Jump to content

Serie noire pour une nuit blanche - John Landis - 1985


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

exellent film !

 

 

Ed Okin s'ennuie et souffre d'insomnie jusqu'au jour où il rencontre une jeune femme poursuivie par quatre tueurs iraniens. Les émeraudes, qu'elle a subtilisé au trésor de l'ancien Shah, intéressent beaucoup de monde: la princesse Shaheen, M. Melville assisté d'un tueur flegmatique. Ed, tombé amoureux de Diana, décide de la protéger. Ne pouvant rien faire seuls contre des professionels, il vont vivre une poursuite infernale dans le Los angeles nocturne...

 

 

tain je savais pas que c'etait sorti en zone 2 ! IL ME LE FOOOOOOO !!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Je me souviens que les critiques lui avait tiré dessus... perso j'aime beaucoup. C'est du pure Landis, donc faut aimer son humour.

 

Justement, je lisais des Starfix qui défonçait le film assez violemment et qui ont poussé ma curiosité à le voir (il y avait un parallèle de fait entre la rupture de Landis avec les Spielberg and co suite à l'accident Twillight Zone et la noirceur du film)

 

Et c'est finalement franchement sympathique, ça se suit sans déplaisir, des pointes d'humour Landissienne par si par la, d'ailleurs son rôle de tueur israéliens est assez somptueux.

 

Pfeiffer est juste J'avais pas un souvenir aussi marquant qu'elle était aussi splendide, j'aurais envie de revoir le film rien que pour elle tiens

Link to comment
Share on other sites

oyes Jefe une perle des eighties

J'adore le coté mauvais rêve du film, j'adore le film en fait

je pourrais pas être objectif, c'est un film qui marque l'imaginaire d'un enfant.

Et puis sans déconner des casting avec David Bowi et Don Seigel c'est des trucs inimaginables aujourd'hui (oui je sais surtout parce que Seigel est mort )

c'est toute une époque.

 

La petite histoire derrière le film c'est que Landis venait de sortir du tournage de la quatrième dimension où un technicien était mort, gros scandale à l'époque. Du coup le film serait une sorte d'exorcisme de cette période noire pour le réalisateur. (j'me sens comme une merde tout d'un coup je crois que l'ai lu ça sur Devildead)

 

l'affiche est terrible aussi

Link to comment
Share on other sites

 

La petite histoire derrière le film c'est que Landis venait de sortir du tournage de la quatrième dimension où un technicien était mort, gros scandale à l'époque. Du coup le film serait une sorte d'exorcisme de cette période noire pour le réalisateur. (j'me sens comme une merde tout d'un coup je crois que l'ai lu ça sur Devildead)

 

Si je me souviens bien, trois morts quand même: l'acteur Vic morrow, le père de Jennifer jason Leigh et deux enfants.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...