Jump to content

Meurtres sous controle - Larry Cohen - 1976


DPG
 Share

Recommended Posts

Aka (car là le titre VO est largement mieux, j'avoue) GOD TOLD ME TO

 

Enfin decouvert ce trip 70's à mi-chemin entre le polar et le fantastique. Plutot réussi, j'ai en particulier adoré la 1ere demi-heure. Des gens se mettent à tuer un peu partout, sans but apparent, ni motif, et au moment de se faire arreter, tuer ou de se suicider, tous lachent la meme phrase : God told me to (Dieu m'a dit de le faire pr ceux à qui l'anglais ne parle pas du tout ). On est complètement déboussolé, c'est intriguant, prenant, bien filmé, bien joué, le chaos peut surgir à chaque coin de rue, c'est vraiment du tout bon.

C'est ce qui fait pt etre que j'ai un peu moins accroché à la suite du film. Il y a de réelles qualités, mais je sais pas, je trouve que ça tient pas forcement toutes les promesses d'un debut si allechant. L'idée de méler du pur paranormal à tout ça, why not, mais tel que c'est traité, ça semblé un peu brouillon, un peu confus, et j'ai pas specialement eu l'impression que c'était pr conserver une part de mystère, mais plus parce que l'auteur lui-même ne savait pas forcement tjrs où il allait.

A coté de ça, on a des bons acteurs, une mise en scène qui transcende son budget, des thématiques intéressantes, des scènes vraiment marquantes, mais je peux pas m'empecher de me dire qu'on passe vraiment à coté de qque chose de grandiose. Bon film quoiqu'il en soit, mais pr le coup, un remake serait pas une idée à chier selon moi !

 

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

Vu pour la première fois sur le très beau blu-ray de Blue Underground. Copie nickel : toujours un vrai plaisir de découvrir des films à petit budget dans de si belles conditions !

 

Une oeuvre singulière, c'est le cas de le dire, dans les bons comme les mauvais côtés ! Original, toujours surprenant (la première apparition de Lynch ), avec un sens du bizarre tantôt maîtrisé (la scène avec Sylvia Sidney), tantôt accidentel (la scène du sniper est complètement loupée alors que celle du père de famille, qui ne montre rien, est totalement hallucinante). On a un générique d'intro psyché-gothique, puis on se retrouve en plein Don Siegel, plus loin a totalement l'impression d'être chez Cronenberg (avec une scène qu'on croirait surgit de Chromosome 3). C'est déconcertant, décousu, mais fascinant.

Clair qu'un remake ferait pas de mal au film...mais faudrait un sacré bon real.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...