Jump to content

Avatar - James Cameron (2009)


Superwonderscope
 Share

Recommended Posts

  • 2 weeks later...
  • Replies 220
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Et bin putain ca arrache !!!

On en avait pas trop parlé ici (sur certain forum ca dépasse les 100 pages avant même que le film ne sorte) et du coup ca ne peut que plus nous surprendre.

J'ai passé quasi 3H dans un autre monde, j'en ai pris plein la tronche et c'était hallucinant.

Vu en 3D et vo of course car sinon c'est pas la peine et autant pour le doublage bon voila mais pour la 3d faut vraiment pas faire l'impasse la dessus.

 

L'histoire est basique, pas simpliste hein mais basique, on est jamais réelement surpris par le déroulement de cette dernière mais pour le coup c'est accessoire, on a un univers autre tellement crédible et réaliste que du coup cette histoire vu et revu mille fois prend un sens autre et siée parfaitement au film, limite un scénario au ramification profonde aurait été un peu gênant.

 

On est jamais pris d'émotion et c'est ce qui fait que le film ne claquera pas le beignet par les sentiments (quoi que le "if you love us, help us" ou truc dans le genre" ca ma mis des frissons, mais plus par ce voyage impressionnant que le père Cameron nous propose.

 

Pour raconter et décrire son imagination débordante il est fort le bougre, il n'y pas de doute j'étais sur Pandora et j'ai assisté a l'histoire d'un peuple en proie à des envahisseurs.

 

La technique est IRRÉPROCHABLE et l'immersion 3D saisissante.

 

Le score de Horner fait le job, on reconnait même certains thème issue de Aliens tiens.

 

Nan la je sais pas comment vous donner envie d'y aller mais effectivement ils a réussis son paris et a mis sur l'ecran quelque chose de vraiment révolutionnaire (et ca m'arrache le cul de l'avouer)

Link to comment
Share on other sites

Et bin putain ca arrache !!!

On en avait pas trop parlé ici (sur certain forum ca dépasse les 100 pages avant même que le film ne sorte) et du coup ca ne peut que plus nous surprendre.

J'ai passé quasi 3H dans un autre monde, j'en ai pris plein la tronche et c'était hallucinant.

Vu en 3D et vo of course car sinon c'est pas la peine et autant pour le doublage bon voila mais pour la 3d faut vraiment pas faire l'impasse la dessus.

 

L'histoire est basique, pas simpliste hein mais basique, on est jamais réelement surpris par le déroulement de cette dernière mais pour le coup c'est accessoire, on a un univers autre tellement crédible et réaliste que du coup cette histoire vu et revu mille fois prend un sens autre et siée parfaitement au film, limite un scénario au ramification profonde aurait été un peu gênant.

 

On est jamais pris d'émotion et c'est ce qui fait que le film ne claquera pas le beignet par les sentiments (quoi que le "if you love us, help us" ou truc dans le genre" ca ma mis des frissons, mais plus par ce voyage impressionnant que le père Cameron nous propose.

 

Pour raconter et décrire son imagination débordante il est fort le bougre, il n'y pas de doute j'étais sur Pandora et j'ai assisté a l'histoire d'un peuple en proie à des envahisseurs.

 

La technique est IRRÉPROCHABLE et l'immersion 3D saisissante.

 

Le score de Horner fait le job, on reconnait même certains thème issue de Aliens tiens.

 

Nan la je sais pas comment vous donner envie d'y aller mais effectivement ils a réussis son paris et a mis sur l'ecran quelque chose de vraiment révolutionnaire (et ca m'arrache le cul de l'avouer)

 

Mais au final, c'est un bon film ou une bonne attraction de Disneyland ou du futuroscope? les premiers retours sont excellents, mais je m'interroge sur un film qui n'aura plus aucun intérêt - ou beaucoup moins - sur un écran de TV (je parle même pas d'un Iphone )

Link to comment
Share on other sites

En meme temps je vois pas pourquoi un film devrait etre aussi bon chez soi qu'au cinéma. J'entends cet argument un peu partout et j'avoue que ça me laisse dubitatif. On reprocherait en gros à un film d'avoir été conçu pour le cinéma, utilisant des technologies exclusives à celui-ci.

