Aller au contenu

The Embryo Hunts in Secret - K. Wakamatsu (1966)


Messages recommandés

C'est Itami Hanzo qui é relayé l'info sur Hkmania, le film sortirait en salle cet été : http://www.zootropefilms.fr/v2/2007/?numfilm=27

 

Grosso modo, c'est l'histoire en huis-clos d'une jeune femme séquetrée et maltraitée par un homme qui en exerçant des violences sexuelles tente de retrouver une position de contrôle qu'il a perdue précédemment dans son couple.

Violent, enragé, feministe et révolutionnaire, Quand l'Embryon part braconner (le titre français) ne s'est pas émoussé avec le temps, et les scènes de flagellation notamment restent impressionnantes.

 

Sur le DVD japonais, la copie présente des irrégularités de photographie, passant de beaux plans contrastés à d'autres très gris-gris.

Considéré le peu de moyens probable alloué au film, il n'est pas impossible que ce défaut technique (ressemblant fort à une sous-ex à la prise de vue) soit d'origine, mais il se pourrait aussi que le temps ait endommagé certaines parties de l'émulsion ?

Quoiqu'il en soit c'est un peu dommage car le projet ne manque pas d'ambitions esthétiques, et compte ce qu'il faut de "striking visuals".

 

Kérozène a fait une review dispo sur le site du Club des Monstres : http://www.clubdesmonstres.com/nouveauvision.htm

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe film, une claque...

Attention, mon texte contient quelques spoilers...

Merci à riton au passage sans qui je n'aurai jamais vu le film

 

Et pour les amateurs, Wakamatsu devrait (j'insiste sur le contionnel même si j'y crois très fort) être présent au LUFF 2007 en octobre prochain !

 

C'est ce qu'on appelle un scoop!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

n'éxagérons rien.

 

Et pour les amateurs, Wakamatsu devrait (j'insiste sur le contionnel même si j'y crois très fort) être présent au LUFF 2007 en octobre prochain !

Ce serait un invité de marque, effectivement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avec la sortie de "Flower & Snakes" en version collector apr l"diteur KubiK Vidéo au mois de juin, le cinéma nippon érotique et un rien trash est à l'honneur cet été en France!!!

 

 

tu peux repeter...j'ai pas bien compris quel éditeur et quel film

 

sur le forum il faut gueuler pour être entendu donc la prochaine fois tu écris comme ça :

 

Avec la sortie de "Flower & Snakes" en version collector apr l"diteur KubiK Vidéo au mois de juin, le cinéma nippon érotique et un rien trash est à l'honneur cet été en France!!!

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci, Flo...mais c'est avant tout Wakamatsu le sujet principal.

 

Un homme très discret et humble, que j'avais le plaisir de rencontrer autour d'un café à Hong Kong l'année dernière.

 

 

plus d'info maintenant petit privilégié, alors de quoi avez vous parler,...etc

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Expérience légèrement soporifique: un gamin en rain de pédaler pdt 1h30 de film pour traverser tout le Japon. De temps à autre, il s'arrête et rencontre des personnages, qui dénoncent des travers de la société nipponne (leur implication dans la Seconde Guerre Mondiale, etc).

 

En fait, le réalisateur a cherché à capturer la motivation du vrai gamin (car inspiré d'un fait divers réel) à pédaler en chemisette en plein mois d'hiver après avoir tué ses parents à coups de base-ball. Il fait donc retracerquasiment le même chemin aussi pauvrement habillé à son acteur principal.

 

Bien évidemment, ce n'est pas un acteur, qui pourrait retrouver le même "état d'âme"; mis à part le regard vide et les dents qui claquent de froid...Sinon, il y a quelques beaux paysages...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

A propos du texte de présentation : il faudrait vérifier consciencieusement, mais je crois que L’Amour derrière les murs n'est pas la première production indépendante de Wakamastu, mais la dernière qu'il ait faite sous la bannière de la Nikkatsu (il y a officié de 1963 à 1965).

