Jump to content

Trackman [Putevoy Obkhodchik] - Igor Shavlak - 2007


Florent
 Share

Recommended Posts

THE TRACKMAN PLOT unfolds in the functioning lines of the Moscow Subway as well as in the desolate ones, in the channels of underground rivers, the real tunnels of the centuries-old underground of Moscow. The scene is entangled with numerous legends and scary stories. It is there that the main characters fall into a trap: they are chased by an underground dweller. They have to survive... or to die.

 

Le studio Russe qui produit le film en partenariat avec La Columbia

 

Trailer

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Mouais... ca n'est pas très bon.

 

Ca ressemble à un croisement entre Creep, C.H.U.D, Death Line et Mimic. Mais le talent en moins.

 

Après avoir cambriolé une banque et que cela tourne mal, un gang passe par les couloirs abandonnés du metro moscovite afin de s'échapper, en compagnie de trois otages. L'un des bandits compte d'ailleurs rouler les deux autres. mal leur en prend, ils vont se trouver aux prises avec des espèces de créatures humanoides rodant avec une pioche à la main.

 

Le problème est qu'on ne ressent aucune tension, aucune sensation d'enfermemnt ou d'étouffement. Faute à une caméra qui suit la mode : tremblote à tous les étages, style "cinéma vérité". peu de cadres fixes. Les acteurs jouent comme des savates et jouent des roles initéressants au possible. Les deux godiches otages sont des gourdasses hurlantes sans aucune ésnece ni intéret. Le flic otage est un moustachu clone pur jus (qui finit en vrai con, ceci dit). et le trio de gangsters passe leur temps às'engueuler...on n'en pas grand chose à secouer.

 

Le scénario part du hold up pour finir en 10 minutes dans les tunnels du métro bien. probleme, il ne se passe plus rien après. Le scénario patine, piétine et la camera tente d'enfiler des pseudos-scènes chocs de trouille qui ont déjà été faites une bonne centane de fois. Photographie en (visiblement) HDCAM charbonneuse, si bien que les agressions à la pioche mélées à des TRES GROS plans, ben, on ne voit rien du tout. Même une extraction de globe oculaire (avec la caméra placée dans l'extracteur) est ratée. Le gore est furtif (on voit quelques visages avec les globes oculaires vidés et une main coupée) la violence bien présente mais peu visible.

 

Ah oui, car les créatures arrachent les yeux de leurs victimes (Anguish style). Ils marchent et sont filmés au ralenti la plupart du temps - et sont animés des entiments, aussi. L'un des gars épargne l'une des otages lors d'une de ses agressions. Pourquoi? Parce que!

 

De vagues explications sont données au début du film quant à l'origine des créatures : des hommes victimes de l'explosion de tchernobyl qui ont été transportées dans un hopital moscovite et qui se seraient échapés dans le metro... et qui y vivent depuis. legende urbaine transformée en film, donc.

 

Un trouvaille intéressante mais qui est rapidement éventée:

 

SPOILERS

 

les humanoides se déplacent lentement, menacent les hommes en place. On les voit brandir leur pioche et s'appreter à frapper leurs victimes avant de disparaitre aussitot. Il s'avère que les creatures sont aveugles, se repèrent au bruit - voilà pourquoi ils sont méchants et arrachent les yeux de leurs victimes. Pourquoi? Parce que!

 

END SPOILERS

 

Certains plans sont entièrement repiqués à Mimic, d'ailleurs, au niveau des éclairages (les lumières qui s'éteignent les unes après les autres, etc.)

 

Bref, ça se veut un thriller horrifique comme beaucoup d'autres . sa seule particularité est son identité russe, mais le reste ne se distingue pas vraiment...et comme ça traine pas mal, le film s'émousse assez rapidement et on suit sans grande passion ce qui se passe à l'écran

 

Le film est produit par Monumental Pictures (un subside de Sony en russie) et distribué par 20Th Fox, qui a acheté (il me semble) les droits mondiaux de distribution, comme pour la trilogie des Night Watch) C'est en Scope et ça dure 1H24 (et c'est bien suffisant parce qu'il n'y a pas matière à plus!)

 

le site du film :

 

http://www.putevoy.ru

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...