Jump to content

30 jours de nuit - David Slade (2007)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

This is the story of an isolated Alaskan town that is plunged into darkness for a month each year when the sun sinks below the horizon. As the last rays of light fade, the town is attacked by a bloodthirsty gang of vampires bent on an uninterrupted orgy of destruction. Only the small town's husband-and-wife Sheriff team stand between the survivors and certain destruction.

 

Trailer : http://media.movies.ign.com/media/486/486900/vids_1.html

 

Apres "Hard Candy", David Slade a encore tout a prouver. Je reste curieux.

Link to comment
Share on other sites

S'il donne dans le bourrin plein de bidoche, ça peut être drôle.

J'ai trouvé la bédé relativement "creuse" d'un point de vue scénaristique et son intérêt principal se situait justement au niveau graphique. On verra bien.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
S'il donne dans le bourrin plein de bidoche, ça peut être drôle.

J'ai trouvé la bédé relativement "creuse" d'un point de vue scénaristique et son intérêt principal se situait justement au niveau graphique. On verra bien.

 

le nouveau trailer (6 minutes ) confirme les propos de Kero.

 

Comme toi j'avais acheté le comics en anglais rien que pour l'univers graphique proche d'un Ashley Wood....sinon j'ai toujours pas lu la bd mais la bande annonce donne bien envie

 

ENJOY !

 

Cliquez pour télécharger la bande annonce

 

après il faut un ptit programme pour la lire,... VLC

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

 

Belle petite baffe pour moi ! Bon je vais direct balancer le défaut du film pour me concentrer sur le reste, la gestion du temps assez bordélique vu que mise à part l'annonce des jours passés on s'en rend pas vraiment compte à l'écran mais avec 30 jours de nuits c'est délicat à mettre en place mais la solution utilisée n'est pas la meilleur mais pour le reste c'est du très très bon !

 

Slade nous donne un film de vampire qui s'éloigne du côté romantique de la chose pour faire un pur film d'horreur visuellement magnifique et sans concession où les vampires sont de pur chasseurs qui n'ont aucune considération pour la race humaine qui ne représente que du bétail mais en plus de ça il utilise une trame de film de siège qui donne un côté western des plus intéressant (un film d'horreur à la carpenter quoi en gros). Le réal arrive à rendre ses vampires inquiètants dans leurs attaques hyper violentes et leurs trognes des plus réussies d'ailleurs tout le film est d'une beauté froide qui capte directement l'oeil avec des plans sublimes installant l'atmosphère du vilLage qui se vide petit à petit de ses habitants (l'image du bateau coincé dans la glace donnant un côté fantomatique, le côté isolé des lieus).

Slade soigne donc son film visuellement mais n'oublie pas l'essentiel faire un pur film d'horreur et autant dire qu'il réussi son coup, il va assez loin via des scènes d'une brutalité parfois fun (la trancheuse ) mais aussi tétanisante (la jeune vampire et la décapitation plein écran ) ça saigne bien, ça tranche et ça explose de bon coeur on se fout pas de nous et on est scotché au siège jusqu'au sublime final !

 

Non vraiment on tient ici un grand film d'horreur qui sans son problème de gestion du temps serait un chef d'oeuvre du genre techniquement réussie (photo, décors, musique), mis en scène avec talent (la plan aérien, les attaques furtives), brutal et sombre !

 

A ne pas louper et surement un film qui fera parti de mon top de l'année 2008 !

Link to comment
Share on other sites

Bon vu hier et je serai moins enthousiaste que Creepers. Dès les premières minutes j’ai su que le film n’allait pas fonctionner totalement sur moi.

 

L’exposition du début est super longue. Je rejoins totalement Creepers sur la gestion du temps qui est un (gros) problème. J’imagine que le but est créer de la sympathie pour le personnage du shérif, sa famille, sa petite ville,…etc mais ce n’est pas assez intimiste à mon goût pour être véritablement en empathie.

