Jump to content

Vos lectures du moment


Julien
 Share

Recommended Posts

http://www.bd-bulles-garonne.fr/

Festival BD Bulles ce week end a Bassens pres de Bordeaux.

J'ai pu rencontrer Max Cabanes qui m'a dessiné une joulie Jole sur mon original de "Dans les villages".

J'ai pris :

plie,n de petit truscs auto produit (dont 1 relié ala main !) plein d'illustration et surtout l'affiche de Spig ( tres sympa le jeune homme) pour la soirée Suspiria/Black cat Bones

 

C'etait bien

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La BD se démarque du bouquin WWZ en revenant sur des attaques de zombies "historiques".

La première datant de neanderthal et ce jusqu'en 1982.

Pas vraiment d'intérêt en fait, c'est bien dessiné, des trucs marrant mais 10.000 fois moins fort que le bouquin et surtout chaque récit est beaucoup trop court. Bref, déçu mais pas surpris de l'être vu le nombre incroyable de BD qui sortent avec pour seul intérêt : des zombies

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

 

Il traînait sur mes étagères depuis des siècles, et étant fan du film, je me suis dis, tant qu'à faire...

Je ne suis definitevement pas adepte de la lecture de livre après adaptation, et là ça confirme un peu la tendance, surtout que Barker a été fidèle par rapport à lui-même.

Pis encore, j'ai eu peine à retrouver le souffle et la magie du film (la faune de Midian est évoquée très brièvement, les délires schizo de Decker prennent une importance peu intéressante...). Mais on y retrouve toute la poésie de la conclusion, absente du film actuel (mais pas du director's cut).

Link to comment
Share on other sites

Et hop, deja le nouveau Walking Dead (t11)

Meilleur que le précédent, on replonge dans les situations bien poisseuses

 

et puis pour continuer la serie Yôji Fukuyama : Voyage a Uroshima.

Une fable érotique basée sur un conte traditionel Japonais.

Pas désagréable a lire mais bon, comparé a "Bienvenue Au Gamerakan", c'est de la crotte de lama

Link to comment
Share on other sites

 

Fini et je confirme tout le bien que j'ai pu pensé sur l'oeuvre. Seul reproche : passé l'épisode de la messe noire, les quelques chapitres restants font vraiment office de bouche-trou. Pour ne pas dire même, on s'en carre

Je ne suis pas d'accord avec toi, la conclusion est sublime et annonce surtout le surtout le livre qu'il écrira l'année d'après, EN ROUTE, qui conte sa conversion au catholicisme.

 

- La plus grande force du diable c'est d'être parvenu à se faire nier

- Ce siècle se fiche absolument du Christ en gloire, il contamine le surnaturel et vomit l'au-delà. Alors comment espérer en l'avenir ? Comment imaginer qu'ils seront propres, les gosses issus des bourgeoisies de ce sale temps ? Élevés de la sorte, je me demande ce qu'ils feront de la vie ceux-là ?

- Ils feront comme leur père, comme leur mère, ils s'empliront les tripes et se vidangeront l'âme par le bas-ventre

 

Sinon, en parlant d'un autre catholique, d'un autre mystique, je me refais ces jours-ci la sublime biographie de Philip K. Dick par Emmanuel Carrère. Renversante.

 

Link to comment
Share on other sites

 

Grand et trés bô bouquin possédant prés de 200 photos commentées par le grand et trés bô jean-pierre Bouyxou...notules fourmillant d'anecdotes, agréables à lire..tout comme moi, agréablement surpris par un livre traitant du cinéma plus classique que bis (y a pas que le bis c'est vrai )

Link to comment
Share on other sites

Sinon, en parlant d'un autre catholique, d'un autre mystique, je me refais ces jours-ci la sublime biographie de Philip K. Dick par Emmanuel Carrère. Renversante.

 

Elle est en effet excellente (dispo en format poche et prix rikiki au "Point"). Elle met entre autre en avant la maladie mentale de Dick et non sa pseudo consommation de drogues. Dick passe souvent pour le roi des défoncés alors que si je me souvient bien, il n'y touchait pas du tout.

 

Edit : cette edition :

Link to comment
Share on other sites

Dick a pris un acide dans sa vie, et ça c'est très mal passé, il a juste eu cette réputation de foncedé car une célèbre anthologie de SF à laquelle il a participé l'a présenté tel quel. À la fin des années 60, Dick savait que ça serait bon pour son image de jouer là-dessus, mais il n'a guère que fumé des joints, et encore. Son truc à lui c'était les amphets, et les médocs pour faire retomber les effets des amphets...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

 

Je l'ai lu un peu par hasard chez une amie, et vu le format j'ai dévoré tout ça en une petite heure...