 

Il ne faudrait pas oublier que tout ce qui est home-cinéma, ça reste avant tout des "produits dérivés" et je ne pense pas qu'un film aussi bien au cinéma que chez soi, soit mieux qu'un film qui ne prend son sens qu'au cinéma, je dirais bien au contraire !

C'est souvent ce qu'on dit de 2001, qu'on doit le voir au cinéma, que sur un petit écran, c'est difficilement supportable. Il n'empeche que ce film reste considéré comme un chef d'oeuvre.

 

C'est exactement comme voir un film recadré plein écran alors qu'il a été tourné en cinémascope. Je parle d'un film comme ceux de McTiernan qui exploite ce format, pas le tacheron qui centre toutes les actions, justement en pensant au recadrage plus tard. Et attention, je ne parle pas d'un pan&scan mais bien d'un zoom sur le centre de l'écran. Que se passe-t-il ? Vous allez probablement avoir deux personnages, un à gauche et un à droite qui se parlent mais vous ne les verrez pas, parce qu'ils auront été coupé du plan. A la fin, vous aurez un plan resserré sur une bouteille d'eau au centre de l'écran. Et vous allez dire "mouais le film n'a aucun interet sauf si on le voit dans le format pour lequel il a été conçu". Effectivement, et c'est justement ce qui en fait sa qualité !

 

La 3D, dans son utilisation la plus judicieuse est plus qu'un gadget (tout comme le 2.35 pouvait être considéré à son lancement comme un plus marketing pour contrer la télévision (et la 3D pour contrer le piratage et faire revenir les gens au cinéma), et je crois que la critique de Cyril est claire à ce sujet. C'est un outil supplémentaire servant la mise en scène, tout comme peut etre le format de l'image où la spacialisation du son. Ce n'est pas non plus comme si la 3D avait été rajoutée après coup comme sur le "Cabin in the Woods" de Joss Whedon.

 

Enfin, pour comprendre la "révolution" annoncée, il faut comprendre que Cameron a voulu lancé ce projet il y a des années, bien avant la démocratisation de la performance capture et de la 3D. De plus, le procédé de performance capture (que ces crétins de soi disants journalistes vont encore appeler motion capture...) est basée sur une technologique supérieure à celle qu'emploie Zemeckis par exemple.

 

Bref, il me paraît non-sensique de vouloir remettre en cause la qualité d'un film parce qu'il perd en intêret sans être vu dans des conditions optimales.

Link to comment
Share on other sites

Perso, je remets pas du tout en cause la qualité, c'est juste qu'il va être diffusé dans plein de ciné qui n'ont pas la 3D, et que je trouve justement que ce n'est pas rendre honneur au film. Il a été fait, pour le ciné, et pour la 3D, et c'est dans ces conditions qu'il doit être vu. C'est pas un reproche, c'est un constat. Le truc, c'est qu'histoire de faire du blé, il sortira qd même partout, alors que je trouve que ça ne devrait pas être le cas.

Link to comment
Share on other sites

Ouais pareil, il est pas question de remise en cause de quoi que ce soit. C'est juste que pour moi si au final on se retrouve avec une attraction plus qu'une histoire, on est plus tellement dans le cadre du cinéma tel que je le conçois. Pour moi un film c'est une histoire, des personnages, un sens général, et la forme doit se mettre au service du fond. Et ça tu l'apprécie quelle que soit la taille de l'écran.

 

Après c'est peut être ça la révolution de Cameron, et il a peut être fait naitre justement une nouvelle forme de divertissement, qui aboutira au final à une immersion dans un univers virtuel, ça sera peut être le futuroscope chez soi. Un peu à mi-chemin entre le jeux vidéo et le cinéma tel qu'on l'entend actuellement. Mais ça sera pas la même démarche je pense.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que c'est pas nouveau, on a toujours eu des films révolutionnaires technologiquement,exploitant des nouveaux effets etc et ou le scénar et l'histoire passaient à la trappe. Comme il est dit plus haut, c'est une autre forme de divertissement. Pour moi, ce qui compte c'est de passer un bon moment dans le cinéma. Le plus souvent, c'est grâce à l'histoire, la mise en scène, ou le jeu des acteurs, cette fois ci, une fois n'est pas coutume, c'était grace aux images.

