Aller au contenu

Vos lectures du moment


Messages recommandés

  • Réponses 1,7k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

moi je n'ai rien de particulier à lui reprocher.

c'est pareil avec tous les acteurs qui ont construit leur carrière en s'enfermant dans un seul personnage. il peut arriver que ça fonctionne selon le contexte, mais c'est pas garanti et il n'est pas de bon concept qui ne saurait s'émousser à la longue.

 

j'ai découvert l'existence du film "a very murray christmas" de sofia coppola sur netflix et je me suis dit que l'enfer devait ressembler à une soirée lose sur netflix à regarder sofia coppola qui se regarde en train de filmer bill murray qui fait du bill murray dans le rôle de bill murray

 

non ça par contre c'était chiantissime...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Couv_226930.jpg

 

Un Spirou récent que j'avais raté à sa sortie. C'est "pas mal". C'est à dire rien de fou, pas spécialement un "grand cru", mais bon, c'est honnêtement emballé, et si on compare avec les Spirou des 10 dernières années, c'est plutôt un épisode correct. Le dessin semble un peu baclé, l'auteur nous avait habitué à mieux, certaines planches sont vraiment torchées... Mais le scenar' se suit bien, petit Mix aventures à la Indiana Jones matinée de géo politique vite fait (vite fait j'ai dit ! ), ça se lit bien, c'est efficace. Voilà, Franquin et d'autres sont qd même loin, mais on a vu pire ds les récents...

 

 

Recueil d'articles et qques autres textes de Matzneff au fil des ans, des années 60 aux années 2000... très inégal. Certains textes des années 60 ont qd même pris un bon coup de vieux. D'autres au contraire, sont amusants à relire 50 ans après. Certains sujets me parlent, d'autres beaucoup moins... Globalement, c'est qd même ds la partie faible de ce que j'ai lu de l'auteur...

 

Sinon j'ai lu / relu des Black Jack, de Tezuka, toujours aussi génial ...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

territoires_norek.jpg?w=296&h=475

 

"Territoires" d'Olivier Norek.

 

Polar assez lambda je dois dire... Ça se passe ds les cités, les liens entre trafiquants, municipalité, flics, etc... Il y a quelques bonnes idées, un sujet assez bien documenté, mais au niveau de l'écriture, du récit, de la dramaturgie, pas grand chose qui sorte du tout venant du polar made in 93 contemporain....

 

LuckyLukeMaDalton_16012004.jpg

 

Je l'avais bizarrement jamais lu. Plutôt un bon cru "Lucky Luke". Goscinny Morris, le duo tourne à plein régime. Les Dalton font leur petit numéro, le perso de Ma est plutôt réussi, c'est vif, efficace, drôle. Un bon épisode.

 

250px-Secretempire1.jpg

 

Lu les deux premiers numéros de la saga Marvel. Un peu cousu de fil blanc

y en a vraiment qui voyaient Captain America rester un big méchant de l'Hydra et pas avoir été manipulé d'une façon ou d'une autre ?

mais c'est pas si mal. J'attends de voir la suite pour juger, mais ça tient la route pour du Marvel 2018.

 

Couv_18227.jpg

 

Très sympa ! Tif et Tondu en croisade contre les nazis. Album ambitieux, osé (aujourd'hui, on n'imagine pas une seconde un truc pareil pour une série "mainstream"), bien rythmé, efficace, parfois assez dark. Une belle réussite. Petit à petit, mon intégrale Tif et Tondu prend forme mais c'est long !

 

Et là je commence à peine "Vernon Subutex" de V.Despentes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

513iKVTPtOL._SX210_.jpg

 

Je finis le tome 1.

 

Suis assez partagé.

Ça se lit bien, la galerie de persos est plutôt riche, certains sont bien vus, d'autres un peu caricaturaux, mais on passe assez facilement de l'un à l'autre, ça s'emboite bien... C'est pas trop mal écrit, Despentes a quand même vraiment progressé au fil de sa carrière, c'est flagrant. Après, y a rien non plus qui m'ait transcendé plus que ça, et il s'agit que du tome 1... Du coup, je suis un peu reservé sur le fait de me taper les 2 et 3, parce que bon, ça se lit, mais le tout fait 400-500 pages par volume, donc bon, j'ai peut être mieux à faire...

 

Des gens auraient lu ?

Ca vaut le coup de se faire le tout ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Vingt-mille-lieues-sous-les-mers.jpg

 

Classique

 

Quand même Jules Verne, quel génie, quelle richesse pour l'imaginaire, le rêve, quel visionnaire !

