Aller au contenu

Vos lectures du moment


Messages recommandés

"Comment je suis devenu le toutou de ces dames", ou les fausses confessions intimes de Christophe Bier qui se propulse dans un fantasme masochiste dans lequel il se transforme et humain-canin pour les plaisirs d'une bande de bourgeoises sadiques. C'est plein d'idées saugrenues et Bier se plaît à étaler un généreux vocabulaire porno-cracra-SM au service d'un récit certes tordu, mais pas franchement passionnant, et encore moins excitant. Car ici, l'excitation de l'auteur prime sans doute sur celle du lecteur.

 

51YpISY9tQL._SX300_BO1,204,203,200_.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,7k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

41Com%2BBMrKL._SX258_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le nouveau Fabcaro, toujours dans la lignée de ce qu'il fait, toujours aussi drôle !

 

Couv_107196.jpg

 

Achat du weekend, mais pas encore attaqué...

 

jack-london-martin-eden.jpg?w=547

 

Commencé ça. Je développerai pas sur le livre ,j'en ai pas encore assez lu, mais gros coup de gueule sur la préface de F.Lacassin. Ca semblait intéressant, remettant l'oeuvre dans le contexte de la vie de London, tout ça, donc je la lis, mais elle contient juste UN PUTAIN D ENORME SPOILER !!!!! Voilà, un peu dég'... Je comprends pas le délire des gens qui font des préfaces ou des présentations DVD en intro d'un film / livre et qui t'en raconte la fin !!!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

béhééé, je me rends compte que mon commentaire sur Black River n'y est pas oO

Donc c'est en VO, une 100taine de page, noir et blanc (campagne ulule en cours pour une vf qui va coûter une couille).

 

Ca raconte le periple d'une bande de femme accompagnées d'un homme et de deux chiens.

Ca se passe apres la fin du monde, c'est super glauque, violent, limite surréaliste parfois et c'est super bien !!!

On pense a the road, Walking dead, Mad max ...

Walking dead (le comic) peut aller se rhabiller sur certaines situations, je précise : aucun zombie, que des humains perdus, mais la situation est proche.

Je ne connaissais pas l'auteur JOSH SIMMONS mais je sens que je vais me faire venir l'intégrale du monsieur.

Commandé sur amazon.com, livré en moins d'une semaine

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je savais que c'etait sorti en espagne mais pas de date pour la france.

Je tombe dessus a midi

Pas encore démarré mais trop content

Super fan de Torpedo depuis toujours, le voici 40 ans apres.

Ce n'est plus Bernet au dessin mais cela semble trés proche (Eduardo Risso )

Il y a deux editions, une noir et Blanc (le format originel de Torpedo) et une couleur avec de beaux applat photoshop

J'ai bien évidemment pris la seule la vraie, la NB

4190z%2BPofwL._SX376_BO1,204,203,200_.jpg

Dans les années 1930, Lucas Torelli, dit « Torpedo », était une légende des faubourgs de New-York. Un sicilien âpre à la cogne et détendu de la gâchette qui a su ne se faire que des amis – les autres ne sont plus là pour en parler. Près de quarante ans plus tard, la Grande Pomme a pas mal changé. Torpedo, pas tellement. Et alors qu’un petit scribouillard s’apprête à écrire u n article sur la famille Caputo, les démons du passé de Torpedo refont surface. En même temps que ses sales vieilles habitudes…

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

"Mémoires d'un vieux con" de roland Topor

 

Je pensais tomber sur une vraie autobiographie, et bien non, il s'agit là d'une parodie d'autobiographie dans laquelle Topor se remémore une vie antérieure à la sienne magnifiée par des rencontres prestigieuses. Son chemin croise ainsi écrivains, peintres, cinéastes, hommes politiques, les plus grands noms pleuvent sans arrêt, de Klee à Picasso, de Méliès à Chaplin, de Petain à Hitler, Sarah Bernhard à Einstein... et bien entendu des dizaines d'autres que je ne connaissais pas. Topor semble se moquer de certains individus égocentrés ne vivant qu'à travers la pratique du name-droping, et si la chose est amusante au départ, elle finit vite par lasser - d'autant plus quand on ne connaît pas la moitié des noms balancés, car ceux-ci sont souvent associés avec des blagues en lien avec les personnages eux-mêmes (mais peut-être est-ce là aussi l'intention de Topor lui-même que de frustrer son lecteur avec cette pratique appliquée de manière totalement abusive). Bref, ce n'est pas ce que j'attendais, j'en suis un peu déçu.

