Aller au contenu

Téléchargement : coup de froid dans le milieu des sous-titre


Messages recommandés

Coup de froid dans le milieu des sites spécialisés dans les sous-titres en France. Series-vo.com, l’un d’eux, a décidé de baisser le rideau. « Suite aux événements Polonais qui ont conduis des sous-titreurs en garde à vue, suite aux récents propos du nouveau Président de la République au sujet du "piratage", et surtout suite à ma convocation lundi sur la question de Series-VO au commissariat de police de Poitiers, convocation dont j'avais eu vent, mais pas pris au sérieux il y a environ une semaine par un mail anonyme ; j'ai décidé de suspendre http://www.Series-VO.com pour une période qu'on appellera "indéterminée" », note Julien, un des pères du site.

 

Il est fait là référence à une récente actualité où les autorités polonaises, avec l’aide de la police allemande, ont fait fermer le site Napisy.org. Hébergé outre-Rhin, il rassemblait des centaines de milliers de visiteurs autour du thème de la traduction de films ou de séries. Selon le code de la propriété intellectuelle polonais, ils risquent jusqu’à 2 ans de prison pour avoir mené à bien ces traductions.

 

Ces sites de traductions permettent à tous les fans de profiter des productions généralement américaines sans avoir à attendre que les producteurs daignent éventuellement porter les films dans le pays. Un petit luxe accessible en quelques clics pour assouvir une passion. Il suffit de voir l’engouement pour les séries telles Lost ou Heroes, attendues chaque semaine par des armées de mordus. Mais l’addiction n’excuse par tout dans le décalage entre nouvelles technologies et univers juridique : en basculant la chronologie des médias et malmenant des plans médias bien établis, ces bénévoles de la traduction se frottent aussi aux rudesses du droit d’auteur. En France, ces activités relèvent ainsi de la contrefaçon avec les habituelles 3 ans de prison et 300 000 euros d’amende.

 

« Dans tous les cas Series-VO reviendra, sous quelle forme je l'ignore, mais il est sûr que le sous-titrage ne pourra plus continuer sous la forme que nous connaissons actuellement » promet à l’avenir l’auteur du site.

 

Source: PcINpact

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sale coup en effet

heurseuement notre cher président a attendu les fins de saisons pour mettre en place sa lutte contre le piratage, le temps de voir les season Finales de Lost et Heroes, entre autres

 

plus sérieusement, les mecs font un boulot formidable, et très rapide, même si on n'évite pas toujours quelques fautes de frappes ou d'orthographe.

Et les sous-titres sont bien plus lisibles que ceux d'une VM sur canalsat.

Mais cela permet surtout de voir les séries en VOST quand certaines ne passent jamais qu'en VF chez nous.

Maintenant, même Tf1 propose Grey's Anatomy en VOSTF sur la TNT, donc les mentalités changent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ils ont peut-être sauvé mon boulot !

 

J'en déduis donc que nous avons une traductrice pro ici. Alors dans la série je me pose des questions qui intéressent que moi Je me demandais... En général vous bossez avec des transcriptions fournies en même temps qu'ils ont vendu le film ou la série ? Ou vous vous tapez tout à l'oreille ? Et si les 2 sont possibles, dans quelle proportion ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les deux sont possibles, en général ca dépend des boites et des moyens des programmes que tu sous-titre... en gros, s'ils ont assez de stagiaires pour faire la transcription, on en a une, sinon c'est a nous de nous démerder..

 

mais de toutes facons, même quand on a un script écrit, on s'en sert pas tout le temps, c'est plutot pour vérifier si on a pas bien compris quelque chose. on travaille essentiellement directement sur le film..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que parfois y a des termes d'argots ou des jeux de mot pas franchement facile à percuter en vo.

 

En y étant, je voudrais dire aux traducteurs (après avoir lu les sous titres des making of de Star Wars 3 et Casino Royale entre autres), d'arrêter de traduire "I'm confortable" par "Je suis confortable", et "comedian" par "comedien".