 

81WoZpZaRmL._AC_UL320_SR210,320_.jpg

 

Le Spiderman Universe du mois qui relance Venom, pour la 40e fois, avec le 40e mec pour héberger le symbiote. Sur le principe, pourquoi pas, voir cette "créature" aller d'un corps à l'autre, ça a son intérêt. Après, c'est vrai que c'est parfois dur à suivre, comme tout Marvel, au bout du 30e reboot, univers parallèle, etc...

 

Là ça semble lancer aussi une sorte de cross over où le symbiote va squatter des héros Marvel. Sans doute pour faire monter la sauce pour le film qui arrive en 2018... C'est un peu chiant d'ailleurs, cette impression que désormais, les comics doivent être connectés au film, préparer le terrain pour les blockbusters, suivre les gouts du public, etc... Bref...

 

Ma-vie-de-famille.jpg

 

Un Tezuka inspiré par sa famille, sa vie de famille et l'arrivée de ses différents enfants ! Plutôt sympa. Graphiquement, c'est du Tezuka pur jus, simple mais efficace. Les péripéties sont amusantes, ça fonctionne bien. Ca ne révolutionne rien et ça reste un truc très mineur dans l'oeuvre du maitre, mais c'est pas déplaisant, ça se lit vite, et on peut y retrouver un peu de sa propre famille / enfance / paternité ! Sympa.

 

couv_3010.png

 

Je vais attaquer ça. Ca a l'air de sulfater la génération Mai 68 (BHL, Cohn Bendit, July,...) gentiment, ça doit être cool !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3403727598.jpg

 

je ne suis pas très bd, j'en ai lu très peu et notamment pas ce classique de l'écho des savanes.

 

j'ai été bluffé par l'esthétique et la qualité des dessins, bien qu'il y ait ce rendu un peu "flou"que je ne m'explique pas trop. à défaut d'être aussi dynamique qu'un manga ou un comic, chaque case est très travaillée.

sinon c'est très vite lu, entre deux bourre-pifs ça oublie un peu de raconter quelque chose.

 

Je pensais me prendre aussi le 2.

Le 3e fait 15 ans après vaut la peine ou pas ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OUI les 2 premiers sont des classiques, le 3 c'est avec Scenar de Chabat si je dis pas de bétise et plutot pas mal.

Pour rappel, le vaisseau d'objectif nul s'appelait le Liberatore, ils sont trés potes

 

Tu me donne envie de les ressortir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Death-note.jpg

 

Death Note.

 

Light Yagami est un lycéen âgé de 17 ans, jeune homme brillant, fils d'un policier, il découvre un étrange carnet qui se révèle être le livre d'un dieu de la mort : Ryûk ! Light apprendra vite quels terribles pouvoirs renferment ce carnet : tous ceux dont le nom est inscrit dans le Death Note sont appelés à mourir dans les 40 secondes qui suivent !

 

Le pitch m’intriguait depuis un moment, il y a une opé en ce moment qui offre les deux premiers tomes pour le prix d'un, je me suis dit que c'était l'occasion de tester. Et c'est plutôt pas mal du tout. En tout cas, ça se lit très bien, c'est prenant, efficace, assez tordu. Un vrai "page turner" qui donne envie de voir où tout ça va nous amener. J'en suis au tome 3 là donc à suivre.

 

J'ai lu qu'à priori les 7 premiers tomes suffisaient, après on part ds un autre cycle bien moins bien, donc ça va, c'est pas un projet pharaonique 7 tomes...

 

Du coup qd j'aurais fini, je checkerais aussi l'adaptation Netflix...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

La-demeure-de-la-chair.jpg

 

Un recueil d'histoires d'horreur bien salées, même si graphiquement ça ne tape autant dans le vomitif que Maruo. Quoique...

Ero-Guro oblige, ça tape tout ce qui bouge : ça mange du caca, ça balance des bébés dans les ravins, ça torture, ça charcle...y'a des vengeances d'outre-tombe, du rape and vengeance avec un lézard géant, de l'inceste...bien tordu comme il faut, et le trait est joyeusement fin...à l'inverse de ce qu'on voit. Vraiment une bonne découverte

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

 

Je continue mon exploration d'Antoine Blondin. (4e que je lis)

Je suis un peu moins enthousiasmé par celui-là. Ca reste sympathique, bien écrit, avec ce qu'il faut d'absurde, d'amour des gens un peu timbrés, un peu en marge, mais je trouve qd même ça moins percutant et drôle que "L'humeur vagabonde" que j'avais adoré l'an passé.

