Jump to content

Pusher 1 - Nicolas Winding Refn (1996)


Lord Ruthven
 Share

Recommended Posts

MV5BNGUyMDY0NjgtMmQ4Yi00NjgxLTljOTQtMDE5

Petit dealer de Copenhague, Franck se retrouve dans une merde noire suite à un deal raté avec un Suédois, pour lequel il avait emprunté un joli paquet de dope au caïd local. Ce dernier veut naturellement récupérer le manque à gagner en espèce sonnante et trébuchante...

 

(a noter que cette image n'est pas dans le film)

 

Filmé caméra à l'épaule, nous suivons donc la semaine de Franck, qui de déambulation avec son copain Tommy à la fameuse magouille foireuse n'aura de cesse de s'empirer. Dans le même ordre, à mesure qu'il tombe dans le gouffre, Franck n'aura de cesse d'envoyer valser le peu d'honneur et d'humanité qu'il lui restait.

 

C'est filmé raz le bitume, tout est gris, ça frôle parfois le glauque, c'est violent, bref, c'est excellent. Ce qui est extraordinaire, c'est que le personnage principal bascule de plus en plus dans un côté "sale con" qui aurait du le rendre antipathique. Alors qu'en fait non, Franck suscite une belle empathie, malgré ses escactions, il reste attachant. Sa chute n'en est que plus tragique.

 

On regrettera peut être le personnage du Caid Milo, délicieux mais un peu trop outrancier dans cet univers. A contrario, Tommy, sorte de looser ne semblant exister que pour parler de cul, apporte une légèreté bienvenue.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Pas mal. Pas non plus THE chef d'oeuvre que certains m'avaient vendu, ni même une grosse tarte dans la gueule, mais j'ai qd même bien aimé. Ya des bonnes idées, un parti pris tenu d'un bout à l'autre, un resultat bien foutu malgré un budget qu'on devine riquiqui, un vrai talent de Refn pour transcender tout ça. Rien de révolutionnaire donc, mais un bon moment.

Link to comment
Share on other sites

le moins bon des 3 pour ma part. un film plutôt anecdotique où il ne se passe pas grand chose. le principal problème, c'est que contrairement à lord ruthven, j'ai trouvé que le réal n'arrivait pas à susciter véritablement d'empathie du spectateur pour ses personnages, d'où mon ennui poli (ou grossier peut-être, je sais plus).

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Bien aimé, pas la grosse bombe qu'on m'a vendu, mais bien sympa comme film. C'est brut, mise en scène impeccable, va directement où ça veut aller. Mais on sent les débuts du réalisateur et plusieurs scènes plombent le film avec une lumière et un son dégueulasse. Si je me souviens bien un dialogue entre Frank et Radovan particulièrement moche.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 2 months later...

Recu le coffret trilogie et donc attaqué dans la foulée le premier épisode hier soir.

Tres trés bon pour moi, vraiment.

Les acteurs sont tous excellents, les situations très juste, violent tout en restant réaliste, bref, on sent le gros potentiel du réal.

Je vais passer au second très vite mais déjà emballé par ce premier alors qu'il est considéré comme le plus faible

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Me suis farci la totale dans la foulée....

Le premier "Pusher": pas mal, sale, rempli de personnages insupportables... si le film n'est pas à la hauteur de sa réputation, c'est tout de même solide pour un premier long. Le truc de dingue c'est que si le film avec duré 5 heures, Refn aurait certainement réussit à s'arranger pour que la pente que suit ce pauvre Frank soit une desente permanente.

Link to comment
Share on other sites

  • Benj changed the title to Pusher 1 - Nicolas Winding Refn (1996)

J'aime bien celui là. Peut être parce que finalement il est assez classique dans sa forme. La descente en enfer de Frank (même si il y est déjà en vrai) est plus linéaire.

Puis ça pose des trucs ici et là sans finalement aller jusqu'au bout, comme la relation avec sa meuf/pute, les condés, etc...

Techniquement ça tient encore la route.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...