Jump to content

La Dernière Maison sur la Gauche - Wes Craven - 1972


Florent
 Share

Recommended Posts

 

Krug et ses compagnons ne jurent que par la violence, le sexe et la drogue. Ils tuent pour le plaisir, par sadisme pur. Mais en torturant à mort la fille d'un dentiste, les quatre psycopathes font une victime de trop. Désormais ce sont eux les proies, traqués par un homme déterminé à se venger. Ils vont apprendrent ce que le mot "peur" signifie...

 

Vu sur le dvd zone 2 et sur la cassette ayant le même visuel. Une nouvelle édition est en préparation il me semble ? Wild Side ou Néo ?

 

 

Malheureuseument je n'ai plus beaucoup de souvenir, certain passage sont effectivement très nauséeux (mais dans le bon sens du terme). Un film que j'avais vu assez jeune et qui m'avait profondement marqué par un final digne du grand guignol.

 

Un premier film (oui certain d'entre vous diront que ce n'est pas veritablement son premier film mais son truc érotico educatif ) qui m'a retourné l'estomac.

 

Voilà j'aime Wes Craven. Joyeux anniversaire !

Link to comment
Share on other sites

Force est de reconnaître que ce film est d'une efficacité redoutable. Certains semblent chercher des prétextes un peu bidons pour lui casser du sucre dessus (les flics à côté de la plaque), mais même si on n'aime pas on ne peut nier son impact.

Link to comment
Share on other sites

Craven s'est inspiré de "La source" de Bergman (rip) qui lui-même s'est inspiré d'un vieux conte qui lui-même etc. etc.

 

Je me rappelle avoir vu la scène cut du marquage au couteau sur le bide dans un vieux mondo ricain mais le titre m'échappe à l'instant t (comme théo)...

Link to comment
Share on other sites

Résiste à la boboisation.

 

Pas pour longtemps puisqu'il sort chez Wilde Side

 

Perso je me suis un peu ennuyé. On espère toujours plus surtout quand avant on se tape du massacre à la tronçonneuse. Craven n'est pas un grand réal et ce film passe mal les années comme la plupart de ses films. C'est peut être pour ca... je n'aurais pas du le voir sur le tard.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

 

Wild Side Video vient de dévoiler les spécifications et le contenu exacte de l'édition Collector 2DVD de La Dernière maison sur la gauche prévue pour le 4 juin dans nos bacs.

 

Le film de Wes Craven sera présenté dans un transfert 16/9 au format 1.85 respecté, effectué à partir d'un master restauré. Il sera accompagné de pistes Mono en anglais et en français et de sous-titres dans notre langue. Bien entendu qui dit collection Les Introuvables, dit plétore de suppléments. Nous aurons ainsi droit à :

- un commentaire audio du réalisateur Wes Craven et du producteur Sean S. Cunningham

- Krug & company : la version alternative britannique du film (1h20)

- Le théâtre de la violence : entretien inédit avec le producteur Sean S. Cunningham (21’)

- Le crime qui a changé le cinéma (40’)

- Krug fait plier l’Angleterre (24’)

- Composition pour un meurtre (10’)

- Tales that will tear your heart out : court-métrage de Wes Craven (11’)

- des prises alternatives (25’)

- une galerie photos

- une filmographie

- des liens Internet

 

Vous retrouverez ci-dessous quelques uns des menus du disque et le visuel de cette édition qui s'annonce incontournable.

 

 

Sortie DVD : 4 Juin 2008

 

source : filmsactu

 

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Apparemment, les bonus de la nouvelle édition sont déjà présents dans le Wild Side. Inutile donc.

 

Sinon pour le film, une œuvre fauchée, maladroite, terrible, glaçante et capitale dans tout ce qu'elle a engendré dans le cinéma d'exploitation, un peu comme La nuit des morts-vivants quelques années auparavant. Pas mal de ses ersatz l'ont tout de même dépassés d'une tête avec le temps...

Mais c'est toujours mieux que la merde réalisée par Craven juste après

Link to comment
Share on other sites

Apparemment, les bonus de la nouvelle édition sont déjà présents dans le Wild Side. Inutile donc.

 

par contre il y a une nouvelle édition anglaise 3 dvd qui vient de sortir

 

 

Disc 1

 

* Feature commentary by write/director Wes Craven and Producer Sean S. Cunningham;

* 2nd Feature Commentary by stars David Hess, Marc Sheffler and Fred Lincoln;

* "Celluloid Crime Of The Century" making of... documentary (40 mins);

* "Scoring Last House..." featurette with David Hess;

* "Krug Conquers England" charting the theatrical tour of the first even UNCUT screening of the film in the UK;

* 20 mins of outtakes and dailies

* US theatrical trailer;

* German theatrical trailer;

* TV spots;

* Radio spots

 

Disc 2:

* "Krug & Company": rare COMPLETE ALTERNATE CUT of the film;

* Exclusive interview with Carl Daft of Exploited Films, who took the BBFC to courts over the film's banned status;

* WORLD EXCLUSIVE never before seen footage only recently discovered

* "Tales to Tear Your Heart Out" - excerpt from a short film starring David Hess and directed by Wes Craven

 

Disc 3:

* "Going To Pieces: The Rise and Fall of the Slasher Film" feature length documentary on the 'slasher' film phenomenon that followed "Last House...";

* Filmmakers commentary;

* Deleted scenes;

* Horror film quiz

 

 

je ne craquerais pas, je ne craquerais pas,...etc

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 1 year later...

Un gros gros BOF. Déçu déçu... Je ne savais pas sur quel pied danser pendant le film. Pas terrorisant (le méchant, quelle grosse blague, aucun charisme) et avec une musique qui n'aide pas. Puis les deux flics burlesques. Ces deux segments sont tellement mélangés que je n'ai pas su si j'ai dû rire ou pleurer pour les victimes (dont on se fout totalement). Un gros "Gné ?" qui s'arrête juste à la dernière partie

chez les parents

où là c'est bien violent, malsain et fun à la fois.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Vu et bien aimé!

 

Alors évidemment hors contexte, des années après, on peut se demander ce qui a valu un tel scandale car c'est effectivement pas pire que d'autres films d'horreurs sortis à l'époque (Massacre à la tornçonneuse, pour ma part, va plus loin), mais c'est quand même bien cool. La montée dramatique fonctionne bien, le film est assez court pour pas s'étaler sur des trucs inutiles (même si certaines mauvaises langues diront que c'est lent ), il faut davantage s'attendre à un film d'ambiance qu'à un déferlement gore délirant, mais pour ma part je suis complètement client, je ne me suis pas ennuyé. Il y a même certaines bonnes idées comme le mini-cauchemar ou les pièges à la Home Alone. Bref, bien sympa.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...