 

1033079._UY475_SS475_.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Recu hier Jurassik reich

 

Conçu comme un simple journal de campagne, « Jurassik Reich » nous plonge au cœur de la bataille du Jurassique. Guerre longtemps oubliée, vue trop souvent comme un massacre de dinosaures par des soldats nazis, l’auteur nous propose un regard plein d’humanité envers ces hommes et ces femmes qui ont combattu des monstres antédiluviens. Ce récit en couleurs nous dépeint également les travers d’une guerre, qui comme tous les conflits nous amène son lot de cruauté et de crimes sexuels ; mais aussi des petits moments qui font le quotidien d’un soldat, où le temps est suspendu et les distractions salvatrices.

Félix Kerjean, aux traits évoquant un Willem haut en couleurs, met en scène par des scénettes un combat des plus grands « méchants » que la Terre ait porté, sans se priver d’y mêler barbarie et instants grotesques, références artistiques et sadisme, humanité et inhumanité.

 

J'aime bien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Carremment

Bon, pour temperer les ardeurs, c'est un peu surfait tout de même, surtout pour le prix de 15€ (mais ça me fait rire) et c'est bien évidemment les nazis qui gagnent, ces salauds.

 

je viens d'apprendre que la serie Walking Dead allait en fin se finir cette année (dernier tome paru aux US semble t'il).

J'avais laissé tombé au 29eme tome, trouvant que ca commençait a bien faire mais je pense reprendre puisqu'ily a une fin

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Couv_361272.jpg

 

Un duo plutôt habitué aux polars, un récit sur l'addiction, les héros drogués...

La couv' est chouette, j'ai tenté le coup. Au final, c'est pas déplaisant, mais ça n'a rien de bien marquant non plus... J'ai bien aimé l'ambiance, mais c'est un peu court, un peu light quand même...

 

jack-london-martin-eden.jpg?w=547

 

J'en parlais un peu plus haut, qd je commençais le livre. Depuis je l'ai fini, et j'ai trouvé ça formidable ! Un vrai gros chef d'oeuvre comme on en lit pas tous les 4 matins, totalement à la hauteur de sa réputation ! Très riche, dense, profond, ça parle autant de différences sociales impossibles à combler que d'amour, d'art, de création... J'ai trouvé ça brillant d'un bout à l'autre ! Gros coup de cœur !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

immortal_hulk.jpg&maxx=300&maxy=0

 

Nouvelle série HULK. Plutôt sympa.

 

On suit Banner / Hulk en errance à travers les Etats Unis, censé être mort. Il va avoir quelques petites enquêtes à mener, affaires à résoudre, trucs à démolir. J'ai bien aimé l'ambiance, ça nous change un peu des grandes villes type NY ou L.A. . Petites histoires bien menées, efficaces, graphisme sympa. Un bon premier tome. Et les couv' d'Alex Ross sont

 

Sinon, achat du jour, le Marvel Decades des années 70's consacré aux monstres

 

decennies-marvel-dans-les-annees-70-vf.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Grand-Pere-Ultime-edition-non-censuree.jpg

 

La folle vie du grand-père de Costes, Cosaque sabrant les moudjiks dans la steppe, légionnaire décimant les Berbères, bagnard en Guyane, finissant dans un HLM de banlieue à taper sur sa femme. Les Rouges ont massacré sa famille. Resté seul, le jeune Arménien rejoint les " Cosaques bouffeurs de cocos ". Commence alors une cavalcade aventureuse à travers l'Europe, l'Afrique du Nord et la Guyane, à travers un monde où l'innocence finit toujours les tripes à l'air.

 

Bof. La principal problème, c'est qu'à la base, il s'agissait d'une nouvelle, que l'auteur a augmenté en roman.

Mais ça se sent, vraiment.

Le tout est pas inintéressant, il y a une ambiance, un style, mais clairement, on sent le truc étiré, rallongé jusqu'à plus soif pour rentrer dans le format roman. Du coup, ça devient vite hyper répétitif. Costes est bon pour planter les ambiances, décrire le pire sans en oublier une miette, mais ce qui marche sur 5 pages, ça devient un peu chiant sur 50... Il reste des bons moments, des belles envolées, un portrait du grand père plutôt touchant malgré sa barbarie. Mais c'est juste un peu vide et long pour ce que ça raconte vraiment...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

9782203141414.jpg

Bâtard de Max de Radigues & Captain Death d'Alexis Bacci

 

Deux BDs que j'ai détestées.

Bâtard, j'ai trouvé ça mal dessiné à la limite de l'amateurisme.

