Jump to content

Ex Drummer de Koen Mortier (2007)


Stéphane
 Share

Recommended Posts

 

Ex Drummer est une pure bombe venue tout droit de Belgique.

 

3 handicapés demandent à un batteur assez connu qui habite la même ville qu'eux, de devenir leur batteur pour un concours perrave du meilleur groupe rock qui doit se passer dans un club pourri. Tout cela se passe dans la belle ville d'Ostende qui doit être aussi attirante que Le Havre sous la pluie.

Notre batteur qui souhaite aller voir comment vivent nos amis les ploucs de la Belgique d'en bas décide de les rejoindre.

 

Ex drummer est un film dingue, malsain, pervers, violent et totalement immoral. Le réal nous montre la vie merdique des habitants de quartiers défavorisés d'Ostende et mon dieu ca fait mal.

Véritable Trainspotting belge sans la drogue mais largement plus décalé et surtout plus dégueulasse.

On trouve en autre un psychopathe qui s'amuse à frapper les femmes avec des briques et qui marche au plafond quand il est chez lui, un homo qui a la bras bloqué depuis que sa mère l'a chopper en train de se branler dans son lit, mère qui d'ailleurs depuis est devenue chauve et un autre qui est sourd et drogué ... pas un personnage n'est sympathique et ils font peine à voir. De gros losers.

 

Quand le réal se lache on se prend en pleine face des scènes vraiment glauque comme une sodomie dans des chiottes dégueulasses avec un mec qui se nomme Gros Zob. Nom bien porté quand on voit la taille de l'engin.

 

La fin devient totalement immorale et les 10 dernières minutes sont violentes et laissent un sale arrière goût dans la bouche.

 

Donc ex drummer est un film qui sent la pisse, la bière, la pauvreté et la cyrpine. Un film glauque par moment qui décrit parfaitement des sous merdes humaines... et qui se permet même de dire qu'il y a sûrement plus merdique qu'eux.

 

Une belle grosse claque...

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 1 year later...
  • 3 months later...
  • 5 months later...

Une grosse claque ! une bo d'enfer, un film de bruit et de fureur qui ne s'arrêtent jamais, ça ratisse large dans l'horreur sociale, tout y passe (sexe, drogue, pédophilie, homosexualité, racisme, viol,...)

 

C'est très beau mais...car il y a toujours un mais je ne vois pas trop ou cela nous même, je réfléchis depuis une demi heure et je ne sais pas. Faire un constat, montrer le cynisme et le désintérêt des classes favorable envers les "petites gens" ?

 

La fin même si elle peut paraitre cohérente avec le film, le geste qui entraine cette fin (je ne veux pas la dévoiler c'est pourquoi je reste évasif) me surprend un peu : un geste de dégout, il régurgite la violence qu'il a encaissé pour que tout cela se termine en chaos ?

 

un film no future terriblement beau. Personne à la bo ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
  • 3 years later...

Il y a plein de trucs géniaux dans "Ex Drummer". Mais - sans être aussi radicale que Bill Moustache Murray - il y a effectivement un truc qui cloche dans l'approche de Mortier. On sent que le mec s'identifie plus au personnage de sale pute de l'écrivain opportuniste qu'aux membres teubés du groupe The Feminists. Du coup il s'en dégage une sorte de condescendance un peu moche, une prétention assez puante... Et ça m'emmerde, parce qu'il y a vraiment des trucs de fous, que ce soit au niveau de la mise en scène, des personnages déglingués, des situations tordues, de l'ambiance crasse, de la bande son, de la galerie de gueules pétées.... sauf que je n'ai pas trop aimé l'approche globale du bonhomme qui pose un regard dédaigneux sur tous ces pauvres types. Oui ce sont des merdes, mais leur maintenir la tête sous l'eau n'a rien de très glorieux. Peut-être que je me trompe sur ses intentions premières, mais en l'état, c'est l'effet que me produit son film.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
 Share

×
×
  • Create New...