De plus, de nombreux films marchent alors que le scénar est tout pourri, et que les images sont à chier (cf paranormal activity)

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas forcement besoin qu'il y ait un "gadget" du genre de la 3D pour que la salle soit une experience incomparable ! Certains ont dejà parlé de films, en citant "Titanic" ou "2001" et en expliquant qu'une seance chez soi, même dans des bonnes conditions n'a rien à voir, je suis TOTALEMENT d'accord avec eux. Perso, j'ai deux exemples qui me viennent immediatement en tête, deux films qui n'ont rien à voir pourtant "Mort à Venise" et "Irreversible".

 

Pour "Irreversible", je l'ai vu à sa sortie au ciné. Puis revu à la télé qques années après. J'ai plutot apprécié aux deux fois, mais clairement pour moi, j'ai eu l'impression de pas avoir vu le même film. Pr moi, pr ce film là, l'experience ciné est TOTALEMENT incomparable. A tel point que qd je parle du film avec des gens, s'ils ne l'ont pas vu au ciné, je coupe quasiment court à la discu aussitot, parce qu'on ne pourra pas se comprendre, on aura pas vu la meme chose selon moi.

 

Pr "Mort à Venise" c'est different. Je ne l'ai vu qu'une fois, en salle. Jusqu'à présent, j'ai toujours refusé de le revoir à la télé. Je n'ai pas envie d'abimer mon souvenir de salle. J'aurai du mal à mettre des mots sur ça, mais le final, ces lumières sur la plage, j'étais tellement immergé, je prefere ne jamais revoir le film que le revoir sur un ecran domestique.

 

Voilà, ce sont deux exemples qui me viennent là, et pourtant, je pense pas qu'on puisse assimiler Visconti à un real "Futuroscope" ou "Attraction Disney". Après, chacun voit le ciné à sa façon, et je m'aperçois en parlant autour de moi avec les gens que je suis bp plus "intégriste de la salle de cinéma" que la plupart des gens (et je parle même pas du "grand public" pr qui c pareil de voir un divx...)

Link to comment
Share on other sites

Juste en fait, chacun pense ce qu'il veut de la démarche, de la 3D, et, une fois qu'il l'aura vu, du film, mais "à priori" (parce que je l'ai pas vu encore non plus), je suis confiant pr un truc : James Cameron. Ca va, c'est qd même pas le premier manchot venu, on aime qd même "globalement" ses films ici je pense, et on sait à quoi s'attendre, et je pense que niveau mise en scène, divertissement, action, on a de quoi partir confiant, 2D ou 3D quoi !

Link to comment
Share on other sites

en fait, pour faire moi aussi l'analogie avec TItanic, c'est un film que j'ai vu au ciné, j'ai trouvé ça vraiment très beau, très bien construit, une image superbe pour l"époque, mais un brin ennuyeux, et tout même franchement gnangnan. Mais je ne m'étais pas vraiment ennuyé, car en gros, mon oeil était séduit.

Je ne l'ai jamais revu en dvd ou a la tv, car je sais bien que ce qui faisait que j'avais apprécié (pas adoré, mais apprécié) au ciné ne serait pas présent dans mon salon. Et que pour le coup, j'allais sombrer dans l'ennui total et le rejet.

Link to comment
Share on other sites

Bon j'en reviens:

 

j'ai mal aux yeux.

 

2h40 de 3D, pffou, quand on est pas habitué...

