Aller au contenu

Vos lectures du moment


Messages recommandés

 

Un Batman assez dark, avec quelques idées assez ouf

le Joker ambassadeur de l'Iran à l'ONU pour jouir de l'immunité sur le territoire américain

J'ai bien aimé !

 

 

Je n'avais jamais lu de SAS et ça m'intriguait de voir à quoi ça ressemblait, donc j'en ai topé un à 1e chez un libraire, et banco. Bon ben c'est vraiment ce à quoi je m'attendais en fait, pas trop de surprises. Ca se laisse lire, en mode roman de gare, James Bond assez bis, avec flingue, baise et méchants gangsters (russes ici). Rien de particulièrement honteux ou mémorable, ça fait le job, ni plus ni moins...

 

 

J'en suis pas encore très loin, mais ça tue pr l'instant ! Hâte de lire la suite !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,7k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

 

Je l'ai terminé il y a 15 jours, et c'est passionnant! Ca se lit comme un roman, c'est forcément truffé d'anecdotes mais ça explique aussi beaucoup de choix dans les directions d'un réalisateur hyper connu qui n'a pourtant pas eu beaucoup de succès (les seuls étant "French Conection" et "L'Exorciste"). Il y a malheureusement pas mal de choses passées sous silence. Il dit qu'il a un caractère trempé, qu'il a une réputation de tyran, mais ne donne jamais d'exemples concrets allant dans ce sens - si ce n'est au niveau de ses prises de bec avec les producteurs. Par exemple, l'épisode des coups de feu sur le plateau de "L'Exorciste" n'est pas abordé... Mais ça n'enlève rien à la qualité de l'ensemble: Friedkin a un parcours digne d'un film tant ses rencontres et ses décisions l'ont amené à vivre une vie totalement hors norme.

Fortement conseillé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The Grocery - Singelin Ducoudray

Du label de Run "Mutafukaz". Encore une bd sur les gangs, le ghetto, etc...

J'ai trouvé ça insipide au possible, avec une impression d'un délire et des fantasmes sur les gangs d'un adolescent. C'est caricaturale au possible, pas souvent fin et en général bas de plafond.

Pourtant le style graphique est sympa mais la trame de fond est vraiment naze et pourtant j'aime les histoires de gangs.

 

Garoden - Jirō Taniguchi et Baku Yumemakura

Mon premier Taniguchi. Comme il a été célébré au dernier Angoulême je ne voulais pas mourir idiot.

Après je n'ai pas pris beaucoup de risque car dans celui là il y a :

- des mecs violents,

- des bastons violentes,

- un peu de cul.

Donc forcément j'étais déjà conquis. La fin est un peu dure mais j'aime bien même si je ne suis pas très manga.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme l'avis de Benj , très bien ce Lorna , je ne connaissais pas Bruno l'auteur, ça donne envie d'en lire d'autres. Je rêve d'un poster avec sa femme géante.

 

Lu aussi "Lîle aux femmes", beaucoup plus classique mais trés bonne surprise.

 

 

J'attaque Outcast , le dernier Kirkman

outcast_1.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La bio de Don Simpson: producteur de Flashdance, Top Gun et du Flic de Beverly Hills avec son poto Jerry Bruckheimer. L'inventeur du "high concept", enfant terrible d'Hollywood, et polytoxicomane notoire principalement accro à la coke et aux putes avec un sérieux penchant pour le sado masochisme (et un peu pour l'urophilie). Le coeur de Simpson lâche en 1996, alors que l'homme n'a que 52 ans. Le bouquin de Fleming balance un beau paquet d'insanités qui éclaboussent tout autour de lui pour le plus grand bonheur du lecteur désireux de voir les inepties se cachant sous le vernis en mousse du star system. C'est limite douteux? Oui. Mais c'est passionnant (lire le récit de la fête de fin de tournage de Top Gun avant de se coucher, c'est un sommeil heureux assuré). Quelques regrets cependant: une traduction qui semble parfois hasardeuse, et des prises de position parfois insultantes de la part de l'auteur au sujets de films qui ne méritent pas tant de méchanceté.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

 