 

couv-cinema-nexus.jpg?w=414&h=552

 

Je commence ça en parallèle. Acheté direct à l'auteur, recueil d'entretiens, avec une liste de noms assez canon. Le bouquin est chouette, ça a l'air riche, miam !

 

Pour les intéressés :

 

https://goofprod.com/2018/03/10/cinema-nexus-rpe-9/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Terminé il y a quelques jours cette autobiographie de Kim Gordon, bassiste et chanteuse dans Sonic Youth. Le bouquin est clairement adressé à un public familier de la carrière du groupe et de la raison de la fin de celui-ci - à savoir la séparation douloureuse du couple Kim Gordon / Thurston Moore. Le bouquin semble avoir été écrit pour panser une large blessure au coeur, mais il permet aussi de réaliser le parcours assez hallucinant de l'un des groupes les plus influents de la scène indé de ces 40 dernières années. Et il y a toutes ces rencontres qui illustrent une vie d'une richesse assez dingue, entre les tournées en bus avec les Swans et un Michael Gira tyranique, les clips tournés par Spike Jonze (maqué avec Sofia Coppola, ce que j'ignorais - #voicimagazine), les amitiés sincères avec J mascis et Richard Kern, la méfiance auprès de Lydia Lunch, la profonde tristess après la mort de Kurt Cobain et la perception de la toxicité de Courtney Love, le tournage de "Last Days" de Gus Van Sant dans lequel elle tient un rôle.... bref, c'est assez captivant, mais jamais vraiment profond - ses réflexions sur sa place de femme dans un groupe de mecs sont assez superficielles aussi malheureusement. Ca se lit bien, mais est strictement réservé aux amateurs du groupe.

Le bouquin a visiblement été traduit en français pour une disponibilité en e-book, si ça intéresse qqn...

 

91pcLdC6sqL.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le livre part très fort avec ce chapitre déchirant sur la fin du groupe qui coïncide avec la fin de l'amour. Le récit de l'adolescence est intéressant, mais bizarrement, Kim Gordon semble très détachée de tout ce qui a lieu avec Sonic Youth, mettant en avant sa ligne de vêtements ou le fait que depuis que le groupe est terminé elle ait le temps de refaire de l'art.

En gros, pour chaque album, elle décrit la thématique d'une chanson et puis c'est tout ce qui est assez frustrant. Cela pose beaucoup de questions quand même. Est-ce parce que cela aurait conduit à un trop gros livre ? Voulait-elle montrer qu'elle n'était justement pas qu'une fille dans un groupe ? (ce qui serait assez bizarre, parce que Kim Gordon sur scène avait tellement la classe) Voulait-elle minimiser Sonic Youth car encore sous le coup de la trahison de Thurston Moore et l'attitude de merde des autres mecs qui savaient que son mari la trompait mais n'ont rien dit ?

 

En tout cas, on y apprend que le couple avait un chien nommé Merzbow, et rien que pour cela, je suis content que ce livre existe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Ed Wood: Comment Réussir (Ou Presque) À Hollywood

 

Apparemment, ce manuel manuscrit par l'inénarrable Ed Wood n'a pas été publié de son vivant, et ça vaut certainement mieux pour lui

Depuis ce qui semble être un piédestal, Ed Wood se pose en expert de la vie hollywoodienne, et explique par A+B la réalité du terrain, pour au final sommer les éventuels starlettes ou réalisateurs en devenir de NE PAS venir à Hollywood, et de laisser tomber tout espoir de réussite dans le monde du cinéma. L'ensemble ressemble à une mauvaise blague, mais celle-ci est truffée d'anecdotes certes futiles mais pour la plupart amusantes. Le plus énorme reste le passage où Wood dénonce les dérives actuelles: pour faire des entrées, les producteurs verreux mise sur d'avantage de sexe et de violence au détriment des scénarios. Il s'en offusque, ce qui est son droit, mais cite alors fièrement son "Orgy of the Dead" comme contre-exemple! Difficile de prendre tout cela au sérieux... cependant, on devine une certaine amertume inavouée entre ces lignes pleines de désillusion.