 

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas totalement faux, plutôt une erreur de registre :

 

formidable : Vieilli ou littér. Qui est à craindre ou qui inspire une grande crainte, qui est dangereux de nature ou terrifiant d'aspect. Aspect formidable; sinistre et formidable, formidable et monstrueux. Synon. effrayant, effroyable, redoutable, terrible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
les deux sont possibles, en général ca dépend des boites et des moyens des programmes que tu sous-titre... en gros, s'ils ont assez de stagiaires pour faire la transcription, on en a une, sinon c'est a nous de nous démerder..

 

mais de toutes facons, même quand on a un script écrit, on s'en sert pas tout le temps, c'est plutot pour vérifier si on a pas bien compris quelque chose. on travaille essentiellement directement sur le film..

 

Oui bien sûr je pensais le transcript comme une aide. Le visionnage est indispensable. Mais je pense que lorsqu'il y a transcript ça doit limiter pas mal de petites erreurs. Thanx pour la réponse.

 

Oh bah dans la saison 2 de "Docteur Who" éditée en DVD chez France Télévision, le traducteur (trice) traduit "It's horrendous" par "Formidable !"

 

Oh ça sent le si terrific ça veut dire 'incroyable'... alors horrendous ça veut surement dire 'formidable' !

 

 

C'est pas totalement faux, plutôt une erreur de registre

 

Une erreur de registre oui, mais je pense que c'est complétement faux pour 2 raisons. Ce sens ne semble pas exister, dans le langage vieilli ou littéraire, en anglais. Ce qui amène à la 2ème raison, puisqu'il n'existe pas il n'y a aucune raison de jouer de l'adaptation et le traducteur utilise le sens usuel et commun qui dans ce cas est faux. En gros il avait presque raison et probablement sans le faire exprès, mais finalement non...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En gros il avait presque raison et probablement sans le faire exprès, mais finalement non...

 

Rien n'est moins sûr : mon prof de Français de 1ère ne m'a laissé que très peu de souvenirs littéraires. Mais je me souviens qu'elle tenait mordicus à l'utilisation du mot "formidable" dans sons sens de "redoutable" à l'écrit comme à l'oral.

Ce qui prouve a) qu'elle était vieillie et b) qu'elle ou un des ses anciens élèves a pu faire cette traduction

 

Donc à mon avis, ce n'est pas une faute de sens, mais de registre. Qui mérite l'indulgence du jury, soyez pas vache m'sieur...

 

On s'en fout bien évidemment, et c'est histoire de galèjer. De toute manière c'est pas pire que de parler de foot.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes....

 

Sémantiquement parlant la traduction n'est pas fausse. Mais on s'éloigne quand même, et justement, du métier de traducteur. Car la traduction doit prendre en compte le contexte, l'époque, le langage appuyé comme le courant, bref intégrer dans sa traduction des paramètres autres que la simple sémantique.

 

A ce propos, je l'ai déjà dis ici, mon traducteur préféré reste Eric Cahan (enfin je ne me souviens pas de l’orthographe de son nom), celui qui avait sous-titré le Flying Circus des Pythons sur la 5.

 

Non content de trouver des phrases alambiquées retranscrivant parfaitement les jeux de mots et autres "idées", il arrivait a mettre en sous-titrage des choses qui n'avaient rien à voir "sémantiquement parlant" avec les mots anglais, mais qui donnaient précisément l’idée de ce que les Pythons avaient en tête.

 

On est loin du neuneu qui a « traduit » Shaun of the Dead, en traduisant littéralement les mots et donc en passant totalement à coté de la plaque. « Dogs can’t look up » = « Quand les poules auront des dents » … Du grand contre-sens. Tant d’argent filé à des imbéciles décérébrés me fait frémir (oui les traducteurs de cinéma sont payés des fortunes).

 

Pour en revenir à Who (en concert ce soir à Paris d’ailleurs… MDRPTDR), « formidable » est peut être embué de connotations négatives dans l’absolu, mais dans le langage courant c’est quand même un mot qui désigne la joie, le bonheur, l’accomplissement. L’utiliser pour traduire « horrendous » est un contresens que si j’étais prof et qu’un élève me sortait une connerie pareille je lui couperait les couilles ou les ovaires en chantant du Booba en Estonien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...