Jump to content

Ténèbres - Dario Argento - 1982


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

 

Revu, et pas seul une fois de de plus, mais là c'est bien passé

 

Bon ben un peu pareil qu'à la seconde vision : les scènes policières tiennent mal le coup, sans suspens, c'est quand même un peu barbant. Là où c'est un vrai plaisir, c'est sans conteste dans les scènes de meurtres, de fulgurants morceaux de bravoure.

Le score des Goblins est totaly avec ce côté un peu "disco ténébreuse", qui sied magnifiquement aux grandes délires du maître. On pensera à la première entrée dans la bâtisse de l'assassin ou le cultissime plan séquence à la louma, folie voyeuriste aussi gratuite que virtuose. Et puis bon, aujourd'hui, Argento filme des tapis

 

Le sang recouvre des murs aussi blancs que la peau des plus belles actrices du film (dont Madame Berlusconi ! ), pied de nez à l'esthétique baroque et sophistiquée de Inferno et Suspiria, volontairement plus moderne, clean et urbain, et pourtant tout aussi dérangeant et maladif. Bava prend des notes pour sa Maison de la terreur...

 

Casting bis quatre étoiles et un final de fou, avec son tranchage de bras goresque repris (plutôt bien) dans le Vol 1 de Kill Bill

Voilà, c'est bien

 

Le second visuel de Casaro

 

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Revu hier soir sur le bluray Wild Side...

Dès les premières minutes, ça fait un choc de voir le bleu du jogging d'Anthony Franciosa de la sorte. Les DVD Anchor Bay, TF1 sont désormais de vieilles VHS délavées.

Le film reste au top malgré les années... il a perdu sa patine ringardounette pour devenir un objet vintage à part entière, avec ses accès furieux jubilatoires.

Même topo que "Inferno" niveau bonus, on apprends rien de neuf, c'est court... par contre il y a la Bande-Annonce française d'époque en prime. Viiiiiciiiiieuse

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Tout pareil : je n'ai pas revu le film en entier, uniquement les passages d'anthologies et c'est vrai que ça bien plaisir de voir le film dans de telles conditions.

Je me suis fais la même réflexion sur le jogging de Franciosa C'est limite si on y perd pas un oeil !

Donc à part si vous êtes des fondus de bonus, pas la peine d'attendre l'édition Blue Underground

Link to comment
Share on other sites

Revu en salles il y a quelques semaines (avec des gugusses du forum) et papy Dario (sans son enfant ) quasiment sur les genoux lors du 2010 Dario Tour

C'était beau, bis, bandant.

Peu de ronflements dans la salle et aucun bruit de pop corn.

Seulement des cris de vierge effarouchée durant les nombreux meurtres.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 9 months later...

J'avoue préférer de façon générale l'époque baroque du maestro, mais ce Ténèbres m'a pris aux tripes ! Tout pareil que Jeremie.

 

Même si les parties policières sont pas les meilleures, Argento sait quand même nous perdre et c'est ça le plus important. Ça m'a changé de Slim Till Death, dernier thriller visionné en date, dont le meurtrier se devinait dès le début. La photographie très éclairée et froide est franchement bien pensée. Outre les scènes de meurtres complètement jubilatoires, il y a celle de la plage qui m'a scotché.

 

Et évidemment, le score des Goblins

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 2 years later...

Revu hier sur le BR de Wild Side. Ce n'est pas mon Argento préféré loin de là, mais je remarque quand même que je le revois assez souvent. Et souvent pour constater la même chose aussi en dehors des scènes de meurtres, c'est assez ringard et tout mou, et dès que ça bouge un peu, Argento est très inspiré. En tout cas, le disque de Wild Side reste toujours une référence : c'est d'une précision folle !

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

L'autre jour, je zappe sur les chaines ciné, et au milieu de centaines de films que j'ai jamais vu, j'ai qd même craqué et rematé "Tenebres" pour la je sais pas combiendième fois !

 

Et joie de constater que j'adore toujours autant !

 

C'est toujours décousu, mais le film reste tellement jouissif ! Les meurtres sont tous incroyables, on a l'impression de voir des mini courts métrages merveilleusement agencés, les lesbiennes, la poursuite du chien, le final, les flashbacks talons rouges, ... Je suis complètement dedans d'un bout à l'autre aidé en ça par le score SURPUISSANT des Goblin !

 

Toujours Top 3 Argento, voire top 2, voire top 1 ! (ça dépend des jours et de l'humeur !)

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...