Jump to content

Une poignée de salopards - Enzo G. Castellari (1977)


Cyril
 Share

Recommended Posts

Syno:

France 1944. Quatre soldats et un lieutenant indisciplines de l'armee americaine desertent et se retrouvent malgre eux charges d'une mission perilleuse.

 

Aka Une Poignée de salopards pour DPG

 

Et bien c'est du tout bon, Castellari nous offre son film de guerre et on y retrouve tout ce qui fait son cinéma (mannequin en mousse compris)

 

Ca enchaîne péripétie sur péripétie et un casting de choix (Bo Svenson, Peter Hooten, Fred Williamson, Michael Pergolani, Jackie Basehat et Michel Constantin)

 

Francesco De Masi à la musique, pour un score militaire pas particulièrement original.

 

J'ai pris pas mal de plaisir à le voir, je le range du coté des bons films de Enzo.

 

Me demande ce que Quentin va pouvoir en faire ?

 

 

Vu le début en Belgique sur la cassette South Pacific Video

 

 

Et vu la suite en Hollande sur la cassette René Chateau

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

l'ayant vu avec Enzo pas loin lors d'une belle soirée à la cinémathèque... il raconta cette anecdote: à cause des attentats à cette époque, à un moment lors du tournage, plus personne ne pouvait utiliser de balles. Alors lors des scènes de fusillade, les assistants balançaient les cartouches en l'air pour faire croire que les mecs tiraient

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 2 months later...

Bah j'ai matté ce soir avec le père, ce qui m'a forcé à mettre le film en Italien...ce qui m'a cassé les couilles plus qu'autre chose

 

Et je comprends pas trop ce qu'on trouve au film, franchement pépère de bout en bout Mis à part le train, je trouve que Castellari tire assez mal parti des situations diverses (la campagne occupée, la baignade, le château SS, le village des partisans) et ça se suit d'un oeil un peu mou. Un score vieillot, des maquettes qui flambent, une romance toute pourrie...et à la rigueur, la scène la plus fun repique un passage entier à Croix de fer (les fraulein en l'occurrence)...en moins bien

Bref, ça m'a donné envie de revoir le Peckinpah...et Top Secret

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 10 months later...
  • 4 years later...

Dans la série "Je mate un truc qui traine sur mes étagères depuis des plombes", le vainqueur du week-end a donc été ce "Une poignée de salopards" de Castellari ! Vision plutôt sympa même si rien de transcendant. Le film est dans la bonne moyenne du bis italien, avec à boire et à manger, mais suffisamment de péripéties pour qu'on regarde pas sa montre. Le cast est cool (même si je m'attendais à ce qu'ils soient plus nombreux), les situations s'enchainent gentiment, c'est pas trop mal emballé, et ça fait pas trop cheap au niveau de la reconstitution. Après, ça n'a rien non plus de spécialement mémorable, et j'imagine que ceux qui ont maté le film sans rien en connaitre, mais juste après avoir entendu Tarantino expliquer que c'était le plus grand film de l'univers ont du un peu tirer la gueule Mais bon, en l'état un sympathique divertissement, qui tient encore la route aujourd'hui.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...