Jump to content

A gunman called Papaco (Mario Filho)(1986)


tubbytoast
 Share

Recommended Posts

Dans la catégorie trashouille from Brazil, voici Papako

 

Papako c'est le Django brésilien. Mais en plus brut(e)

Papako traine aussi un grand cercueil (avec dedans pleins de , surprise à la fin du film). La zique c'est du Morriconne (Mon nom est personne) et celle du Virginien (si je ne m'abuse).

Sur son chemin il croise un méchant lascar. Duel spaghettien avec gros plan sur les yeux etc. etc. Papako gagne et désarme le bandit. Il sort alors un immense braquemart , balance un glaviot d'un litre dessus et s'en va pistonner le malheureux

En repartant, il croise 4 lascars en train de violer tranquilou une demoiselle. Fusillade....Papako se réfugie dans une petite ville ou au saloon il passera un bon moment avec 4 filles tandis qu'un moustachu a priori adhérant au mouvement zapatiste se fait troncher par un cow boy au teint glabre

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...