 

Et oui c’est terriblement gory, bien violent mais encore une fois après des effets brutaux et inattendus (la séquence de la cuisine est pour moi la plus terrifiante), le film tombe dans la surenchère et la violence perd de son impact pour être grand guignol (le coup de la trancheuse)

 

Le concept qui fonctionnait à merveille sur un comics perd de sa profondeur à l’écran et ce malgré une adaptation du comics en tentant de créer un lien avec les personnages.

 

Il faudrait que je relise mon tradepaperback (signé par Steve Niles & Ben Templesmisth ) pour me rendre compte de tous les changements car il y en a beaucoup. Mais ce n’est pas négatif et il y a des séquences vraiment très forte.

 

Une petite déception pour bibi. J’aurai aimé ressentir plus profondément l’isolement, le froid, la peur…c’est d’autant plus dommage que le film dure quasiment 2 heures et je pense qu’il y aurait eu largement le temps de développer ces aspects.

 

Une bonne série b horrifique

Link to comment
Share on other sites

Un peu déçu aussi. Je me suis demandé plusieurs fois si ils avaient pas oublié des bobines tellement la continuité du récit est haché, surtout dans la première partie du film.

Reste quand même une ambiance sympa (ça rigole pas des masses) et des passages très gores qui m'ont franchement étonné (notamment une décapitation en gros plan, façon Cigarettes Burns).

J'en attendais un peu plus.

Link to comment
Share on other sites

Mouaih, c'est pas mal mais je suis pas plus fan que ça.

Le gore hors champ côtoie la violence plus visuelle, ça se passe en dent de scie, un coup on ne voit rien, l'autre on a droit à un jolie effet.

Reste que c'est très beau, bien interprété avec un scénario intéressant à la base mais bancale sur la durée, un peu comme Hard Candy en fait ? Ca doit être la marque de fabrique de Slade.

Link to comment
Share on other sites

Vu hier soir, et raaaaaaaahhhh que ca fait du bien !!!

 

Gros fan de la BD, et pas tres partisan du precedent film de Slade (le surestime, a mon gout, Hard Candy), je partais avec d'enormes a priori concernant ce film, mais avec une veritable envie de voir un bon spectacle faisant honneur au pitch classique mais efficace issu du comics de Niles & Templesmith.

 

Et spectacle il y a eu, voici une excellente serie B qui ne prends pas ses spectacteurs pour des cloches.

Evacuons de suite les defauts (quel film n'en a pas ?): des scenes d'action quasiment illisibles qui nuisent a l'impact cense etre produit (mais bon, ca a l'air d'etre a la mode, cf. "28 weeks later"); une gestion du temps, qui ne m'a pas trop gene cela dit, pas trop maitrisee, qui amene un gros coup de mou au milieu du film (mais bon, c'etait deja le cas de la BD, le passage au cinema n'a pas corrige ce defaut); un gros air de deja vu (mais la aussi, la BD se voulait etre un hommage plutot qu'une reelle innovation sur le theme des vampires).

 

Mais au dela de ca, quel bon moment !

Un film d'horreur genereux, que ce soit dans l'hemoglobine (sans aller a l'exces) ou dans ses coups de flip (la tension est presente tout le long de ce siege). Meme si son exposition est assez plate, Slade y expose plutot bien ses nouveaux enjeus (par rapport a la BD, les personnages sont assez differents, ce qui montre un reel travail d'adaptation).

Et meme s'il zappe quelques elements de l'intrigue d'origine, son film reste tres coherent. En plus, on evite le second degre reloud/side kick imbecile/situation "drolatique" pour avoir un film d'horreur nerveux et bien mechant, bien interpretee (bon sang, meme cette endive d'Hartnett s'en sort pas mal du tout !!), et ne reculant pas devant certaines situations (

demastiquage a la hache d'une petite fille, la classe !

), un film serieux jusque dans son denouement (moins touchant que dans le comic, mais beau tout de meme).

 

Grosse satisfaction donc, un vrai bon film d'horreur, une serie B certes pas vraiment originale, mais bien carree et rentre dedans juste ce qu'il faut.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Tain j'ai eu du mal à aller au bout tellement c'est pénible.

