Aller au contenu

Indigènes - Rachid Bouchareb (2006)


Messages recommandés

Syno:

En 1943, alors que la France tente de se libérer de la domination nazie, le parcours de quatre "indigènes", soldats oubliés de la première armée française recrutée en Afrique.

Abdelkader, Saïd, Messaoud et Yassin, réputés pour leur courage, sont envoyés en première ligne. Argent, amour pour la France ou pour l'armée française, foi en la liberté et l'égalité, leurs motivations divergent pour un même combat, libérer la France, les armes à la main.

 

Pas encore vu le film, je crée juste le sujet pour mettre une petite news.

 

Jamel Debbouze est-il persona non grata en Algérie ? Le visa demandé par le comédien pour venir présenter en Algérie son film "Indigènes" a en effet été refusé, a indiqué samedi à Paris le producteur du film Jean Bréa. Selon lui, les raisons de ce refus n'ont pas été indiquées par les autorités algériennes.

 

Une demande de visa pour l'Algérie avait été déposée il y a une dizaine de jours par Jamel Debbouze qui devait venir présenter ce film sur les anciens combattants coloniaux, dans lequel il a l'un des rôles principaux, à la population d'Alger samedi soir, à l'Algeria, l'une des plus grandes salles de cinéma de la capitale algérienne.

 

Le refus de visa a été confirmé à Alger par Caroline Aymard, chargée de la promotion du film. Le réalisateur du film Rachid Bouchareb était cependant attendu à Alger pour assurer la présentation de cette oeuvre, qui a grandement contribué à la décision de la France d'attribuer à tous les anciens combattants coloniaux la même pension que les Français.

 

L'acteur français d'origine algérienne Samy Naceri, qui campe le personnage de Yassir dans le film "Indigènes", n'a pas fait non plus le déplacement à Alger. "Samy avait eu son visa et devait venir, mais au dernier moment il a eu des problèmes familiaux", a précisé l'attaché de presse d'Unifrance, chargé de la promotion du film. Seuls Jean Brehat et le réalisateur Rachid Bouchareb se trouvaient dans la capitale algérienne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Non seulement je l'ai vu dans des conditions merdiques mais en plus ce film pue. (Il semble que les profs veulent faire leur âme charitable et emmènent les gamins voir ce film...Résultat une sale remplie de jeunes "d'origine étrangère" aussi bruyants qu'idiots...)

 

Venons-en aux faits. Je suis resté totalement de glace face à ce film. Clairement c'est un film destiné à une certaine frange de la populace ( pardi devinez laquelle ! ) donc en l'occurence pas à moi et je l'ai senti ! Résultat aucune émotion n'affleure et le film ne décolle jamais. Pour moi seul Sami Naceri se démarque car il est excellent dans son rôle de gros bourrin... Quant à cette infamie de Jamel, il se taille la part belle avec un rôle taillé à sa mesure de nain, celui du gentil marrant et touchant.

 

Tout ce que je constate dans ce film c'est que les françaises passent pour des chaudasses, les français pour des sales ingrats et racistes...

 

Le film est purement communautariste et démago à l'image de la dernière scène : le seul survivant de sa compagnie, après avoir été sur la tombe de ses potes, retourne dans sa cage à lapins aka son HLM tout seul sans un rond...

 

En bref, un film à l'image de la société française actuelle...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non seulement je l'ai vu dans des conditions merdiques mais en plus ce film pue. (Il semble que les profs veulent faire leur âme charitable et emmènent les gamins voir ce film...Résultat une sale remplie de jeunes "d'origine étrangère" aussi bruyants qu'idiots...)

 

Venons-en aux faits. Je suis resté totalement de glace face à ce film. Clairement c'est un film destiné à une certaine frange de la populace ( pardi devinez laquelle ! ) donc en l'occurence pas à moi et je l'ai senti ! Résultat aucune émotion n'affleure et le film ne décolle jamais. Pour moi seul Sami Naceri se démarque car il est excellent dans son rôle de gros bourrin... Quant à cette infamie de Jamel, il se taille la part belle avec un rôle taillé à sa mesure de nain, celui du gentil marrant et touchant.

 

Tout ce que je constate dans ce film c'est que les françaises passent pour des chaudasses, les français pour des sales ingrats et racistes...

 

Le film est purement communautariste et démago à l'image de la dernière scène : le seul survivant de sa compagnie, après avoir été sur la tombe de ses potes, retourne dans sa cage à lapins aka son HLM tout seul sans un rond...

 

En bref, un film à l'image de la société française actuelle...

Non, mais c'est quoi ce message... Des jeunes d'origine étrangère, une certaine frange de la populace, mais c'est quoi ça ? Quand on poste des propos homophobes, on bannit tout de suite, mais dès qu'on touche aux basanés...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

C'etait dur de trouver le bon sujet

 

Bon film de guerre pour ma part, populaire dans le bon sens du terme. Pas parfait c'est sur, mais un projet qui fait toujours plaisir a voir. La "polemique", s'il y en a une, tient a mon avis plus du fait qu'on a jamais eu le temps de digerer cette partie de l'histoire, mais pire qu'on a jamais ete vraiment eduque la dessus (je parle en general bien sur). Et maintenant bien sur, 60 ans se sont ecoules, et d'autres evenements se sont meles, y'a des tas de versions differentes, et toutes les idees, a prioris et ideologies se melangent. Alors c'est sur que ca perturbe plus de nos jours, que de regarder Le Jour le plus long ou La grande vadrouille. L'ensemble du cast est sobre et bon, hormis peut-etre Naceri, c'est sans doute le role qui veut ca, mais on peut pas s'empecher de voir l'homme derriere le personnage. La scene du cimetiere est un peu too much c'est vrai, mais j'aime bien le dernier plan en ce qui me concerne.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En même temps, on peut pas en vouloir au distributeur, faut bien qu'il essaie de le vendre son film ! Et c'est pas avec 4 arabes que personne connait là bas qu'il ira loin !

Non mais c'est pas ça le problème.

 

C'est juste que vouloir vendre ce film dramatique comme une espèce de truc épique joyeux sur fond de romance nian nian, c'est totalement malhonnête.

 

Bon, ok, la pub, c'est fait pour vendre, mais quand même, trahir à ce point l'esprit du film, c'est très fort !

 

Mais ont ils au moins vu le film et si oui, l'ont ils au moins compris ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement a part les taglines clairement poussees un peu loin, je trouve pas cette affiche mauvaise. C'est assez epure, et je la trouve loin d'etre joyeuse avec ce fond blanc clinique (et puis bon en meme temps, le "bleu-blanc-rouge" ne me fait pas forcement rever en ce moment). Quant au titre, il renvoit assez facilement a un "Paths of Glory" qui doit deja etre plus present en memoire du public americain auquel le film s'adresse de toute facon, et qui etait loin deja de montrer l'armee francaise sous son angle le plus patriotique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...