Jump to content

Road House - Rowdy Herrington (1989)


Prodigy
 Share

Recommended Posts

  • 8 months later...
  • 11 months later...

Revu hier ET JE VEUX VIVRE DANS LA MAGNIFIQUE GRANGE D'EMMETT!

putain les 80's on arrivait avec LE charisme et y'avait même pas besoin de draguer, tu te tapais direct le haut du panier de la femme du bled!

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • 2 weeks later...
  • 2 years later...

J'avais été super déçu à l'époque: Patrick se bastonne quasiment pas! il ne fait que rester de marbre face aux provocations. Faut attendre la fin du film pour que Patrick nous fasse un pétage de plomb à la Noiret et se mette à botter le cul des méchants. ce film c’est big boss version dirty dancing avec le schéma de vengeance du vieux fusil bien sur.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Pareil, j'avais trouvé le temps bien long devant ce film. Swayze ne se bat qu'au début et à la fin. Ca manque cruellement de punchlines. Faut dire le concept m'avait fait espérer beaucoup : Dalton est un videur de boîte de nuit adepte des arts martiaux , étudiant en philosophie et formé par le vétéran du métier Wade Garrett. Il prend un poste au Double Deuce, discothèque malfamée d'une petite ville, afin d'y rétablir l'ordre . Il se rapproche rapidement d'Elizabeth Clay, une jeune docteure , et s'oppose à Brad Wesley, qui fait régner la peur sur la ville .

 

Au final, j'ai trouvé ça beaucoup trop plan/plan pour que j'accroche complètement au truc. Mais bon, vu vos avis dithyrambiques, je pense que je le reverrai, histoire de me faire une opinion définitive.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...