Jump to content

Vos lectures du moment


Julien
 Share

Recommended Posts

Je crois que je vais commencer par le film sorti chez HK Video. Il a l'air mortel, et j'ai vu que sur le net on trouve encore le pack "Black Jack / Perfect blue" pour une vingtaine d'euros !

 

Ceux que j'avais vu, c'etait ceux de cette collec là :

 

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai jamais vu les OAV mais je partage votre enthousiasme pour le manga.

Pour ton pb d'image, a priori, c'est qu'ils forcent le passage en 16/9 justement sans recadrer donc c'est déformé. Il suffit de forcer ta tv en 4/3 pour retrouver le format d'origine

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

J'ai un peu de mal avec celui-là. Les dessins (des peinutres en fait) sont magnifiques, mais Batman n'est pas assez présent à mon goût. Dave McKean explique d'ailleurs dans des interviews qu'il se fiche un peu du Dark Knight, et que de toute façon, il n'aime pas les super héros. Dommage, car quand il est bien exploité (par Grant Morrison ou Frank Miller pour ne citer qu'eux), c'est un personnage passionnant.

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est en effet plus consacré au créateur de l' Asylum (arf c'est quoi son nom :P ) qu' a Batman lui même. Batman n'est qu'un des nombreux cinglés du lieu.

Mais pinaize comment c'est beau !!!

Link to comment
Share on other sites

 

J'ai lu ça au bord de la piscine. Ca fait même pas 90 pages, on lit ça en une heure environ. C'est pas fondamentalement mauvais ou désagréable, mais il n'y a strictement rien de marquant ou qui attire l'attention. A peine le bouquin fini, on a déjà oublié ce qu'on vient de lire. Une sorte de sous "Farenheit 451" mixé à un triangle amoureux en forme de pièce de theatre. Rien de nouveau sous le soleil, circulez ya rien à voir !

Link to comment
Share on other sites

 

Chapeau bas au Monde qui réedite les classiques de la littérature libertine dans de très belles éditions au même prix qu'un poche classique. Et c'est la classe.

Sinon, La philosophie dans le boudoir c'est quand même du bon gros porno philosophique, et ça aussi c'est classe ça baise, ça parle, ça baise. A peine lassant, juste savoureux.

Link to comment
Share on other sites

 

Histoire de mettre un coup de boost à ma pratique du Japonais je me suis pris, sur les conseils d'un amis d'ici, le premier tome d'un manga a priori facile à lire, en plus les kanjis sont doublé en Hiragana donc ca devrait me permettre de voir des constructions de phrase et d'avoir du vocabulaire.

 

En plus ca tombe bien j'ai toujours voulu lire du Katsura.

Link to comment
Share on other sites

Spa mal I's, mais c'est pas le meilleur Katsura. C'est une très jolie comédie romantique, assez hot par moments (Katsura dessine magnifiquement bien les fesses des filles), et finalement très proche de son chef d'oeuvre Video Girl Aï mais sans l'argument fantastique.

Katsura dit lui même dans les intros que cette oeuvre est une commande et qu'il a du mal à la faire avancer mais que comme ça marche...

 

Bref, si je dois vraiment te conseiller une série de cet auteur, c'est video girl aï (y'a Zetman aussi, mais j'ai pas tout lu, et c'est vraiment dans un autre registre).

Link to comment
Share on other sites

Video girl aï c'est prévu mais la si je m'attaque à IS c'est plus pour accélérer mon apprentissage du Japonais.

Déjà que je pense que je vais lire celui la en 1 mois

Ptain au Book Of du coin ca coute moins d'un euros le manga d'occaz, on est vraiment des tartes en France du pays plus.

Link to comment
Share on other sites

Video girl aï c'est prévu mais la si je m'attaque à IS c'est plus pour accélérer mon apprentissage du Japonais.

Déjà que je pense que je vais lire celui la en 1 mois

Ptain au Book Of du coin ca coute moins d'un euros le manga d'occaz, on est vraiment des tartes en France du pays plus.

 

Faut voir que c'est pas les mêms tirages, hein !