Le premier film 100 % Wakamatsu pro sera Quand l'embryon part braconner.

 

C'est en tous cas youjours cette version de l'histoire que j'ai lue, et celle qui est reprise dans wikipedia http://en.wikipedia.org/wiki/Koji_Wakamatsu

 

Quant à son interdiction d'accès aux US, il est probable que ce ne soit pas tant à cause du sexe et de la violence qui parsèment ses films que de sa proximité avec Adachi (qui fut lié à l'Armée rouge Japonaise).

 

Sinon, jolie réussite cette programmation

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai basé mon texte sur l'interview de Wakamatsu accordée à JP Bouyxou pour Sex Star System. Tu peux la lire ici:

http://bp3.blogger.com/_SSm_P2Lo8wg/RpfOuezlAlI/AAAAAAAAAKc/614cXVZ2lAE/s1600-h/sss14002.jpg

 

Pour son interdiction sur le sol US, c'est effectivement principalement du à ses affiliations politiques, mais celles-ci sont refletées au sein de son cinéma. Faute de place (cela ne se voit pas sur le site bien entendu), j'ai pris la liberté de faire un racourci qui est peut-être un peu poussif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le texte stiplue "à partir de Affairs" donc avant où après ?

D'autre part dans cette même interview, il déclare ne jamais avoir travaillé pour la Nikkatsu...

 

J'ai envoyé la question au site midnight eye qui vient de mettre en ligne une interview de Adachi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un film japonais des années 60 inédit en France, "Quand l'embryon part braconner" de Koji Wakamatsu, sera interdit aux moins de 18 ans, a décidé mardi la ministre de la Culture Christine Albanel, à la veille de sa sortie, déclenchant l'inquiétude des professionnels du cinéma.

 

"Cette décision est justifiée par la violence et le sadisme d'une grande partie des scènes de ce film", explique la ministre dans un bref communiqué, indiquant agir "en plein accord avec les motivations" de la Commission de classification des oeuvres cinématographiques.

 

Réunie vendredi au Centre national de la cinématographie (CNC) qui la chapeaute, la Commission avait "estimé à une large majorité que le film +présente une image des relations entre les êtres fondée sur l'enfermement, l'humiliation et la domination de la femme+", rapporte la ministre.

 

La ministre a donc suivi la recommandation d'interdiction aux moins de dix-huit ans émise par la Commission de classification, après s'être "entretenue" avec sa présidente, Sylvie Hubac.

 

Pour la deuxième fois en dix mois après le film d'horreur américain "Saw III" en novembre, cette mesure de restriction rarissime est justifiée par la violence des images et non par des scènes de sexe explicite.

 

Soutenu par une demi-douzaine d'organismes professionnels du cinéma le distributeur du film, Zootrope, a immédiatement annoncé son intention de contester cette décision auprès du Conseil d'Etat, dans un communiqué.

 

Ce huis-clos en noir et blanc d'une heure et douze minutes où un psychopathe séquestre et torture une femme, qui sort mercredi dans trois salles en France, a été réalisé en 1966 par Koji Wakamatsu, prolifique auteur underground spécialisé dans le cinéma érotique, qui fut coscénariste et producteur délégué de "L'Empire des sens" d'Oshima.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la Commission avait "estimé à une large majorité que le film +présente une image des relations entre les êtres fondée sur l'enfermement, l'humiliation et la domination de la femme+", rapporte la ministre.

 

C'est quand même d'une mauvaise foi à se crever les yeux.

Le film est suffisament court pour être vu jusqu'au bout, et donc il ne peut y avoir maldonne sur son aspect feministe révolutionnaire.

Je pense plutôt que c'est le moyen que donne le film pour sortir de ces relations qui a déplu.

Si vraiment il fallait qualifier cette interdiction, l'adjectif politique serait bien plus approprié que moral.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais, pas certain que les membres de la commission de classement soient (ni aient jamais été) représentatifs de la population cinéphile européenne.

De plus, les autorités japonaises de classement font un usage plus intensif du classement R-18 que les nôtres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...