Aller au contenu

L'experience interdite - Joel Schumacher - 1990


Messages recommandés

 

Un joli spitch qui n'est pas sans rappeler des titres comme Altered States ou Brainscan, qui nous parlaient eux aussi d'expériences au delà des frontières de l'inconscient, des rêves...de la mort.

 

Casting de haute tenue et un réalisateur à l'époque très prometteur dans le genre (qu'il abandonnera, ô ironie, après cette expérience interdite) : cinq individus se laisse alors aller à la near death experience, histoire de percer le secret de la vie après la mort.

Trauma, secrets enfuis, et remords resurgissent alors pour les hanter...

 

Excitant sur papier, un peu moins à l'écran : images léchées, et quelques scènes d'épouvantes avec un gosse qui crache pour meubler le tout. Un beau sujet tournant au conte moraliste, ce qui en soit fait relativement chier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le film m'avait foutu la trouille au cinéma, hééééé ouais.

Le gamin et sa tronche haineuse avec sa crosse de hockey qui fulmine en courant autour du van... grosse efficacité au cinoche!

On peut enterrer le film rapidement, si l'on considère ses rouages purement judéo-chrétien (aaaaaaaah le poids de la culpabilité...), il n'empêche que je trouve que cela ne prends pas le dessus dans le spectacle qui s'avère à la fois bien produit, bien interprété, avec une réalisation que personnellement je trouve canon (oui, je mesure ce que je dis). Bref, un bon film pour moi, que j'aime revoir de temps en temps.

 

De plus le score de JNH est une pure merveille...

 

KGALBhubsQ8&hl

 

Putain le montage maison de cette video est juste effrayant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 years later...

Mise en scène soignée (comme d'hab avec Schumi), visuellement splendide (merci Jan de Bont), belle patine fin 80's, casting sympa excepté la Roberts, moins insupportable qu'à l'accoutumé mais toujours aussi fade et laide !

 

Oui sauf que... C'est quand même un peu chiant, pas très bien écrit et puis surtout, cette morale judéo-chrétienne à deux balles c'est juste pas possible !

 

Pour résumé, tout ce petit monde a compris que pour avoir une mort heureuse et tranquille, il fallait expier tous ces pêchés. Dans le cas contraire, les vieux démons du passé reviendront nous hanter à jamais. La science au service de la religion donc. C'est beau !

 

Bref, ça a de la gueule mais c'est terriblement lourdingue. Pas prêt de le rematter avant un bon moment celui-là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

Je me souviens que je l'avais loué gamin parce que la bande-annonce aperçue sur une autre cassette m'avait hypé de ouf (comme on ne disait pas à l'époque)

 

Et puis le soufflet est vite retombé devant cette leçon de morale lourdingue façon thriller fantastique "il faut toujours être gentil avec les gens et demander pardon sinon tu le regretteras"

 

Je m'étais même demandé si j'avais pas chopé le mauvais film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...