Jump to content

Outland - Peter Hyams (1981)


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

Oui c'est très bien. C'est très noir... quand la technologie la plus évoluée se combine au plus primaire système humain, qui n'a pas évolué lui depuis le far west.

A noter qu'on entends la musique ultra space du night club (Music by Jerry) dans "Ninja Terminator" lors d'une scène... de night club.

Link to comment
Share on other sites

Le film que mes camarades de classe appellait "le film avec les mecs dont les yeux explosent".... pour illustrer à quel point quand on est jeune on peut passer à côté de l'essentiel pour ne retenir que le plus futile - mais pas forcément le plus désagréable j'en conviens.

Du tout bon.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
Je l'ai pas vu.

 

Ca y est, je l'ai vu.

Et c'est la pesance. Sean Connery a une classe folle, y'a pas à dire. La caméra aérienne de Peter Hyams fait des merveilles dans un décors pourtant plutôt exigu...

Beaucoup de suspense également, c'est vraiment très réussi.

Link to comment
Share on other sites

je l'ai enfin vu il y a peu et je confirme, un bon film old school très agréable à suivre. je l'avais raté alors qu'il faisait les beaux soirs de la 2 et la 3. L'hommage au train sifflera 3 fois est évident. L'ambiance station fonctionne à merveille et le rythme est soutenu. L'archétype du film que l'on peut regarder régulièrement sans se lasser.

Link to comment
Share on other sites

Ouais, c'est sympatoche mais ça ne reste, finalement, rien d'autre qu'une relecture futuriste du Train sifflera trois fois, sans aucun apport perso.

 

Et puisque quelqu'un a plus haut cité "L"avenir du futur", profitons-en pour rappeler les manières de sagouin de l'émission qui, certes, proposait des films de genre en prime-time MAIS en les amputant régulièrement de leurs scènes les plus sanguignolantes - ce Outland ne dérogeant pas à la règle (

exit la scène d'ouverture avec la tête qui explose

).

Alors, flûte, quoi !...

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 10 years later...

Ayé enfin vu, merci Arte !

 

C'est effectivement très sympa, ce remake à peine dissimulé de "High Noon" dans l'espace, qui lorgne également un peu du côté d'Alien.

 

À défaut d'être virtuose, la mise en scène de Peter Hyams est rudement efficace, mention spéciale à la course poursuite qui se termine en baston dans la cuisine ! 

Ambiance lourde et tendue, excellent score de Jerry Goldsmith, quelques discrets effets gore bienvenus... La direction artistique et certains effets visuels ont pris un petit coup de vieux mais rien de dérangeant.

 

Une très solide série B donc, avec malgré tout quelques bémols. Le film est tout à la gloire d'un Sean Connery certe excellent, mais trop présent à l'écran (dans genre plus de 80% des plans), qui laisse peu de place à ses partenaires. Dommage car le perso de Lazarus est très bien écrit, c'était même assez gonflé une héroïne quinqua pince-sans-rire au physique passe-partout, en 1981.

Quant aux interactions avec O'Niel, sa femme et son fils, elles sont juste là pour humaniser et adoucir un justicier ultra-viril, mais c'est d'un mièvre.

 

Au final on est pas passé loin d'un grand film. Faudra se contenter d'une bonne petite péloche SF old-school, c'est déjà pas mal.

Edited by Léo
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...