Pour le coup, je m'attendais à quelque chose de plus "abstrait", alors que l'approche de Bataille va totalement dans le sens inverse C'est de la pornographie crade dans sa toute sa splendeur, le tout zébré d'une poésie que ne verra... pas tout le monde dirais-je. Fabuleux mais corsé.

Link to comment
Share on other sites

Ah ben pour le coup c'est diablement intéressant...même si c'est pas très adaptable au cinéma faut avouer (la scène de l'oeil justement...entre autres !). Mais ça n'empêche que certains films (L'empire des sens en particulier) ont sû capter cette même forme d'érotisme, quelque chose de morbide, profondément obscène et parfois ludique.

Et apparemment, le film a été adapté une nouvelle fois en 2004.

Link to comment
Share on other sites

 

J'ai pas lu le premier, mais c'est vraiment très bon, quoi que parfois un peu glauque et cru. Mais j'aime beaucoup le parti pris de montrer sans (trop) juger, libre au lecteur de se faire son opinion sur ces scènes de vie. Et donc il parle de la commission de censure des publications pour la jeunesse, ce qui fait un écho intéressant à Marvel 14!

Link to comment
Share on other sites

 

J'ai fini "PIMP" ! Bon, que dire ? Assez indispensable si on s'intéresse à cet aspect là de la culture black américaine. Tout n'est pas mortel de A à Z mais j'ai quand même bien kiffé ! Et ça m'a donné envie de revoir le docu des frères Hugues tiens aussi !

 

 

BD scénarisée par Beigbeder. J'étais curieux de voir à quoi ça ressemblait et je l'ai trouvée d'occaz la semaine dernière. Totalement anecdotique, léger, futile, gratuit, lu en 15mn montre en main (grand max) mais pas désagréable pour autant. A réserver aux fans comme moi quand même, heureusement que je l'ai trouvée pas chère là...

 

 

Là j'attaque ça. On m'en avait dit bp de bien, pr l'instant c'est très bien !

 

Puis j'ai relu un peu aussi "Kazan par Kazan" de Michel Ciment après avoir découvert qques films du maitre récemment, et ça bute toujours autant !

Link to comment
Share on other sites

 

Présentation de l'éditeur

Je me suis mis à proposer des actes de psychomagie à mes consultants de tarot. Ils ont été créés "sur mesure", correspondant au caractère et à l'histoire de la personne. J'ai raconté certaines de ces expériences dans Le Théâtre de la guérison et La Danse de la réalité. Elles ont eu une immense répercussion. Les demandes d'aide ont afflué, à tel point qu'il m'a été impossible de répondre à toutes. Mais j'ai demandé à ceux à qui j'ai eu le temps de conseiller des actes, après les avoir réalisés, de m'envoyer une lettre décrivant les résultats. Me fondant sur ceux qui avaient eu un effet bénéfique, j'ai alors commencé à élaborer des conseils de psychomagie susceptibles d'être utilisés par un grand nombre de personnes. Ce livre de recettes est le produit de cette longue expérience.

 

Biographie de l'auteur

Créateur avec Arrabal et Topor du Théâtre panique, réalisateur de films cultes, auteur prolifique de bandes dessinées, de romans et d'essais, Alexandro Jodorowsky propose des actes cathartiques et théâtraux pour conjurer des traumatismes divers : la surprise est à chaque coin de page !

 

 

c'est juste completement

Link to comment
Share on other sites

 

Acheté vendredi en fin de journée, je l'ai fini aujourd'hui. Ca fait 250 pages, mais ça se lit assez vite. Plutôt sympa pr peu qu'on soit client d'NTM. On voit que Joey a quand même eu une vie assez différente des rappers français lambda. Parti très tot à l'étranger (Italie puis Allemagne), devenu SdF toxico pendant une période, à dormir dans le métro, à pdre ttes les drogues possibles et imaginables... Un récit assez interessant, où on en apprend plus aussi bien sur l'homme que sur l'artiste. Il renie rien, laisse transparaitre un coté "freestyle" permanent, quels que soient les domaines, coté qui est à la fois sa force et sa faiblesse. Mais bon, ça m'a rappelé plein de bons souvenirs de ma jeunesse, et ça m'a donné grave envie de me refaire la disco du groupe de A à Z !

Link to comment
Share on other sites

 

Je me refais des "Black Jack" de Tezuka et ça défonce tout ! C'est à la fois léger et profond, j'adore le dessin, qui n'a pas pris une ride, le perso principal est génial, les histoires varient les registres, bref, vraiment du très grand manga !

 

J'ai pecho les 3 premiers tomes en occaz ds cette édition (la 1ere chez Glenat), je sais qu'il y a eu plein d'éditions différentes sans trop connaitre les différences... Je pense que je vais me refaire les animes aussi que j'avais vu ya une bonne dizaine d'années et que j'avais bp aimé aussi à l'epoque !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...