Aller au contenu

Teenagers from Outer Space (Tom Graeff, 1959)


Messages recommandés

Diffusé récemment sur CineFX dans un VF hilarante (proche du doublage d'un dessin animé japonais), "Teenagers from Outer Space" accumule pour notre plus grand bonheur les figures obligées du film de SF made in USA des années 50 : soucoupe volante, extra-terrestres menaçants, monstre géant, petite ville de l'amérique profonde, héroïne pure et innocente... [img]http://www.badmovies.org/othermovies/teenspace/teenspace3.jpg[/img] Celui-ci se caractérise par une tendance furieusement Z, ce qui nous donne des squelettes tout droit sortis d'un magasin de farces-et-attrapes, une armada de soucoupes volantes prudemment reléguées hors-champs, un pistolet laser déguisé en lampe de poche (pardon, l'inverse), et un homard géant agrandi en ombre chinoise... [img]http://doctor-forrester.home.mindspring.com/images/Ep0404-TeenagersFromOuterSpace_Gargon.jpg[/img] Je vous invite à cliquer par là pour visionner / écouter quelques extraits : [url]http://www.badmovies.org/othermovies/teenspace/[/url]
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

pour les amateurs de nanar intergalactiques, il existe un coffret Z1 avec 50 films du meme accabit (dont justement ce Teenagers from Outer Space).

Coffret dispo pas cher sur dvpacific.

Je l'ai, et si on est pas réellement regardant sur la qualité (4 films par galettes à raison de deux par face) c'est un pur bonheur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

 

Découvert grâce à America Free Tv, Teenagers From… s’avère une sympathique série B, un film qui a dû faire les beaux jours des drive-in ainsi que quelque homme tout heureux de réconforter madame lors des nombreux moments terriblement « intenses »…enfin dans les années 60 hein parce que maintenant plus personne n'est effrayé mais sourit plus qu'autre chose face à ce film... et dire que quatre ans après Blood Feast était tourné, on se dit que cette petite production est toute gentille à côté.

 

 

Produit, écrit, réalisé, photographié et responsable des effets spéciaux, Tom Graeff nous offre un film du genre "paranoia" dont les fleurons sont Creature From The Black Lagoon, The Thing, It Came From Outer Space, Them, Invasion of Body Snatchers, Invaders From Mars, Earth Versus flyng Saucers, War of the Worlds, this Islands Earth et Tarantula.

Il n'a pas à rougir face aux films précedemment cités car avec 5 000$, Graeff produit un spectacle de qualité malgré les problèmes inerrant à ce genre de micro budget.

 

Un film qui s'est avéré lucratif pour son créateur puisqu' il fut payé 25 000$ par la Warner pour les droits de distribution.

 

L'histoire est très classique. La terre est victime d'une énième invasion extraterrestre en provenance de la Lune. Mais dans leur équipage un rebelle, Derek (David Love) - son unique apparition sur un écran - tente d'enrayer le projet de soumettre la race humaine à l'état d'esclavage.

Celui-ci s'enfuit et découvre la civilisation Terrienne...

 

Habillé d'un ensemble / combinaison (celle-ci s'avère être rouge au vu des jaquettes), Derek trouve refuge dans la maison de GrandPa qui loue une chambre...et en profite pour tomber amoureux de Betty (Dawn bender, qui apparait dans son dernier film après avoir travaillé avec Cukor, Siodmak et Vidor), la petit fille de Grandpa.

 

L'action est désuète, et le scénario n'approfondit pas toutes les possibilités comiques d'un extraterrestre face à la découverte de notre vie quotidienne (comme dans Starman de Carpenter mais sans doute n'était-ce pas le but). Mais Derek apprend vite à vivre dans en société...

 

 

Les seuls effets spéciaux que l'on peut recensé sont les rayons dévastateurs du leader qui transforme tout ce qui bouge en squelette (un effet qui m'a fait penser à Tim Burton et à Mars Attacks ou cet effet était réemployé d'une certaine manière) et le monstre...

 

...un monstre qui apparaît tantôt en ombre chinoise sur la pellicule, tantôt en incrustation. En réalité il s'agit plus d'un homard que d'un monstre.

 

Malgré le côté suranné du film, il s'en dégage un doux parfum bis très agréable et la vision se fait sans déplaisir à partir du moment ou l'on ne s'attend par un déferlement d'effets spéciaux, d'action et de rebondissements inter galactiques.

 

Un petit film de drive-in, dans l'esprit comme dans la forme.

 

Libre de droit vous pouvez découvrir le film sur YouTube, du moins certaines parties, voici un extrait pour vous rendre compte du film. Celui-ci commence après quelques publicités et bandes annonces (notamment celle de Thriller)

 

 

A noter qu'un site internet est consacré au réalisateur et qu'une biographie est (était ?) en préparation sur la vie mouvementée de Tom Greaff. Il est même possible de lire quelque court extrait...

 

http://www.tomgraeff.com/

 

...un blog est également consacré à son géniteur et à son film culte.

 

http://teenagersfromouterspace.blogspot.com/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...