Aller au contenu

Black Christmas - Glen Morgan - 2006


Messages recommandés

Après Willard, le nouveau film de Glen Morgan

 

 

Lacey Chabert je t'aime

 

ah au fait un trailer est dispo sur le lien suivant

 

http://www.themoviebox.net/movies/2006/0-9ABC/Black-Christmas/trailer.php

 

ah en plus vous voulez un synopsis, mais je vous dis qu'il y a Lacey Chabert et Michelle Trachtenberg, le reste on s'en fout,... non? bon je vous le donne :

 

Des étudiants basculent dans l'épouvante après avoir reçu un coup de fil leur annonçant une série de meurtres prévue pendant les vacances de Noël...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • 5 weeks later...

Ces pauvres groupes chrétiens de pressions en font quand même un peu trop. Il a suffit que Dimension Films tente un coup marketing un peu grossier en sortant le slasher Black Christmas aux USA le jour de Noël. Tout de suite, les messages d'indignation devant un acte « déplacé » ou même « abominable ». Directeur de la compagnie, Bob Weinstein a d'ores et déjà prévenu qu'il ne renoncerait pas à présenter le long-métrage le jour voulu, puisqu'il « existe une longue tradition consistant à sortir des films d’horreur lors des vacances, de manière à contrebalancer l’ambiance dominante ». En vérité, le vrai problème est que les critiques sont quasiment unanimes à reconnaître que l’œuvre en question est totalement ratée, et ne parvient sûrement pas au niveau du film de 1974 dont elle est le remake. Dans ces circonstances, on comprend qu’un petit coup de pub soit le bienvenu…

 

Source: Ecran Large

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

Alfi et Steve ont du apprécier le spectacle, vu le défilé de cuties et de bombasses ('fin, me suis pas gêné non plus : Mary Elizabeth )

 

J'ai été très étonné du résultat final, en sachant pour les nombreuses histoires de remontages et de development hell car ça reste quand même un des meilleurs représentants du slasher actuel avec Mandy Lane.

J'adore le Bob Clark mais ça été difficile de faire la fine bouche ici : excellente mise en scène, visuel léché, mise à mort vraiment gratinées (patin à glaces, stylo à plume, étoile, sac poubelle...), rythme soutenu (ce qui je trouve, est déjà un exploit pour un remake voir un slasher actuel), jusqu'à certaines surprises finales.

Tout comme Rob Zombie mettait en lumière la jeunesse de Myers, on a droit à toute l'enfance de Billy ici, ce qui brise complètement le mystère l'entourant, mais ce qui donne lieu à des flashbacks sacrement secoués.

C'est vachement bien et puis voilà

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme. Surtout Lacey Chabert et son petit corps bien moulé, ses yeux de biche et sa bouche qui appelle au deep throat

 

Le film est assez raté quand meme, mais j'en ai plus trop de souvenir pour etre honnete. On voit bien l'ambition derriere et les flash backs donnent envie de savoir à quoi pouvait bien ressembler la premiere version. j'ai pas dû trop m'ennuyer vu que ça dure pas longtemps mais c'est difficile de juger un film qui a subi autant de dommages.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas spécialement ressenti ses dommages...

Par contre, vu la situation, je suis le seul sur zone bis à aimer le Black Christmas de 74 et de 2006

 

J'ai checké sur youtube et voilà les différences proposées dans la version Uk :

 

 

Michelle Trachtenberg se fait étouffer puis arracher les yeux, avant de se faire trainer dans le couloir par les orbites : dans la version US, le tueur lui décalque la tronche à coup de patins à glace.

 

* Billy succombe à ses brûlures et meurt sur la table d'opération. Agnés, toujours vivante, vient rendre visite à Kelli, qui l'a tue à coup de défibrillateurs. Ses parents viennent la chercher / Kelli tue Agnés de la même manière mais Billy est toujours vivant. Il finira empalé sur un sapin de noël.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mandy Lane jouait sur l'atmosphère, tout le tatoin sur le mal-être adolescent, les parts d'ambiguïté, la mélancolie...

Ici on a de la pouff qui crèvent comme des merdes dans des souffrances atroces, et on s'en lasse pas. Bref, du slasher primaire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on a détesté All the Boys Love Mandy Lane on n'a pas le droit de vivre.

 

Par contre moi j'ai mieux aimé le vieux Black Christmas même si le côté bourrin est amusant.

 

Mais Lacey Chabert n'arrive pas à la cheville d'Amber Heard. Et puis pourquoi on est obligé de comparé ces deux films ? Gourbenj retourne casser des machins et laisse nous tranquille avec les filles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon bah comme prévu j'ai trouvé ça nase, pourtant je y allait sans aprioris.

C'est du vu et revu, oups je crois que y'a un mec dans le placard mais en fait non c'est la grille de ventilation qui est dans ma chambre depuis 2 ans que j'avais jamais remarqué que ça foutait le bordel dans mon placard, autre chose, il est impossible de trancher quoi que ce soit avec un patin à glace, à la limite une entaille ouais mais un scalp impossible.

Et puis c'est toujours la même chose, la victime se fait attaquer pas le méchant, hop la victime saisi un truc par terre et pique le méchant avec, ou sinon le méchant qui meurt mais qui meurt pas et comme par hasard y'a une seule victime qui réussi à le défoncer.

 

enfin bref des incohérences, des bêtises, NASE! j'en ai marre des slashers.

 

c'est même pas jouissif de voir les pétasses se faire démonter vu qu'elles sont filmée platement, aucune ne m'a fait de l'effet et pourtant y'en a de la belle cuisse dans le film.

 

reste le tueur qui bouffe des yeux et un très court plan de Lacey en plan américain où l'on peut voir son petit cul rebondi et sa silhouette parfaite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...