Captain Death, c'est un peu mieux fait même si y a des cases qui sont faibles graphiquement.

Dans Zoo le magazine gratos un peu cheap, le gars compare le style de la BD au style de Brüno (Tyler Cross, Lorna...) alors que pour moi il y a une énoooooooooorme différence entre les deux.

Less is more ça veut pas dire qu'on doit bâcler son boulot. Brüno a un style qui parait simple mais le dessin et la mise en scène est très riche. Celui d'Alexis Bacci, on y est pas encore. Je veux bien accorder certains trucs cool comme la tronche de Captain Death mais faut pas faire des comparaisons hasardeuses.

Et au niveau du scénar, pour les deux, j'ai eu l'impression de lire un truc fait par un mec de 15 ans. Pour moi j'ai l'impression que ça rabaisse un genre de BD qui n'en a pas besoin. J'aurais kiffé un truc plus mature sur Captain Death. Quand le gars à la fin écrit dans l'une des fiches d'un perso "j'avais juste envie de dessiner une meuf bonne" je lève les yeux au ciel.

J'aime bien les BDs avec du sexy et du cul dedans, mais c'est jamais gratuit ou alors c'est fait intelligemment.

 

Et ça me fait chier de cracher sur des BDs, françaises de surcroît, parce que les mecs en chient et sont mal payés.

Mais j'aime pas non plus que l'on mette en avant des trucs pas finis, pas aboutis.

Le marché aujourd'hui est saturé, les éditeurs publient énormément et ce sont les auteurs qui souffrent. Moi j'aurais préféré que le directeur de collection (qui doit être le même pour les deux ouvrages) demande à ses auteurs de pousser plus loin leur truc et de les payer en conséquent. Mais non, du coup on se retrouve avec deux trucs pas terrible finalement.

Mad a fait un article sur Captain Death, j'étais bien chaud vu le sujet et l'ambiance, et c'est vite retombé.

Bâtard a eu le prix SNCF du Polar 2018, faut pas déconner sérieux, y a tellement de trucs bien plus aboutis que ces deux BDs.

 

Vraiment ça me fait mal de chier sur 2 gars qui ont dû se crever le cul pour sortir un truc (alors que moi je ne sors rien)

J'ai envie de leur dire de continuer, et en même temps, j'ai envie de dire aux éditeurs de se calmer et de payer les auteurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu => 100 pages de dingues mais super dur a picher

hommequimitfinalhistoire.jpg

Des scientifiques trouvent une solution pour retourner dans le passé mais avec de grosses limites , les chinois veulent faire la lumière sur l'unité 731 pendant la WW2. Au final, on parle a peine des atrocités, le roman est surtout accès sur les implications liées au voyage dans le temps

Le lien ci-dessous pour en savoir plus

https://ours-inculte.fr/lhomme-qui-mit-fin-a-lhistoire/

Découvert l'auteur avec ce roman mais il semble qu'il soit habitué a rédiger ce genre de bombes

 

En BD

les trois tomes d'Herakles d'Edouard Cour trouvé dans une bouquinerie pour 10 euros (y a une intégrale qui est sortie depuis)

vraiment excellent

serie-33801-BD-Herakles.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9782203141414.jpg

Bâtard de Max de Radigues & Captain Death d'Alexis Bacci

 

Deux BDs que j'ai détestées.

Bâtard, j'ai trouvé ça mal dessiné à la limite de l'amateurisme.

Captain Death, c'est un peu mieux fait même si y a des cases qui sont faibles graphiquement.

Dans Zoo le magazine gratos un peu cheap, le gars compare le style de la BD au style de Brüno (Tyler Cross, Lorna...) alors que pour moi il y a une énoooooooooorme différence entre les deux.

Less is more ça veut pas dire qu'on doit bâcler son boulot. Brüno a un style qui parait simple mais le dessin et la mise en scène est très riche. Celui d'Alexis Bacci, on y est pas encore. Je veux bien accorder certains trucs cool comme la tronche de Captain Death mais faut pas faire des comparaisons hasardeuses.

Et au niveau du scénar, pour les deux, j'ai eu l'impression de lire un truc fait par un mec de 15 ans. Pour moi j'ai l'impression que ça rabaisse un genre de BD qui n'en a pas besoin. J'aurais kiffé un truc plus mature sur Captain Death. Quand le gars à la fin écrit dans l'une des fiches d'un perso "j'avais juste envie de dessiner une meuf bonne" je lève les yeux au ciel.

