Jump to content

Streets of Fire (Les rues de feu) - Walter Hill (1984)


steb
 Share

Recommended Posts

MV5BYmJhZjAwOGYtNDAwNS00OTU3LWI5ZGMtMWJk

 

choppé le DVD dans un champion à 4,99€

 

Citation
Il y a dix ans Tom Cody a été le premier amant d'Ellen Aim. Aujourd'hui il représente pour elle sa dernière chance. Tom Cody était soldat. Après une longue absence,il rentre chez lui et découvre que la ville a changé.Dans les rues, qui appartiennent maintenant aux bandes rivales, la seule loi qui vaille, c'est un fusil chargé. Ce soir,une de ces bandes a enlevé Ellen Aim, la plus sexy des stars de rock de la ville. Autrefois elle a beaucoup compté pour Cody. Aujourd'hui,il l'aime toujours... Et il va tenter l'impossible pour la delivrer.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=pIb6WmFI7yo

Link to comment
Share on other sites

J'aime beaucoup

 

 

le côté années 80 est terrible !

 

Vu seulement deux fois grâce au dvd Universal qui est malheureusement plein cadre ...je me souviens d'un film jouissif, se situant dans un monde rétro futuriste.

 

Sinon il y a un super combat de marteau à la fin entre Dafoe et Paré

 

à noter une scène hommage de Hill au film Mon Nom est Personne (la séquence de baffes).

 

bref encore un excellent film de Hill

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 8 months later...

 

Vu à l'instant sur TCM.

 

Combat de maillets, néons everywere, Michael Paré qui explose des motos avec son shotgun, William Dafoe et sa sale tronche dans une tenue de cuir improbable, Diane Lane la plus belle, du rock Fm 80's à tous les étages...

 

 

Ce film est

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 1 month later...
  • 8 months later...

Je l'ai vu pour la première fois il y a quelques jours, et il y a effectivement de très bonnes choses, entre l'univers anachronique, le décors indus, les explosions, les personnages ultra typés et méga machos (même l'actrice principale! ), Dafoe et sa salopette en skaï trop grande , Rick Moranis qui roule des mécaniques

Bref, c'est quand même la classe, dommage que le ton général soit tout de même un peu trop porté sur la rigolade avant de se conclure sur un happy end de western classique et que la musique soit aussi pourrie... Un Hill sympa, mais à 10'000 lieues d'un Guerrier de la nuit.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...
  • 6 months later...
  • 10 months later...

Ce film défonce tout... pendant 40 minutes. C'est rythmé, stylé, jouissif. Puis passée l'attaque à un contre 100 dans le repaire des méchants, il se passe plus rien jusqu'à la fin du film et son combat au marteau.

Le second gros point négatif, c'est Micheal Paré. Ce type a le charisme d'une endive et joue comme un pied. C'est un modèle de non-jeu, on dirait qu'il se contrefout du film ou qu'il a fumé quinze pétards et qu'il attend patiemment la fin du tournage pour toucher son chèque. Vraiment une erreur de casting que Walter Hill aurait pu éviter.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...
  • Benj changed the title to Streets of Fire (Les rues de feu) - Walter Hill (1984)
 Share

×
×
  • Create New...