 

Bon sinon le film en lui même très bien,graphiquement ça envoie la sauce (les scènes de nuit ), les scènes de combat en foutent plein la gueule, il y a un univers bien plaisant. Ce qui arrache le plus la gueule, c'est quand même la performance capture, quasi parfaite. On a vraiment l'impression avoir à faire à de vraies créatures et non de vulgaires images de synthèses. Sur ce coup là, vraiment chapeau, car c'est le gros point fort du film, et ça représente effectivement en soit une petite révolution. Plus que la 3D en tous cas, qui donne un vrai plus au film, mais je pense aussi sincèrement qu'on peut s'en passer. Limite le fait que le film soit projeté en numérique apporte une plus grande satisfaction. Et aussi on retrouve ce que disait Cyril, le fait que le film "transporte".

 

Bon après, effectivement, le message est super niais (bouh humains, méchants, vilain, racistes, ouais nature super, joli), les personnages assez caricaturaux, et sur la fin j'ai retrouvé le syndrome G.I. Joe, à savoir une bonne bataille de fin, mais à laquelle j'ai trouvé que Cameron en faisait un peu trop, il en rajoute, en rajoute, en rajoute. Pas dans les explosions, la furie, etc... mais dans les situations. Ca aurait peut être mérité à être plus concis, et donc, que le film soit plus court.

 

C'est pas un claquage de beignet, mais assurément un très bon film et une bonne performance.

Link to comment
Share on other sites

Cameron se moque complètrement de son histoire, au final une gentille fable écolo que le réalisateur nous assène comme un bourrin. Dommage, l'univers est fascinant et aurai mérité une profondeur supplémentaire. Cependant, Avatar fait montre d'un sens du spectacle et du dépaysement que je n'esperais plus chez Cameron : c'est Abyss dans la forêt !

 

On est vraiment transportré de ce monde vert et bleu. On est ailleurs pendant prêt de 3H. J'y serai bien resté.

 

Par contre je trouve l'aspect 3D mal geré et je pense même que l'avoir vu en version plate n'aurait pas changé grand chose. Sorti d'une certaine profondeur de champ et de quelques têtes et mains qui te passent devant, j'ai juste vu un film avec l'écran plus pret que d'habitude. J'ai pas eté immergé plus que ça.

 

Un très bon film de SF au final, qui aurait sans doute mérité un scénariste ou un réalisateur d'une autre trempe pour l'aspect mystique et poétique qu'il ne touche que du doigt, au profit d'une poignée de scènes d'actions irréprochables (putain la fin ! ).

Link to comment
Share on other sites

Au moins chez toi il sera pas doublé

 

ils proposent pas de vost en Tchequie? Ici ils doublent seulement les gros films, donc Avatar mais j'ai l'impression que les Thais s'en foutent d'aller voir une version sous titrée Thai même avec de jeunes enfants (G-Force n'est sorti qu'en VOST).

Bon j'ai mon ticket pour demain

Link to comment
Share on other sites

C'est VOST pour la 2D seulement, la 3D (et à fortiori IMAX), ce sera en tchèque, ce qui me force à aller le vois deux fois, c'est pas un drame, mais j'avais tellement confiance jusqu'à présent que ça n'allait jamais être doublé.

Link to comment
Share on other sites

Un peu comme les autres. Une grosse grosse claque visuelle, un univers merveilleux, foisonnant, une maitrise technique de tous les instants et une sensation d'immersion rarement ressentie au cinéma. A coté de ça, on reste dans du très classique, un peu caricatural, avec des persos un peu superficiels, bref, du sans surprise à tous les niveaux dans le scenar', la progression, etc... Pr ce qui est de la 3D, ça participe de la sensation d'immersion, c'est très sympa, mais c'est pas forcement THE révolution qu'on nous vend. C'est un "plus" mais ça modifie pas le médium cinéma en profondeur non plus... Les deux premiers tiers contiennent des longueurs aussi, mais le final emporte quand même le morceau et reste un des fights les plus jouissifs de ces dernières années sans problème

 

Bref, un très bon moment, mais pas LE chef d'oeuvre, ni de l'année, ni de Cameron. Sur un plan technique idem, c'est un pas en avant, mais pas franchement une révolution pour autant à mes yeux...

 

PS : A voir au cinéma et en 3D absolument qd meme hein !

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...