Beaucoup aimé ! Prix Goncourt il y a une dizaine d'années, le récit nous entraine dans l'histoire d'une famille, les Scorta, en plein milieu d'un coin paumé des Pouilles. Ca brasse plein de trucs, récit familial, poids des traditions, attachement à une terre, destinée... J'ai trouvé ça très chouette, bien écrit, prenant, ça se lit super vite, ça m'a touché. Enfin voilà, belle pioche !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je me refais un peu des Lucky Luke ces derniers temps, et celui là est plutôt un très bon cru. Drôle, varié, bien rythmé, jouant habilement de plein de trucs de la mythologie du western. Du tout bon !

 

 

Premier Luke que je lisais du tandem Achdé / Gerra, et plutôt bonne surprise. Ca respecte bien le perso, ça ne cherche pas trop à tirer la couverture ou moderniser le mythe n'importe comment. L'histoire reste assez classique et ne révolutionne pas la saga, mais ça se laisse gentiment lire !

 

 

J'ai commencé ça... Après une centaine de pages, on peut pas dire que je sois conquis... J'ai peut être pas le bon background gothique / fan de Cure / de sorcellerie / etc... mais bon, pr l'instant, c très oubliable....

 

98830.jpg

 

Ça faisait une éternité que j'avais pas lu un mag jeu vidéo papier. J'ai pris ça pour lire ds le train ce weekend. Pas folichon... Moitié actu / Moitié dossier rétro. Ca part d'un bon sentiment, mais j'ai pas appris grand chose, j'ai pas été transcendé... Pas envie d'être méchant, ça se laisse lire, et les mecs ont l'air sympas, mais bon, un peu cher pour ce que c'est... Je dois pas être la cible....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue mon expérience manga avec du Tezuka à savoir :

13507822.jpg

Alabaster

Mouais je n'ai pas été convaincu par celui là, l'histoire au début est sympa mais ça s'étire et ça devient répétitif et un peu chiant.

Après graphiquement je trouve que Tezuka arrive à dessiner des trucs vachement beau dans son style mais parfois il arrive à dessiner des trucs vraiment dégueulasses.

 

La Femme Insecte

Celui là m'a plus convaincu mais comme l'autre il souffre d'une trop grande longueur, on peut facilement enlever un chapitre. Bizarrement ça m'a fait penser à Gone Girl de Fischer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Shintaro Kago - Une collision accidentelle sur le chemin de l'école peut-elle donner lieu à un baiser?

Dans ce recueil, les histoires courtes rivalisent d'ingéniosité dans des situations aussi drôles qu'absurdes. Extra-terrestre invasifs, caries abritant des voisins querelleurs, ambulanciers facétieux, collision accidentelle nous livre une galerie de personnages et de récits hilarants où le grotesque est poussé à l'extrême.

Je ne connaissais pas Shintaro Kago mais je deviens fan surtout avec ce manga super acide. C'est inventif, drôle et cruel, y a plusieurs histoire assez OuBaPoesques bien foutues. Ca m'a fait penser à du Joan Cornella.

Je recommande.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Réponses du cinéma japonais, de Stephen Sarrazin.

 

 

Un livre très intéressant pour les amateurs de cinéma japonais contemporain (Kitano, Otomo, K. Kurosawa, etc.), constitué en grande parties d'interview de ces créateurs au moment de la sortie de leur film, entrecoupés d'analyses de l'auteur.

Dispo en ebook en plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

 

Il trainait chez moi depuis un bail, c'est mortel ! Ca m'a donné envie de voir / revoir tout plein de films ! Et ça m'aide un peu mieux à comprendre certaines carrières chelous (genre Bogdanovitch, Hal Ashby, etc...)

 

 

C'est de saison. Plutôt bien écrit, bien foutu. Plus qu'un livre sur des théories du complot ou autre meurtre imaginaire, ça montre surtout la détresse d'un homme, qui avait complètement lâché...

 

Marco

 

Et sinon j'ai pecho ça :

 

 

Pas encore ouvert, mais j'avais bp aimé le tome 1 !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lu les deux premiers tomes et beaucoup aimé.

