Aller au contenu

Vos lectures du moment


Messages recommandés

Jess Franco, énergies du fantasme... C'est pas récent mais très intéressant... De toutes façons, je suis toujours estomaqué de constater l'intérêt qu'ont certains à intellectualiser le travail d'auteurs que d'autres critiques, issus du même creuset que les premiers, s'acharnent à traité de nases...

Quand on parle de Jesus comme on parlerait de Peckinpah ou de Welles, moi ça m'excite sévère, même si je dois relire certaines phrases dix fois

 

 

Sinon, je suis sur Question de Mort, de Johan Eliot, de la sympathique lecture populaire mêlant le roman Noir, le gore à la Saw et le fantastique gothique

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,7k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

 

Après avoir fini le Beigbeder (totalement raté donc...) je commence ça. C'est le bouquin duquel est tiré le film "Le professionel" de Lautner avec Bebel. On m'avait dit du bien du bouquin, je commence juste, c plutot pas mal. Par contre, sensation bizarre. Quand on lit un bouquin dont on a déjà vu le film, on a du mal à imaginer les persos autrement que par le physique de l'acteur qui l'a joué. Si demain je me tape "Le guépard" et qu'on me dit que Tancrède est un nain blond et bossu, je m'en tape, pour moi ça restera Delon par exemple !

 

Mais alors là, c'est pire que tout, je connais "Le professionel" par coeur, de Belmondo au gars qui apparait 2sec, donc je fais sans arret le lien entre les deux ! Et meme si l'action se passe ici à Londres, je m'en fous, je vois les décors du film qd meme !

 

Curieuse sensation en bref ! On va voir si ça dure tt le bouquin !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je crois bien que c'est la première fois que je lis un livre politique. Autant je me verrais pas trop lire un livre écrit PAR un politique, autant là, ça m'a tenté à l'epoque où c'est sorti (l'été dernier). Et donc là, c dispo depuis peu en poche, donc je me le suis pris. Ca parle des 20 dernières années de Chirac, donc aussi bien en ministre, qu'en candidat qui échoue, puis qui gagne. Ca balance pas mal, aussi bien des trucs connus que des trucs moins connus, ya pas mal de petites phrases, de tel ou tel personnage passé dans la vie de notre président. Ca se lit bien, c'est interessant pour le moment.

 

Ah ben je lis ça aussi en ce moment, et puis ça en plus :

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pierre Poggioli, responsable du F.L.N.C. de 1977 à 1988, élu à l'Assemblée de Corse de 1984 à 1998, est l'une des figures marquantes de la contestation corse. Opposant farouche à la dérive mafieuse, il a été grièvement blessé lors d'une tentative d'assassinat en 1994. Artisan de la réconciliation entre nationalistes, mais revendiquant la nécessité d'un discours critique, il est aujourd'hui l'un des rares dirigeants historiques du F.L.N.C. encore présent sur la scène politique publique. Dans cet ouvrage, il raconte les débuts de son engagement militant : du commando d'Aleria en 1975 aux rangs de Ghjustizia Paolina, l'une des premières organisations clandestines, de ses débuts au F.L.N.C. à sa vie au maquis entre 1978 et 1982, date de l'amnistie octroyée par les socialistes. Trente ans après la création du F.L.N.C., cet ouvrage lève le voile sur une période peu connue : celle de la réémergence autonomiste, et des débuts de la clandestinité, dans une Corse refusant la mort lente que lui avaient programmé le clanisme, les spéculateurs et les assassins jacobins de la mémoire. C'est l'itinéraire d'une génération rebelle qui a eu vingt ans en 1970.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

nerd de harry potter depuis le premier volume, je viens de terminer le dernier volume

toujours aussi bien ecrit, y a pas a dire, elle a un truc, c'est pas de la grande littérature, mais c'est pas mal construit, c'est fluide, c'est addictif

 

enfin voila, une fin un poil décevante, un peu trop lissée à mon gout, cela aurait pu etre moins "happy end"...

en tous cas, quel chemin parcouru

merci JK

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais à la Fnac taleur, je demande à la vendeuse "euuuuh, je cherche un bouquin, je sais plus l'auteur, ça s'appelle La Banque, le Sang et machin truc, c'est sur la Suisse et les nazis."

Elle a fini par trouver !

 

Mais comme elle l'avait pas cette tanche pour la peine j'ai pris :

 

 

Oui je sais, il était temps !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Fini le Dahlia Noir, de la bombe, du coup j'enchaîne sur Le Grand Nulle Part.

Dans mon édition il y a une postface d'Ellroy qui crie son amour pour l'adaptation de son livre par De Palma.

Etonnant quand même, on connait la sévérité d'Ellroy envers les adaptations de ses bouquins, et à ce titre Le Dahlia Noir est sans conteste la plus mauvaise ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben j'y ai pensé mais je pense pas que ce soit le genre du bonhomme. Je le vois bien prendre la thune et quand même cracher son venin !

Mais là ça a vraiment l'air sincère.

Encore qu'il dit que Josh Hartnett est excellent, je doute du coup ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C'est le deuxième bouquin des frères Strougatski que je m'enfile après "un milliard d'année avant la fin du monde" et c'est vraiment du petit lait... Et c'est très accessible et très drôle en même temps

 

Clair que c'est plus accessible que l'adaptation de Tarkovski J'avais trouvé ça très sympa aussi, mais je m'attendais pas du tout à ça l'ayant decouvert apres le film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...