Jump to content

The Hidden - Jack Sholder (1987)


Benj
 Share

Recommended Posts

Los Angeles, de nos jours. Un citoyen ordinaire bascule brutalement dans la folie criminelle : braquage de banques, meurtres, vols de voitures de luxe... Thomas Beck, l'un des meilleurs flics de la ville, est chargé de l'enquête. Un mystérieux agent fédéral, Lloyd Gallagher, entre alors en scène et semble en savoir plus sur ces actes de violence qui se propagent à un rythme alarmant. Alors que la police est impuissante, Beck va devoir compter sur son partenaire pour vaincre un ennemi particulièrement retors, à l'origine de tous ces crimes...

 

M'en souviens plus

Link to comment
Share on other sites

Une sacrée claque lorsque je l'ai découvert, et vu des dizaines de fois pendant mon adolescence. La poursuite en voiture est un modèle du genre - parfaite!

Pour la petite anecdote, Jack Sholder, qui venait présenter son film à Avoriaz, s'est fait refuser l'entrée de la salle de projection par un mec de la sécurité Encore un de ces fameux physionomistes

Link to comment
Share on other sites

Une de mes series B préférées, un film qui dépote, bien foutu, original, la poursuite est effectivement excellente, et puis bon un alien grincheux qui écoute du hard à fond dans des bagnoles de luxe, comment ne pas adorer !

Link to comment
Share on other sites

Un jour j'ai vu Hidden 2 et je suis mort.

Ah oui, celui-la il est gratine.

Et d'ailleurs, pour le vendre, ils l'ont vendu d'office avec le premier film, la honte !:D

 

En tout cas, ce Hidden est un des fleurons de la serie B des 80's, et il passe tres bien l'epreuve du temps.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

revu hier et c'est toujours aussi bien, bon je l'avais vu quand j'étais gosse donc je me souvenais de trucs crades mais en fait y'en a pas tant que ça.

Par contre le hidden il défonce tout sur son passage à l'arme lourde et a une attitude qui pèse.

 

Apparition de Branscombe Richmond et de Danny Trejo blond/roux

 

la vf pue du cul sévère

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Avoir revu Kyle MacLachlan l'autre jour à la tv dans un épisode de New York Police Judiciaire m'a subitement donné envie de revoir cet Hidden, surtout que je m'en souvenais plus trop trop, si ce n'est d'avoir bien aimé à l'époque.

 

Et donc c'est encore meilleur today, avec un regard adulte et en vost. Pas de doute on est bien dans les 80's avec son extra-terrestre belliqueux qui s'installe sur la Terre pour braquer des Ferrari, tuer tout ce qui se met en travers de son chemin et se rincer l'oeil dans un peep show minable ! Y'a aussi du sniffage de coke, du hard fm pouet pouet et une typo verte fluo du plus bel effet pour le générique !

 

Le rythme est ouf, ça n'arrête jamais, c'est ultra violent et jouissif à mort. Ça recèle de bonnes idées toutes bien exploitées malgré un budget qu'on devine assez serré. La course poursuite qui ouvre le film est un monument à elle toute seule ! MacLachlan est vraiment nickel dans son rôle de gentil ET, son visage est tellement "autre", surtout à cette époque, qu'il est on ne peu plus crédible. D'ailleurs son duo avec Michael Nouri fonctionne à merveille, on s'y attache rapidement.

 

Bref, la crème de la crème des 80's, qui traverse l'épreuve du temps sans problème.

 

Pas vu la suite (vaut mieux pas apparemment) mais son remake inavoué, The Borrower, ne lui arrive pas à la cheville. Sinon un vrai remake est prévu depuis belle lurette.

 

Bizarre pour Sholder, c'était un réal prometteur : le très glauque Dément, le sympathique et sous-estimé La revanche de Freddy, Hidden... puis que des tvfilms, épisodes de séries tv et autres dtv à la con. Il a refait un peu parlé de lui début des années 2000 avec les horribles Wishmaster 2 et Arachnid. Et en terminant le catastrophique Supernova avec Coppola avant de retomber dans l'oubli et les dtv fauchés...

Link to comment
Share on other sites

mouais moi je ne serai pas aussi enthousiaste que léo ou benj.

c'est une très bonne série B 80's, rien à redire là-dessus, mais ça n'invente pas la poudre non plus et ça devient vite répétitif. de plus j'aurais bien aimé un peu plus de barbaque et de vulgarité : le type triplement embroché sur l'affiche française, j'imagine que c'est une allégorie...

 

bref, bon divertissement, mais pas incontournable.

Link to comment
Share on other sites

Juste après Hidden, il avait aussi réalisé Flic et rebelle, série B pas inoubliable mais plutôt sympatoche avec Kiefer sutherland, Lou Diamond Philips et Robert Knepper (tout jeunot et déjà méchant) qui contenait, de mémoire une chouette poursuite auto.

 

Voilà, c'est tout.

Link to comment
Share on other sites

Bizarre pour Sholder, c'était un réal prometteur : le très glauque Dément, le sympathique et sous-estimé La revanche de Freddy, Hidden... puis que des tvfilms, épisodes de séries tv et autres dtv à la con.

 

Son téléfilm "12:01 prisonniers du temps" était sympa comme tout...sinon "Hidden" reste une des toutes meilleures séries B des 80's, j'adore!!

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
  • 9 months later...
  • 3 years later...

J'en rajouterais pas plus : un film qui tient toujours le coup, fun et parfois assez branque. On note quand même que le perso de MacClachlan est déjà un mélange de l'agent Cooper et de Doogie

La copie du dvd Metropolitan est toujours assez honnête, surtout sur les scènes de nuit, mais on sent que ça fatigue un peu. Il y a un BR sorti en Espagne depuis un bail, mais le BR ricain arrive cet Octobre : c'est du Warner Archive, donc ST anglais. On suppose que la copie sera largement à la hauteur

 

Hidden-Blu-ray-1987-02.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
 Share

×
×
  • Create New...