 

Je foutais en pause, je me cassais 5 minutes, et j'avais l'impression que le film avait continué de tourner tellement le récit est mal branlé.

 

A partir du moment où les trois quarts des habitants se sont fait becqueter ça n'a plus grand intérêt, les "jours" défilent sans qu'on s'en aperçoive, les survivants sortent pour se faire bouffer comme des cons alors que manifestement quand ils restent planquer ils ne se font pas repérer. Bande de baltringues !

 

Reste quoi, du joli scope, un beau plan aérien de massacre, et un vague lookalike d'Estella Warren en un peu plus expressif.

Pas bandant tout ça.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 months later...

Naaaaaaaan je l'ai vu

 

28 jours plus tard fait des petits, c'est bien...

Sauf que je n'ai pas retrouvé les frissons engendrés par le film de Boyle, alors que le cadre et le design inquiétant et racé des vampires s'y prêtaient. C'est beau, c'est gore, mais trop brouillon dans sa réalisation (caméra trop saccadée mais surtout une action qui m'a paru chaotique à certains moments). Bref, vraiment pas mal mais inaboutie.

 

Quand je pense que Delelée est allé à le comparer purement et simplement à The thing dans un élan d'enthousiasme

Link to comment
Share on other sites

Hmmm je suis super partagé, d'un côté y'a des trucs vachement biens - c'est gore, c'est bien violent, pas de fin à la con, les vampires ont une pure gueule et la classe, bon choix de musique qui sort un peu de la merde pour orchestre tricotée au mètre qu'on se tape d'habitude sur ce genre de prods - et puis de l'autre des trucs moins biens, comme le rythme donc, et puis quelques trucs de scénars un peu énaurmes ou du moins mal foutus. Ils sont censés aller dans un truc plus sécurisé et ils arrêtent pas d'aller d'endroit moins sûr en endroit moins sûr on sait pas trop pourquoi, l'un d'entre eux se sacrifie on sait pas trop pourquoi, lors de l'attaque de la bagnole les vampires attendent sagement que nos deux héros se carapatent on sait pas trop pourquoi, etc etc.

 

Dommage sans ces problèmes de construction on avait vraiment un bon petit truc, mais bon c'est quand même plutôt chouette.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Je rejoins Prodigy à donf. C'est donc réjouissant, violent, gore, parfois osé (la moufflette tranchée à la hache), les effets spéciaux sont très bien foutus, la photo est superbe, j'aime l'atmosphère générale.... mais c'est vrai qu'il y a quelques incohérences ici et là, comme l'a indiqué Prodigy.

Et effectivement, la musique est vraiment bien et colle parfaitement au film.

Comparativement à la bédé, et ben pour une fois je préfère la version live, ça m'a semblé plus consistant, les personnages sont plus intéressants, et il fallait bien ça pour ne pas faire un film plein de vent.

Link to comment
Share on other sites

Comparativement à la bédé, et ben pour une fois je préfère la version live, ça m'a semblé plus consistant, les personnages sont plus intéressants, et il fallait bien ça pour ne pas faire un film plein de vent.

 

Steve Niles, le scénariste de la bd (et du film) avait écrit ce scénario au départ pour le cinéma, mais ne trouvant pas de financement, l'avait adapté pour le comics. Faut croire qu'il y a une justice, quelque part.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

vu hier sur le BD français.

Je rejoins l'avis général, un très bon moment mais un peu gâché par cette gestion du temps inexistante (il ya d'ailleurs une erreur sur le BD ou il est affiché 18 eme jour alors que le sous titre parle du 27 eme ce qui est beaucoup plus logique sinon c'est un flash back). J'aime pas trop le final non plus, j'aurais préféré qu'il les poursuive ou les rejoigne je sais pas mais pas cette fin la en tout cas.

Les vampires ont méchamment la classe et les bonus sont plutot tres sympa (journal du film de la pre a la post prod).

