Jump to content

L'Emprise des Ténèbres - Wes Craven - 1988


Florent
 Share

Recommended Posts

 

Allocine

 

Dennis Alan, jeune médecin américain ayant découvert un secret vaudou qui transforme les humains en d'atroces zombies dans l'île d'Haïti, devient la proie d'un terrible chef des Tontons Macoutes. Avec l'aide d'une jeune psychiâtre -qu'il aime- Alan va affronter les puissances des ténèbres et du totalitarisme politique.

 

Toujours pas vu et pourtant j'ai le dvd depuis un certain temps, j'ai même pas retirer le cellophane

 

Beaucoup de monde considère ce film comme un des meilleures de Craven. Vous en pensez quoi ?

 

JOYEUX ANNIVERSAIRE WES CRAVEN !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

en découvrant le film à l'instant même après Chiller, plusieurs choses apparaissent à mon esprit.

 

Finalement je comprend l'intérêt de Craven pour le scénario de Chiller qui s'intéresse comme L'emprise des ténèbres et comme beaucoup de ses long métrage (Freddy en tête) sur le pouvoir de l'inconscient, du rêve, la puissance de l'esprit. Car pendant 1h30 on navigue dans différents niveaux de réel ou de rêve, l'intérêt stylistique de ne jamais différencier les deux renforce le malaise du film.

 

Un malaise présent dès le début du générique avec ses basses vrombissantes mais qui diminuera sur la fin. et quelle fin en un quart d'heure toute la magie qui régnait durant la première bobine s'évapore dans un happy end des plus indigeste.

 

Pour autant le film est une bonne série B signé par un Craven en super forme..pendant le film j'avais certain doute sur la personne qui se trouvait derrière la caméra ou le moniteur tant le résultat est époustouflant. Non pas que je trouve Craven mauvais mais trop souvent sa réalisation est tantôt banale tantôt énergique tandis que là le travail à la steady cam est magnifique..surement que je dis ça car après Chiller n'importe quel autre film de Craven passerait pour un chef d'oeuvre.

 

Impressionnant puis déconcertant dans sa fin.

Link to comment
Share on other sites

la fin. et quelle fin en un quart d'heure toute la magie qui régnait durant la première bobine s'évapore dans un happy end des plus indigeste.

 

un combat final digne de Dragonball qui ruine le film et son aspect documentaire si envoûtant et effrayant

 

Craven a souvent du mal à terminer ses films,j'ai l'impression...

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

Vu hier cet "Emprise des ténèbres" qui trainait en DVD sur mes étagères depuis des années. Et j'ai passé un bon moment. Rien d'extraordinaire ou d'inoubliable, mais une bonne petite série B, plutôt bien emballée, avec un cadre haïtien plutôt dépaysant et bien exploité. L'ensemble se suit bien, sans trop de baisses de rythme ou de tension, et même si tout n'a pas la même tenue, le film reste très fréquentable et quelques scènes font encore leur petit effet. Sympa.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...