Jump to content

Mutant Chronicles - Simon Hunter, 2008


Kerozene
 Share

Recommended Posts

Je ne sais pas trop d'où ça sort, apparemment c'est inspiré d'un jeu de rôle populaire (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mutant_Chronicles) mais ça fait plutôt envie:

 

23rd century soldier Major Mitch Hunter (Jane) leads a fight against an army of underworld NecroMutants.

 

Autrement dit une sorte de survival post-nuke avec un casting assez lourd: Ron Perlman, John Malkovich et Thomas Jane.

 

Le réalisateur est Simon Hunter, auteur d'un surestimé PHARE DE L'ANGOISSE...

 

http://www.mutantchroniclesthemovie.com/

 

Link to comment
Share on other sites

J'adorais mon personnage et ce jeu.

Par contre j'ai un peu peur du résultat final de l'adaptation, qui risque de tout miser sur le bourrinage alors qu'a la pratique le JdR se revelait plutot subtil

 

Dis toi bien que pour ceux qui n'ont jamais réussi à crocher sur un JdR (trop long, trop mou à mon goût), ils n'attendent de ce truc que du bourrinage

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Ben c'est pas terrible (voir nul), un dtv de luxe qui se la pète (super premier degré avec des sautes d'humour top ahahaha), malgré le casting, une direction d'acteur inexistante (ils ont tous l'air aussi concernés que Michael Madsen dans Bloodrayne, même Perlman joue comme une patate), une musique abominable (c'est bien de se payer des orchestres symphoniques de Roumains mais si c'est pour pondre des merdes pareilles de conneries héroiques aussi excitantes qu'un slip propre, autant faire péter un bon vieux synthé qui crache).

Visuellement ça a le mérite d'être assez riche en décors vu que c'est du tout numérique (comme Captain Sky) mais les cgis pêchent par manque de budget, dommage il y a des plans qui arrachent (j'aime bien le côté rétro-futuriste), un point positif quand même, c'est assez noir, cruel et bourrin (les mutants ont la patate et butent comme des gorets c'est déjà ça de pris même si les effusions de sangs sont ultra ratées cgis pourris oblige). Bon la première scène dans les tranchées façon 14-18 mais avec des fusils de warriors est quand même pas mal.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je reposte mon avis ici, et je rappellle au passage que Masterbator n'a pas aimé Doomsday* !

 

En tout cas c'est d'ailleurs en partie à cause de son avis que j'ai pris tant de précautions avant de dire tout le bien que je pensais du film ! (On ne sais jamais, il n'est peut être pas la seule personne à ne pas avoir bon gout ici et sur DD ! )

 

 

Difficile de parler de ce film avec tout l'enthousiasme que j'aurais encore envie d'exprimer aujourd'hui après l'avoir découvert il y a déjà quelques temps de celà sans risquer de peut être créer quelques decpetions futur !

 

Mais quand même, quelle putain de bonne surprise ! )

 

Je n'avais jamais entendu parler de ce film avant de le découvrir et celà à peut être pas mal joué sur ma perception de celui ci, mais ce qui est clair, c'est que "Mutant Chronicles" se classe parmis les rares oeuvres, à la base pas spécialement médiatisé, et qui déboulent tout d'un coup et foutent une belle claque !

 

En partie pour ces raisons, sans toutefois en atteindre le niveau d'expection (Quoique ...), on pourrait dire que "Mutant chronciles" se rapproche pas mal d'un choc comme "Pitch black" !

 

 

Le film s'ouvre sur un champ de bataille rappellant fortement les tranchées boueuses de la guerre 14 -18 (Une ressemblence visiblement totalement voulue) et on pourrait très bien situé l'action qui se déroule sous nos yeux au début du siècle dernier si les soldats n'étaient pas armé de fusils lasers et ne controlaient pas d'immenses cannons. C'est au cours de ces combats féroces que les combattants vont découvrir une machine qui sommeillait depuis des siècles sous terre, une machine capable de transformer les hommes en mutants sanguinaires.

 

"Mutant chronicles" réussit en quelques minutes à developper un univers futuriste passionnant, mélant éléments d'anticipations très clasiques (Les differrents pays du monde se sont regroupé en immenses conglomérats qui se font aujourd'hui la guerre) et éléments mythologiques originaux (Toute l'histoire concernant la machine créer des mutants).

 

Cette avalanche d'éléments est cependant assez frustrante, car le film, ne faisant que 2 heures, n'a évidement pas le temps de les développer. Aussi a t-on parfois l'impression de se trouver devant le pilote d'une série TV tant le film offre en quelques minutes matière à developper une histoire sur de nombreux épisodes.

 

Mais il n'en ait visiblement rien, et une fois l'univers et le principal enjeu du film posé, "Mutant chronicle" ne devie pluu de son but, a savoir, la mission d'un commando suicide afin de sauver la terre !

 

Le film est souvent visuellement magnifique, même si certains CGI (Qui doivent bien composer environ 97% de celui ci !) sont parfois un peu visible. Et encore, celà donne au métrage un cachet bien particulier.

 

Quand à l'action, elle est quasiment présente du début à la fin, "Mutant chronicles" étant tour à tour un pur film de guerre et un film d'aventure musclé, le tout sur fond de fantastique horrifique ! (On pense parfois à Blade 2, voir à "The Descent" !).

 

Sinon, le film baigne dans un tel mysticisme (Au travers d'un personnage de moine guerrier) que je me suis parfois demandé si le film n'était pas financé en sous main par les évangélistes américains !

 

Mais le côté très "Héroic fantaisy" à la sauce S.F du film fait que cet élément ne s'avère jamais vraiment génant.

 

Bref, une excellente surprise, du genre de celles qu'on voit rarement dans le domaine de la science Fiction !

 

Dragonball Approved !

 

* Attention, Mutant chronicles n'a cependant rien à avoir au niveau du ton avec Doomsday, ici, c'est 100% sérieux !

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 1 year later...

J'adore "Doomsday"....

Et je ne vois aucun point commun entre cet étron boueux et le film de Neil Marshall.

Le film m'a vraiment fait de la peine pour Simon Hunter, je pense que ça a mis un point final à sa carrière et si ce n'est pas le cas, je plains ses investisseurs.

Bref, toujours est-il que nous avons à faire à un gros film très moche gavé de CGI baveux (il y a des plans auxquels je ne captais absolument rien) et de personnages sous-développés (à côté de ça, "Doom" c'est la trilogie du "Parrain") et où les quelques idées marrantes sont sabordées par une mise en scène foireuse et un montage "sparadrap". Les mutants pourraient éventuellement être sympas mais n'apparaissent dans aucun plan de plus d'un douzième de seconde, le gore est en tout CGI, la musique est pouêt pouêt, bref, c'est vraiment la cata de bout en bout et en plus ça m'a niqué les noeils.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...