Jump to content

Coluche, l'histoire d'un mec - Antoine de Caunes - 2008


Jerry Lewis
 Share

Recommended Posts

On le savait depuis un moment :

 

Antoine De Caunes est en train de préparer un film bio-pic sur Coluche, et notamment sur la période des Présidentielles 81,... et jusqu'à ce jour, restait à trouver l'acteur pouvant interpréter le célèbre comique.

 

Aujourd'hui, c'est officiel, l'information est révélée ce matin dans Le Journal du dimanche. C'est l'humoriste François-Xavier Demaison qui interprètera Coluche dans le prochain film d'Antoine de Caunes.

 

 

Le tournage doit débuter en novembre. François-Xavier Demaison se prépare d'ores et déjà à ce rôle grâce à un coach. Physiquement, il devra prendre douze kilos et faire un gros travail sur sa voix.

 

source : imedias

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Tiens, j'ai vu le film y a une semaine et j'ai pas pensé à en parler.

 

Donc c'est à la fois bien et pas génial.

 

En fait ca se regarde mais ca manque pas mal d'un je ne sais quoi, peut être de l'ambition.

 

Bref c'est en scope, De Caunes se permet deux/trois audaces visuels un peu cheap, Demaison (que je découvre) est crédible, Lea Drucker est un peu absente

 

Vala je sais pas trop quoi en dire si ce n'est que la reconstitution des années 80 est bien torché et ca fait mal de se rendre compte que ca fait déjà Kitch alors que j'aurais juré que ca aurait mieux passé les années.

 

A noter des passages un peu lourdingue comme la "descente" aux enfer de Coluche via la drogue, par contre Chorron est vraiment crédible.

Link to comment
Share on other sites

Ton avis correspond exactement à l'idée que je me faisais du film avant meme de l'avoir vu. Antoine de Caunes quoi.... j'ai bp de sympathie pr la personne, mais c juste pas un gd real, et ça le sera jamais je crois....

Link to comment
Share on other sites

Sortant dans les salles mercredi prochain Coluche - L'histoire d'un mec devrait voir son titre raccourci. Paul Lederman, l'agent de l'humoriste, aurait réclamé un dédommagement de 150 000 euros aux différentes boites de production du film pour avoir utiliser L'histoire d'un mec comme sous titre. L'expression appartient à l'agence PPL toujours détentrice des droits des sketchs de Coluche, dont celui intitulé L'histoire d'un mec sur le pont de l'Alma, qui marqua les premiers succès de l'humoriste.

 

De plus Paul Lederman aurait ajouté que cette appellation donnerait l'impression au public de venir voir l'histoire de la vie de Coluche alors que le film retraçe seulement une année de son existence, et qu'il est, selon lui, bourré d'erreurs.

 

L'affaire est discutée devant les tribunaux ce matin même. Si l'agent artistique gagne son procès, les producteurs seront tenus de changer le générique du film ainsi que toutes les affiches, ce qui devrait avoir pour effet de retarder la sortie. De plus, la somme que pourrait recevoir Lederman sera en partie reversée aux Restos du Coeur.

 

source ecran large

 

il va falloir changer le titre du thread avant de se prendre un procès dans la gueule.

Link to comment
Share on other sites

Samedi, à 11h50, Canal+ proposait un nouveau numéro de L'hebdo cinéma, présenté par Laurent Weil. Le magazine ciné de la chaîne cryptée est revenu sur le conflit opposant la production du film Coluche, l'histoire d'un mec et Paul Lederman. Ce dernier, ancien impresario de l'humoriste, souhaitait la suppression du sous-titre "L'histoire d'un mec" s'estimant propriétaire de cette formule issue d'un des sketchs de Coluche.

 

Invité du 20H de France 2 il y a dix jours, Antoine de Caunes, réalisateur du film, avait fait une sortie remarquée en mettant en cause Paul Lederman : « Je n'ai pas envie que la polémique masque le film. Il s'agit d'un impresario qui a envie de s'approprier la mémoire de Coluche mais je crois qu'elle appartient à tout le monde, certainement pas à un gardien du temps que je considère plus comme un marchand du temple ».

 

« Un film de merde »

Ce week-end, sur Canal+, Paul Lederman a répondu : « Lui c'est le balayeur du temple » a-t-il lâché. « C'est un salopard, ce sont des propos racistes ( ). En me critiquant, en m'insultant, ça lui donne pas du talent. Son film, il en a fait un film de merde ». La justice a finalement rendu raison à la production du long-métrage.

 

 

http://www.ozap.com/actu/coluche-lederman-caunes-film-merde-polemique/169870

 

Tain mais le mec quoi... Ah et puis l'accusation de racisme, elle vient de loin celle là...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...