Aller au contenu

Giallo a venezia (mario landi)(1979)


Messages recommandés

 

Un couple de libertins est retrouvé assassiné au bord d'une plage.

Le film est un flash-back nous entrainant parallèllement à l'enquête de la police sur les affres sexuels du couple et les meurtres sanglants et ritualisés qui parsément le film.

 

Giallo mythique qui a la réputation d'avoir les plus belles scènes glauques du giallo.

Bon certes, y a quelques passages qui sont bien gratinés (la scène du plantage de ciseau dans le vagin en gros plan pendant plusieurs secondes ), des scènes de Q de bien mauvais goût également (nos deux amis libertins sont ouverts à tout), une scène avec une véritable moule d'une sensualité étonnante

Par l'auteur du sublime Patrick viva encora, moi j'en redemande

 

La zizique est superbe.

Par contre vu sur une vhs brésilienne en italien sous-titré portugais alors qu'un bootleg avec sous-titres anglais circule...

Kikavu le truc ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu sur le dvdr Luminous, plein cadre avec st Anglais qualité pas tip top. Le film ne m'a pas passionné à part les plans craspouettes (le fameux plantage en gros plan et une amputation un peu douloureuse si je me souviens bien). Mais je préfère ceux de Patrick Still Lives (le tournebrochage de vagin en latex est juste merveilleux). J'aimerai bien le revoir quand même dans une copie au format et moins pourrie .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil que Nick : vu sur la même copie recadrée, et franchement c'est loin d'être palpitant en l'état. Mais peut-être qu'une belle copie au format révèlerait des visuels soignés ? J'en doute fort.

 

Patrick vive ancora est bien plus généreux à tous niveaux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La décadence totale du Giallo.

Ultra Z, filmé dans un scope pisseux, louchant vers le degueulasso-erotico-gore, le film est un non-sens totale. Un vague scénario prétexte à étaler les scènes de boucheries mal fagottées hormis la scène du couteau dans le vagin, un poil -voir 10000- dérangeante, le summum de la pornographie inavouée, voire très mal assumée - tiens j'y pense, y'avait pas un porno qui s'apelait Pornographie Inavouable? Passons -

Perso, je déteste absolument ce type de produit régressif, très très très mal filmé, et de voir la pauvre Leonora Fani se faire tringler comme une sale devant une caméra qui en rajoute, c'est juste pas possible.

Ca plaira aux amateurs de Zèderies italiennes ultimes (mal torché, mal joué, maj écrit, laid au possible, glauque et repoussant) mais pour moi c'est

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...
×
×
  • Créer...