J'aime bien les BDs avec du sexy et du cul dedans, mais c'est jamais gratuit ou alors c'est fait intelligemment.

 

Et ça me fait chier de cracher sur des BDs, françaises de surcroît, parce que les mecs en chient et sont mal payés.

Mais j'aime pas non plus que l'on mette en avant des trucs pas finis, pas aboutis.

Le marché aujourd'hui est saturé, les éditeurs publient énormément et ce sont les auteurs qui souffrent. Moi j'aurais préféré que le directeur de collection (qui doit être le même pour les deux ouvrages) demande à ses auteurs de pousser plus loin leur truc et de les payer en conséquent. Mais non, du coup on se retrouve avec deux trucs pas terrible finalement.

Mad a fait un article sur Captain Death, j'étais bien chaud vu le sujet et l'ambiance, et c'est vite retombé.

Bâtard a eu le prix SNCF du Polar 2018, faut pas déconner sérieux, y a tellement de trucs bien plus aboutis que ces deux BDs.

 

Vraiment ça me fait mal de chier sur 2 gars qui ont dû se crever le cul pour sortir un truc (alors que moi je ne sors rien)

J'ai envie de leur dire de continuer, et en même temps, j'ai envie de dire aux éditeurs de se calmer et de payer les auteurs.

 

Tiens Benj, l'auteur t'a répondu :

Bon après il parle du site cinébis.com, donc peut être que c'était sur un autre sujet ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Dirty Sexy Valley" d'Olivier Bruneau

 

On a des étudiants sexuellement hyperactifs qui se réunissent dans un chalet pour une orgie de sexe et d'alcool, et une famille de dégénérés qui pue la charogne et charcute du randonneur dans la bonne humeur.

Le cadre semble être celui d'un film d'exploitation moite et gentiment craspec, mais Bruneau l'explose complètement en allant très loin dans le cul (c'est donc un roman pornographique), le crade, et l'ultra-violence. Le cocktail des trois est assez jubilatoire, d'autant plus que la plume de l'auteur est très agréable à lire et que c'est bourré d'un humour souvent douteux qui fait du bien. On sent que le mec s'est fait plaisir en écrivant ce truc, comme si il avait mis à plat le film d'exploitation ultime dont il a toujours rêvé, et on se met alors à imaginer - non sans un petit plaisir pervers - une adaptation cinématographique de la chose.

 

9782370551658_1_75.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9782203141414.jpg

Bâtard de Max de Radigues & Captain Death d'Alexis Bacci

 

Deux BDs que j'ai détestées.

Bâtard, j'ai trouvé ça mal dessiné à la limite de l'amateurisme.

Captain Death, c'est un peu mieux fait même si y a des cases qui sont faibles graphiquement.

Dans Zoo le magazine gratos un peu cheap, le gars compare le style de la BD au style de Brüno (Tyler Cross, Lorna...) alors que pour moi il y a une énoooooooooorme différence entre les deux.

Less is more ça veut pas dire qu'on doit bâcler son boulot. Brüno a un style qui parait simple mais le dessin et la mise en scène est très riche. Celui d'Alexis Bacci, on y est pas encore. Je veux bien accorder certains trucs cool comme la tronche de Captain Death mais faut pas faire des comparaisons hasardeuses.

Et au niveau du scénar, pour les deux, j'ai eu l'impression de lire un truc fait par un mec de 15 ans. Pour moi j'ai l'impression que ça rabaisse un genre de BD qui n'en a pas besoin. J'aurais kiffé un truc plus mature sur Captain Death. Quand le gars à la fin écrit dans l'une des fiches d'un perso "j'avais juste envie de dessiner une meuf bonne" je lève les yeux au ciel.

J'aime bien les BDs avec du sexy et du cul dedans, mais c'est jamais gratuit ou alors c'est fait intelligemment.

 

Et ça me fait chier de cracher sur des BDs, françaises de surcroît, parce que les mecs en chient et sont mal payés.

Mais j'aime pas non plus que l'on mette en avant des trucs pas finis, pas aboutis.

Le marché aujourd'hui est saturé, les éditeurs publient énormément et ce sont les auteurs qui souffrent. Moi j'aurais préféré que le directeur de collection (qui doit être le même pour les deux ouvrages) demande à ses auteurs de pousser plus loin leur truc et de les payer en conséquent. Mais non, du coup on se retrouve avec deux trucs pas terrible finalement.

Mad a fait un article sur Captain Death, j'étais bien chaud vu le sujet et l'ambiance, et c'est vite retombé.