 

comment-reussir-ou-presque-a-hollywood-les-conseils-du-plus-mauvais-cineaste-de-l-histoire-de-ed-jr-wood-936540085_L.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

9782710387534.jpg

 

Recueil de petits portraits de plein de gens croisés par Cau au cours de sa vie. C'est très varié, ça va du politique à l'acteur, de l'écrivain au journaliste. C'est très bien écrit, très drôle, ça dégonfle pas mal de baudruches, mais sans tomber dans la petite vengeance personnelle ou le dézinguage gratuit. On y croise autant de gens admirés que de gens que l'auteur estime largement surestimés. C'est forcément inégal, aussi bien le fond que la forme, mais j'ai trouvé ça vraiment canon et très moderne !

 

Midi-Minuit.jpg

 

A peine commencé, mais ça part bien, bel hommage à tout un pan de cinéma qu'on adore !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

9782213700977-001-T.jpeg?itok=U246V4MO

 

On va pas se mentir, j'ai trouvé ça très décevant...

 

Le début est assez classique, l'enfance, l'adolescence, la jeunesse, c'est assez détaillé, plutôt bon esprit, mais ça aide bien à cerner le jeune qu'a pu être Belmondo.

 

Mais alors dès qu'on passe à sa carrière pro d'acteur, on a vraiment l'impression que le truc a été torché en 1 semaine.

Si certains films ont quand même des passages importants (A bout de souffle par exemple), la plupart sont complètement expédiés, voire zappés... Et même quand on en parle, ça reste vraiment dans le domaine de l'anecdote, de la blague de pote faite à l’hôtel, du canular lors de la soirée de première... Ça a son charme un temps, mais ça tourne un peu en rond, et niveau cinéphilie, on reste bien sur sa faim... Les 25 dernières années doivent tenir en 5 pages, et même sur les succès, on apprend rien, à part que les journalistes étaient méchants, mais le public suivait, et qu'il s'est bien marré...

 

Voilà, ça ne changera pas tout mon amour pour Bebel, mais clairement, le bouquin est dispensable....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

9782710305521_1_75.jpg

 

Par amour pour Jeanne, jeune femme désenchantée, Stéphan et Paul, deux anciens militaires, vont lancer la plus grande opération de plasticage de tous les temps. Jeanne a souffert de voir son père humilié par la société. Stéphan et Paul vont lui offrir une revanche posthume : "La vie est une opération de commando, c'est une razzia sur l'amour, l'amitié, la tendresse, la bagarre, le pouvoir...". Masqués de cagoules, ils vont s'attaquer à une banque, à un P.M.U, à une clinique, aux usines Renault, au ministère des Finances, et même au Sacré-Coeur.

 

Pris ce bouquin complètement par hasard à 1€ en occaz et c'est plutôt sympa ! Récit anar, très polar / série B dans le ton. Acide, carré, efficace, ça se lit super vite, ça fait le job !

 

 

Gros succès public et critique pour les deux derniers albums de Fabcaro, celui ci donc, et "Zai Zai Zai"

Je connaissais que de reput', j'ai tenté le coup avec celui-là et j'ai A-DO-RE ! C'est bien simple, je suis pas sur d'avoir autant ri de ma vie en lisant une BD. Il y a des moments où je pleurais littéralement de rire !!!! C'est complètement barré, décalé à souhait, répliques mordantes. Une sorte de chainon manquant entre du Gotlib, les Monty Python et "La Classe américaine". A découvrir absolument !!!!! (Et il est de Montpellier en plus, mais je l'ai découvert après, donc pas de mauvaise foi ! )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

fini ça La-Planete-des-Singes.jpg

Y a quelques scènes marquantes et qui donne à réfléchir (la scène de la chasse!!! ), mais bon le sujet a entre temps été tellement éculé par les 200 adaptations que ça doit pas faire le même effet qu'à sa sortie.

 

j'ai attaqué ça 51RyjXj1eIL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg

pour le moment c'est très bien, très prenant!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gros succès public et critique pour les deux derniers albums de Fabcaro, celui ci donc, et "Zai Zai Zai"

Je connaissais que de reput', j'ai tenté le coup avec celui-là et j'ai A-DO-RE ! C'est bien simple, je suis pas sur d'avoir autant ri de ma vie en lisant une BD. Il y a des moments où je pleurais littéralement de rire !!!! C'est complètement barré, décalé à souhait, répliques mordantes. Une sorte de chainon manquant entre du Gotlib, les Monty Python et "La Classe américaine". A découvrir absolument !!!!! (Et il est de Montpellier en plus, mais je l'ai découvert après, donc pas de mauvaise foi ! )

 

Je viens de le commander, entre ta review et les avis clients Amazon dithyrambiques , ça a l'air top

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

×
×
  • Créer...