Link to comment
Share on other sites

C'est assez mal écrit, mais l'emballage est assez canon. C'est un peu frustrant de voir le film patiner, quand dans le même temps, on peut vraiment apprécier une certaine tenue dans les cadres, le jeu, les maquillages. Je suis tout à fait d'accord avec celui qui a dit içi, qu'on ne sentait pas les 30 jours dans la narration. C'est tout de même problématique.

En résumé, je dirai que c'est un beau spectacle, qui a assez de qualités pour être apprécié... on n'est pas passé loin d'un p'tit incunable...

J'aime beaucoup la fin d'un romantisme intense!

Link to comment
Share on other sites

Je rejoins Prodigy à donf. C'est donc réjouissant, violent, gore, parfois osé (la moufflette tranchée à la hache), les effets spéciaux sont très bien foutus, la photo est superbe, j'aime l'atmosphère générale.... mais c'est vrai qu'il y a quelques incohérences ici et là, comme l'a indiqué Prodigy.

Et effectivement, la musique est vraiment bien et colle parfaitement au film.

Comparativement à la bédé, et ben pour une fois je préfère la version live, ça m'a semblé plus consistant, les personnages sont plus intéressants, et il fallait bien ça pour ne pas faire un film plein de vent.

 

 

globalement, tout pareil...

Et je l'ai pas revu depuis le ciné, mais j'en garde un super souvenir, et là, on m'a offert le dvd qui me donne bien envie de me le remater!

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, une grosse purge. Les acteurs n'y croient pas une seconde, c'est éclairé comme si on était au Sahara, c'est mal filmé, il n'y a aucune crédibilité temporelle (les plus mauvaises ellipses qu'il m'ait été de voir) alors que c'est le propos même du film, celui qu'on nous vend et qui fait le pitch du film. En gros pour ceux qui ne savent pas, le film c'est : imagine des vampires qui t'attaquent pendant 30 jours... enfin 30 nuits, parce qu'il fait nuit durant 30 jours en Alaska...

 

Et puis c'est moche, mon dieu... caméra à l'épaule, cadrages nazes, à part un plan (travelling vu du ciel) il n'y a pour moi rien à garder.

 

Alors c'est sanguinolent... un peu. Mais bon, il en faut un peu plus pour rendre le tout un tant soit peu fun. Et en plus le truc est livré comme si les gonzes jouaient du Shakespeare, c'est prétentieux... non, non, désolé, moi je ne le conseillerai pas du tout.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

ptain je croyais que le film était de la bombe d'apres ce que j'ai entendu, mais en fait bof, les vampires me font un peu de la peine, c'est à peu près le défaut principal du film avec la gestion du temps.

sinon il y aurait pu avoir une putain d'atmosphère avec cette ville mais non.

 

et Melissa George a une bouche a décaloter un pénis

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Vu hier soir sur le Blu-ray français, magnifique niveau image.

J'ai beaucoup aimé. Dès le début, l'ambiance se pose, et alors qu'on a à peu près rien vu de bien méchant, la tension commence à s'installer.

Ensuite, c'est l'assaut et le siège, et hormis la gestion du temps qui est effectivement à chier (et certains détails ridicules comme le fait de se déplacer au lieu de rester planqué...

D'ailleurs, à la fin, il me semble qu'on voit plein de monde sortir des maisons en flammes, preuve en est qu'il suffisait d'attendre... A moins que j'ai mal compris/vu et que ce soit les vampires qui se regroupent...

) c'est vraiment très efficace. Le film se permet quand même beaucoup de gore, je ne m'attendais pas à ça. Ca décapite, tranche, égorge à tout bout de champ. Les vampires sont réellement flippant je trouve.

Les acteurs sont tous très convaincant, même Harnett et Melissa George sur lesquels j'avais pourtant des doutes...

Bref, c'était très bien, j'ai passé une bonne soirée et c'est le plus important.

Link to comment
Share on other sites

Tu trouves qu'il y a beaucoup de hors champ dans le gore dans le film toi ?

 

La gamine se fait découper dans le cadre, le pote flic se fait découper dans le cadre, les vampires se font déchiqueter par la machine dans le cadre... Je sais pas ce qu'il te faut...

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...