Jump to content

Avere vent'anni - Fernando Di Leo - 1978


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Petit bis 70's bien connu pour son parfum de souffre...et la relative déception qu'il laisse trainer derrière lui.

 

Inutile de rabacher qu'on aura droit à un grand moment d'euro-trash : Avere Vent'anni est ce qu'on pourrait qualifier une fausse sexy comédie. Di Leo, qui a surtout taté du flingue dans sa filmo, hésite entre comédie amère et drame light, jusqu'à une conclusion versant dans le domaine du Rape and vengeance. On sera tenter de dire que le film devient vraiment intéressant, une fois terminé

 

Alors oui bon, il y a deux filles de vingts ans pleines de seins qui s'incruste dans une communauté hippie et qui s'envoient en l'air : ça se laisse voir mais au bout d'un moment, un certain ennui s'installe quand même. C'est pas franchement drôle, ni très intéressant.

Que reste t-il alors ? Un ton grave mais pas trop et de jolies actrices, surtout la Guida évidemment, qui est la plus belle blonde du monde. Voilà.

 

Quand au final (que presque tout le monde connait sans avoir vu le film), il distille un malaise tenace mais se révèle quand même assez soft comparé à la démesure de nombreux films italiens de l'époque. Mais sa radicalité fait quand même froid dans le dos...

 

L'intro avec la zolie chanson de la Guida justement :

 

 

et Gloria donc

 

Link to comment
Share on other sites

J'adooore ce film

Atmosphère hippiesque baignant dans une fausse insouciance, une fausse nonchalance des 2 héroines...et tous leurs déboires et autres frustrations accumulées vont exploser dans le superbe final...du grand Leo et Gloria Guida est

Link to comment
Share on other sites

Un excellent film, constat déprimant de l'échec des rêves de toute une génération, de la fin des espoirs qu'elle a portés, politiques, sociaux ou moraux.

Probablement à cause de ses deux actrices principales qui baignaient alors dans la sexy comédie, mais aussi de la scène finale traumatisante, Avere vent'anni a attiré au fil du temps un public d'amateurs d'exploitation et de sensations fortes. Majoritairement à tort puisque ce n'est pas vraiment de ça qu'il s'agit, mais plutôt d'un mélange bien italien de drame et de comédie sur fond de chronique/critique sociale.

Link to comment
Share on other sites

AVERE VENT'ANNI est un film intéressant, surtoût si on se laisse embarquer dans son atmosphère "flower power": tout d'un coup la fin arrive comme un coup de hache brutal, au moment où on s'attendait pas, et qu'on peut ionterpréeter comme la fin du rêve de toute une génération post-soixanthuitarde.

Trés bon casting des deux actrices principales, spécialement Lilli Carati, qui personifie admirablement cette insouciance irresponsable et terriblement sexy en même temps.

Link to comment
Share on other sites

  • 13 years later...

Très curieux mélange entre une sexy comédie un peu lourdingue et un drame social un peu à la Pasolini. 

 

J'irai pas jusqu'à dire que j'ai pris une claque mais ça ce suit agréablement. Et chouette duo d'actrices ! La Guida est sublime et la Carrati une putain d'actrice, elle méritait mieux qu'une carrière dans le x et une fin tragique...

 

Quant au final, certes on vu bien pire depuis mais quand même ça calme bien. 

 

Et puis c'est quand même bien mieux que Thelma et Louise !😁

 

Dispo depuis peu chez Artus.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 19/05/2021 à 20:34, Léo a dit :

Très curieux mélange entre une sexy comédie un peu lourdingue et un drame social un peu à la Pasolini. 

 

J'irai pas jusqu'à dire que j'ai pris une claque mais ça ce suit agréablement. Et chouette duo d'actrices ! La Guida est sublime et la Carrati une putain d'actrice, elle méritait mieux qu'une carrière dans le x et une fin tragique...

 

Quant au final, certes on vu bien pire depuis mais quand même ça calme bien. 

 

Et puis c'est quand même bien mieux que Thelma et Louise !😁

 

Dispo depuis peu chez Artus.

 

Tout pareil.

Il ne se passe finalement pas grand chose mais assez pour rester captivé (après y a 2 jolies actrices donc bon...)

Puis il y a un truc sous-jacent aussi entre les 2 meufs, Gloria Guida qui finalement n'est pas aussi libérée que Carati, donc on ne sait pas qui traine l'autre.

Après le final effectivement si on l'a pris pour ce qu'il n'est pas c'est qu'on n'a rien compris.

La version soft doit être à chier vu les nombreuses coupes importantes que le film a subi.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Découvert sur le tard sur le BR Artus. Assez mitigé. C'est clairement très bordélique, ce qui fait à la fois le charme du film et ses limites. Les ruptures de ton sonnent parfois justes, arrivent parfois n'importe comment. On passe d'une comédie à la con à un truc plus évanescent, il y a un côté "Les valseuses" au féminin pas désagréable, mais du tout abouti non plus... La chanson titre terrasse, le final est racoleur à souhait, les actrices sont sublimes, la plupart du cast joue comme un pied... Enfin bref, j'arrive pas à avoir un avis tranché, être vraiment emballé ou rejeter le film. Une curiosité, bien de son temps. J'en espérais un peu plus quand même...

Le BR Artus est pas terrible. Au bout de quelques minutes, je me suis relevé pour voir si j'avais pas foutu le DVD au lieu du BR ds le lecteur... Par la suite, ça s'arrange, mais ça reste très inégal. Certaines scènes sont très propres, bien définies, et le plan d'après, on a l'impression de voir une VHS... Et c'est comme ça tout le long... Rien de rédhibitoire, mais clairement pas un disque référence..  Itv de 20mn en bonus, qui présente le film. Carré, sans génie, mais c'est correct.

Link to comment
Share on other sites

Il y a un panneau au début qui explique que les passages à l’image degueu sont les passages censurés à l’époque et que leur origine provient de sources pas forcément de bonne qualité. 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...