Bâtard a eu le prix SNCF du Polar 2018, faut pas déconner sérieux, y a tellement de trucs bien plus aboutis que ces deux BDs.

 

Vraiment ça me fait mal de chier sur 2 gars qui ont dû se crever le cul pour sortir un truc (alors que moi je ne sors rien)

J'ai envie de leur dire de continuer, et en même temps, j'ai envie de dire aux éditeurs de se calmer et de payer les auteurs.

 

Tiens Benj, l'auteur t'a répondu :

Bon après il parle du site cinébis.com, donc peut être que c'était sur un autre sujet ?

 

Nan il a dû se planter, ça n'existe pas cinebis.com.

Bon il a le droit de répondre. C'était pas terrible le truc que j'ai écris aussi j'avoue.

Après connement j'ai pensé que personne n'allait porté attention à mon truc à part quelque gars ici. Bon bah j'ai perdu.

Par contre les gars qui répondent en commentaires systématiquement que c'est de la jalousie cachée derrière un écran je trouve ça un peu bof.

Si c'était vrai je le dirais, mais comme je l'ai dis dans mon message, moi je n'ai rien publié de ma vie, je me suis fais recalé par plein d'éditeurs, j'ai même refusé un éditeur par orgueil donc je suis le gars le moins placé pour ouvrir ma gueule en vrai.

Mais je sais pas je voulais parler d'un truc qui me titillait, par pour empêcher quiconque d'acheter les ouvrages, pour débattre quitte à me dire que ce que j'écris c'est de la merde. Bon bah l'auteur l'a fait lui même, c'est peut être mieux.

Moi je ne voulais blesser personne, je suis un gentil en vrai.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a tout à fait le droit de répondre, mais bon, c'est pas terrible non plus sa réponse.

 

Déjà, d'une, on parle juste d'un post sur un forum (forum pas dédié à la BD à la base qui plus est), pas non plus d'un article dans un magazine ou un truc soigné. Si l'auteur prend le temps de répondre à tous les mecs qui ont un avis, il est pas sorti de l'auberge.

 

Après sur le ton, je trouve qu'il joue le mec faussement cool, du style je fais genre que j'accepte la critique, que tu as le droit d'avoir un avis, mais j'essaie qd même de te glisser un ou deux tacles histoire de te faire passer pour une merde d'aigri derrière son clavier. Les phrases du genre "Je pense que vous devez être quelqu’un d’exception et vous méritez plus et mieux", je suis désolé, ça fait vraiment le mec qui supporte pas la critique et renvoie à l'éternel débat "si tu as rien fait, tu as pas le droit de juger le travail d'un autre" qu'on se tape fréquemment sur tous les sujets...

 

Bref, parenthèse close (oui je sais, personne m'avait demandé mon avis ). Surtout que je n'ai pas lu les deux BD concernées et par conséquent, je n'ai aucun avis sur elles. Mais de tte façon, je trouve toujours ça sans intérêt pour un auteur de venir répondre à des avis sur ses œuvres (sauf s'il y a une polémique particulière ou un contresens absolu sur son propos, ce genre de cas...). Il y a bien des gens qui aiment le ciné et qui vont pas apprécier Hitchcock, Fritz Lang ou Kubrick, c'est bien leur droit et encore heureux qu'ils aient le droit de le dire.

 

Bisous Alexis si tu nous lis !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez d'accord avec DPG, déjà si l'auteur commence a répondre a chaque critique sur forum

Je lui souhaite bon courage mais lui fait un bisou moi aussi

J'allais écrire un truc sur les Bd en elle même mais en fait on s'en fout, "bon" ou "pas", tu as le droit de détester.

Lastman perso j'aime beaucoup mais je suis entouré de fan de BD (de mon age) qui se foutent de moi

 

Le marché aujourd'hui est saturé, les éditeurs publient énormément et ce sont les auteurs qui souffrent. Moi j'aurais préféré que le directeur de collection (qui doit être le même pour les deux ouvrages) demande à ses auteurs de pousser plus loin leur truc et de les payer en conséquent.

Mais carrément !!

Je lis et achète beaucoup de BD mais quand je vois ce qui sort parfois et a quel prix

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dommage que Sydney Pollack soit mort, car j'aurais bien voulu avoir sa réponse au sujet de Yakuza.

 

Bon, en vrai, bienvenue sur le forum Alexis Bacci, même si j'ai des questions sur la rollerballeuse noire dans Lastman Stories (enfin moi, je m'en fous un peu, maiis je connais des gens qui étaient interloqués).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...