Jump to content

Comme un Chien Enragé - James Foley (1986)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Titre VO : At close range

 

Ce film est tiré d'un fait divers ou un gang, en 1978, recruta des adolescents et les assassina froidement comme des temoins dangereux.

 

Sans conteste, le meilleur film de James Foley, Sean Penn & Christopher Walken réunis père et fils, le temps d'un film, cela aurait été dommage de passer à côté d'une telle opportunité tant les deux se complètent et nous offre le temps de quelques scènes une confrotation au sommet hautement Shakespearienne. Dont une séquence d'anthologie...

 

Totalement passé à côté de ce film à l'époque, les critiques lui reconnaissent aujourd'hui sa vraie valeur... comme bien souvent...

Un portrait de l'Amérique profonde au souffre douloureux qui capte avec une grande intelligence le parfum fin 70's dans le Middle West.

 

Aux côtés de ces deux monstres, Mary Stuart Masterson, excellente comme toujours ainsi que Chris Penn et... Stephen Geoffreys alors prometteur débutant dans le cinéma traditionnel qui connaîtra un revirement de carrière pour le moins étonnant dans le X gay.

 

Côté B.O. le synthé de Patrick Leonard fait la part belle à la douce mélopée mélancolique qui servira de thème de base à la chanson des end credits de Madonna, alors femme de Sean Penn, avec le vibrant "Live to Tell".

Puissant!

 

Le clip :

http://www.youtube.com/watch?v=augaF7IdrW0

 

Z2 MGM dispo.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Je remonte ce thread pour inciter Jérémie à mettre le dvd dans son lecteur ce soir!

 

Comme beaucoup de grands films, ce film m'avait paru anodin à la 1ère vision, sabotée par le cadrage 1:33 qui lui donnait un vilaine aspect de telefilm M6. C'est en fait grâce au clip live to tell de Madonna ,qui retranscris magnifiquement l'esprit du film via des extraits forts bien choisis, que j'ai redécouvert le film.

Je confirme, un drame poignant dominé par Sean Penn dans son rôle le plus touchant et Christopher Walken dans son rôle de plus terrible. Nicolas a raison de ne pas révéler l'histoire en détail, je connaissais la fin et ça m'avait gâché le plaisir.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Ca fait des années que je dois le retenter... Je l'ai découvert en DVD, après pas mal de bons échos, j'avoue que j'étais un peu resté sur ma faim. Souvenir pas mal quand même, mais clairement en deça de la réput' du film... Mais je dois le retenter. Peut être pendant les vacances de Noel tiens !

Link to comment
Share on other sites

Une oeuvre racée, follement stylisée (le dvd mgm tient toujours autant le coup d'ailleurs)...et quel casting ! Mais pour le reste, je me suis franchement ennuyé, y'a bien au moins une demi-heure en trop

Superbe confrontation finale

et le carnage dans la voiture est

 

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

j'ai bien aimé, même si on se fait chier légèrement à cause du rythme un peu plat du film.

mais bon on s'en fout, Christopher il a la moustache d'enculé, les persos ont tous des tronches fêlées y compris la fille.

la zik est bien aussi, elle contribue bien à l'atmosphère glauque du film.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Un très beau film c'est clair, pas un claquage de beignet mais c'est du lourd malgré tout.

 

Tout à déjà été dis plus haut : c'est beau, violent, poignant par moments, avec un casting über-classe et une direction artistique de folie.

Maintenant c'est quand même très classique voir un peu cliché. Typiquement le genre de drame qui donne l'impression d'avoir été fait uniquement pour recevoir des récompenses.

 

Par contre la fin m'a bien mis KO... A ne pas regarder un soir de déprime !

Link to comment
Share on other sites

Avec une des plus belles scènes d'ouverture de l'histoire du cinéma...et cette dernière scène cette dernière réplique qui prend à la gorge à chaque vision!

Un des meilleurs films américains des 80's, et un grand moment d'émotion.

En espérant un Blu Ray...

Link to comment
Share on other sites

RECKLESS est un des plus beaux films des années 80, du niveau d'un BREAKFAST CLUB pour retranscrire le malaise d'une certaine jeunesse, et contient déjà en germe tout ce qu'on verra ensuite dans COMME UN CHIEN ENRAGE, mais pas en mineur c'est déjà quasiment parfait...

 

Pour être convaincu il suffit de voir le travelling circulaire mythique, à 2mn10, énorme !...

 

UkrzWjr99e0

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...