Link to comment
Share on other sites

 

 

Mondialement connu pour L'Arnaqueur, Walter Tevis est un écrivain sensible et attachant, auteur de romans de science-fiction profondément humanistes. L'Homme tombé du ciel - adapté au cinéma en 1976 par Nicholas Roeg, sous le titre L'homme qui venait d'ailleurs, avec David Bowie dans le rôle principal -, est de cette veine.

 

L'extraterrestre qui débarque dans le Kentucky ressemble apparemment à un terrien. Hormis quelques détails physiques qu'il dissimule aisément, ce qui le distingue de nous, outre certaines de ses conceptions, c'est évidemment son origine. Essentiellement d'être né ailleurs.

 

Loin d'être l'éclaireur d'alien hostiles, L'Homme tombé du ciel est l'envoyé d'une civilisation qui se meurt. Mais comment trouver de l'aide sans passer pour l'avant-garde d'une armée d'invasion ?

 

Hymne à la tolérance et appel à la compréhension entre les peuples, au-delà de leurs différences, cet ouvrage est emprunt d'un profond sens du tragique. Il plaira à ceux qui préfèrent les livres intimistes aux grandes batailles spatiales.

 

 

 

Il est venu seul de sa planète détruite par les guerres et dont la civilisation va disparaître. Il est venu chercher de l'aide, mais à qui peut-il s'adresser sans passer pour un envahisseur ? Pourtant, si les rescapés d'Anthéa parvenaient à le rejoindre sur Terre, leur science et leur expérience pourraient éviter à notre planète de subir un destin similaire. Mais il est si seul, écrasé par une pesanteur trop forte, malhabile, malheureux malgré la fortune que lui rapportent ses brevets d'inventions... Et puis, que peut apporter à sa race ce monde arriéré qui a brisé ses ailes ? Une œuvre mélancolique et grave, qui a donné lieu à une adaptation cinématographique où David Bowie, plus diaphane que jamais, tenait magistralement le rôle de L'homme qui venait d'ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

 

 

J'ai pecho ces deux volumes de "SODA" dans une ope à 4€ chaque. Bon, c'est sympa, ça se laisse lire, mais pas de quoi se rouler par terre non plus. Pas désagréable, mais j'irai pas completer la collec à prix fort pour autant...

 

Et là je commence ça :

 

Link to comment
Share on other sites

J"adore SODA également.

 

 

Moi je lis un thriller qui s'appelle "company man" de Joseph Finder:

 

Nick Conover est P.-D.G. d'une importante entreprise de meubles de bureau à Fenwick, dans le Michigan. A la suite de problèmes personnels et professionnels, il se voit contraint de céder sa société à une multinationale, et de licencier plus de 5 000 personnes. De patron respecté, il devient l'homme le plus haï de la ville, et ses ennuis commencent : trahisons, menaces, intimidations de toutes sortes et, pour finir, accusation de meurtre...

Link to comment
Share on other sites

 

Après avoir signé le succès Wolverine : Ennemi d'Etat, Mark Millar (Civil War, Ultimates) et John Romita, Jr. (Spider-Man, World WarHulk) reviennent pour redéfinir la BD de super-héros du XXIe siècle. N'avez-vous jamais voulu être un super-héros ? Jamais rêvé d'enfiler un costume et de sortir casser la figure à quelqu'un ? Voilà le volume qu'il faut, la BD qui commence là où les autres n'ont jamais osé s'aventurer. Le réalisme a un nouveau visage chez les super-héros.Kick-Ass !

Link to comment
Share on other sites

 

Sympathique pour le moment, j'attends d'avoir fini ce volume pour en causer un peu plus.

 

Sinon suite aux conseils (et acquisitions ) prodiguées sur le forum, je me suis lu quelques Alieneries et Predatoreries:

 

Sympa, mais le format très court des histoires rend les récits un peu abrupts.

 

Mouébof, pas accroché à l'histoire et aux personnages.

 

Sympa

 

Très bien!! c'est un peu l'ambiance de Predator 2, très urbaine et sombre, qui sied donc très bien à un face to face avec le Dark knight. Plutôt trash et tout, j'ai bien aimé!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...