Considéré par Moorcock comme la vraie adaptation, c'est en effet très bon et très juste.

Graphiquement, c'est juste

Ça m'a même donné envie de me refaire les romans cet été, la nouvelle intégrale sera mienne dés midi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Chester Brown - 23 Prostituées

Au terme de sa rupture avec Sook Yin Lee, Chester Brown décide qu'il ne veut plus de petite amie. Trois ans d’abstinence plus tard, il décide de sauter le pas et de fréquenter les prostituées. Cet album évoque chacune des vingt-quatre filles avec lesquelles l'auteur a eu des relations sexuelles tarifées entre 1999 et 2010.

 

Bon j'ai vraiment pas aimé. Pas forcément parce que le mec va voir les putes, les gens font ce qu'ils veulent je m'en fous, mais simplement le fait que Chester Brown nous assène ses vérités sans se remettre en question m'a un peu gonflé. Son pote Seth parle de lui comme un robot et il a raison, j'ai cru lire un ouvrage réalisé par un Tupperware tellement tout est hermétique. Je ne comprends pas pourquoi ce bouquin a fait débat tellement le mec est fermé à tout contre argument. Le pire reste les appendices à la fin du bouquin qui enfonce le clou.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

 

Plutôt une bonne surprise. Clairement dans ce que Beigbeder a fait de mieux. L'histoire et le portrait de Oona et Salinger lui fournit une toile de fond agréable, et il peut y plaquer pas mal de trucs. Portrait d'une époque, de quelques figures, digressions amoureuses, échanges épistolaires... Ça se lit bien, ça m'a plu !

 

 

Pas ds cette édition, je l'ai choppé ds la collec en kiosque en 2 parties (4€ le premier, 9€ le second). J'ai lu le premier, plutôt chouette, intrigant, j'aime bp le dessin. A voir la suite maintenant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un très bon episode ce Silence mais surpris qu'il n'y ai que deux tomes parce que c'est un sacré pavé si je me souvient bien.

 

 

Moi c'est le dernier tome (5) de Mutafukaz sortie hier, j'en profite pour me refaire cette excellent série avant d'attaquer cet ultime volume.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

 

J'avais envie de tester du Manchette, j'ai donc commencé par celui-là. Bien mais pas incroyable. C'est très polar / série noire, sec, nerveux, avec des descriptions très "fiche de produits", des persos un peu barrés, ou surtout un peu paumés. Ca a un côté Peckinpah j'ai trouvé, dans un mélange entre absurde et éclats de violence. Ca se lit très bien (moins de 200 pages), y a des trucs sympas, après, j'ai pas non plus pris THE claque, ni trouvé que ça sortait spécialement du tout venant du polar. On verra, à retenter un deuxième peut être...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Je viens de terminer "Moteur Coupez", l'autobiographie du sieur Rollin.

C'est écrit avec du coeur, dans un style un peu naïf et vieillot mais pas désagréable.

Cependant: Impression mitigée... Si toute la première partie, qui est de loin la plus dense puisque JR y revient sur les tournages des films qui lui tiennent le plus à coeur est aussi la plus intéressante (les "vrais" Rollin quoi... il cite ses films X et ne les renie pas, "Le lac des morts vivants" est lui aussi brièvement cité, mais ces films ne sont pas le sujet du livre), la suite ne réserve pas que des bonnes surprises. Là, Rollin se fâche un peu, et se met à tirer à boulet rouge contre les journalistes n'ayant pas aimé ses films.... alors bon, certes, ça pue le règlement de compte (même si il s'en défend), mais le problème est qu'il se met à adopter le comportement de ceux qu'il condamne. "Ceux qui n'aiment pas mes films sont des crétins parce qu'ils ne comprennent rien. Ceux qui aiment les films de machin-truc ne savent pas ce que c'est du cinéma, et gnagnaga et gnagnagna...", l'attitude du mec qui a tout compris contrairement aux autres. Ca en devient presque embarassant tant il insiste sur "MOI je sais ce qu'est le cinéma".

Ca m'a déçu de la part du bonhomme qui se révèle être bien amer.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...