avait également beaucoup d'importance (aaah c'est ça le titre!). Dans le film de Gans, on se dit sans arrêt: ok c'est bon sean bean et le flic vont venir la sauver. Dans le jeu on se dit: putain comment je vais sortir de là.

Je suis conscient que la comparaison avec l'original n'est pas une obligation pour toute adaptation que ce soit, mais dans ce cas précis, Gans est passé à côté d'un élément fondateur à mon sens. Comme je l'expiquait plus haut avec la mélancolie. Ce film aurait pu être un chef d'oeuvre... Dommage.

-IS-

Link to comment
Share on other sites

mais dans ce cas précis, Gans est passé à côté d'un élément fondateur à mon sens. Comme je l'expiquait plus haut avec la mélancolie. Ce film aurait pu être un chef d'oeuvre... Dommage.

-IS-

 

C'est tout a fait ça !! j'y ajoute que silent hill est en fait souvent un élément métaphorique d'un voyage interieur, la representation de la mauvaise conscience ou de la shyzophrenie du personnage principal.

 

Gans adapte au sens propre tous les enjeux metaphoriques de la saga, ce n'est pas un mal en soi bien sur , mais si on ajoute a cela les erreur rythmiques et thematiques que tu pointes du doigt , il apparait pour moi clairement que gans n'a pas compris tous les enjeux du jeu.

 

Cependant ça reste sympa , mais on regrette de passer a coté du chef d'oeuvre qu'il aurait pu être si il avait été fait plus intelligemment.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...