Aller au contenu

Réincarnations - Gary Sherman (1981)


Messages recommandés

  • 4 weeks later...

 

Vu sur le zone 2 tchèque, et effectivement très intrigante série B qui sur la fin met assez K.O. (même si depuis, un certain film d'horreur US à succès a utilisé le même twist). Le mystère se tient bien tout le long, c'est le point fort du film. Car après, c'est filmé sans grand génie c'est vrai, si ce n'est quelques fulgurances comme la scène de la famille de touristes, l'embaumement ainsi que l'acte final. Stan Winston fait des miracles au niveau des maquillages aussi, ne dépassant jamais la frontière de l'outrancier, j'ai même été crispé une ou deux fois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

 

Faudrait que je le revois sur un autre support que l'horrible zone 2 en mousse, qui n'est d'ailleurs même pas au format...

 

ZONE 2 / ZONE 1 Blue Underground

 

 

 

Pour ce que je me souviens, on m'avait grillé le twist (merci au Craignos Monsters vol 3 ), mais j'avais quand même bien apprécié ce jeu de massacre puant la mort. Les scènes de meurtres sont impressionnantes.

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

 

Vu sur le zone 2 tchèque, et effectivement très intrigante série B qui sur la fin met assez K.O. (même si depuis, un certain film d'horreur US à succès a utilisé le même twist). Le mystère se tient bien tout le long, c'est le point fort du film. Car après, c'est filmé sans grand génie c'est vrai, si ce n'est quelques fulgurances comme la scène de la famille de touristes, l'embaumement ainsi que l'acte final. Stan Winston fait des miracles au niveau des maquillages aussi, ne dépassant jamais la frontière de l'outrancier, j'ai même été crispé une ou deux fois.

 

Je rejoints tout particulièrement l'avis de Steve. Je dirais que je me suis tout de même ennuyé au milieu de film; sans doute en raison d'une bonne baisse de rythme. Il faut dire que c'est plutôt filmé platement, mais la dernière demi heure est un pur délice qui enchaîne twist sur twist. Et j'adore me faire mitrailler la gueule de cette façon. Sinon, la scène d'ouverture a également fait son petit effet

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 months later...

bon ben c'est vachement bien ce petit horror movie 80's! Un bon rythme, des bonnes scènes de meurtre, des bôs rebondissement (un peu prévisible à l'avance, mais ça fonctionne pas mal quand même je trouve!).

Par contre, vu sur le pass video d'orange, l'image était totalement à chier!! dans les scènes sombres, c'est à peine si on distinguait qq chose...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 years later...

Revu en copie HD. En effet, c'est pas fou : c'est largement mieux que le dvd c'est certain, mais la photo du film, bien grisâtre et brumeuse, n'arrange rien. Peut-être que le film est juste moche

Avec le recul, c'est vraiment du Stephen King sans Stephen King, et l'histoire est bien cinglée. Seul hic : malgré les nombreuses scènes chocs (j'avais oublié le bras accroché au pare choc et la mort bien trash du médecin, seul fx grave loupé du film), y'a de sacrés baisses de rythme...et puis bon quand on connait la finalité du truc, c'est tout de suite moins emballant. Très sympa quand même.

 

J'ai appris que Jean Manuel Costa, un des rares spécialistes de la stop motion en France dans les 80's, avait réalisé une petite séquence basée sur le visuel de l'affiche pour la bande-annonce française. Impossible de la trouver sur le net

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 years later...

Une petite série b que je n'avais pas revu depuis un siècle et c'est toujours très bien !

On est à mi-chemin entre Fog, Body Snatchers et une nouvelle de King. C'est lent et atmosphérique, avec quelques bons moments de flippe et des meurtres assez gores. C'est vrai que la copie HD n'apporte pas une plus-value énorme mais Gary Sherman a admis que cette photo floue et brumeuse était voulue alors je doute qu'on puisse trouver mieux un jour...

 

Sinon j'aime bien toute cette période de transition fin 70's début 80's du cinéma d'horreur américain, qui sonne le glas du film de drive-in mais on est pas encore non plus sur du gore trash grand-guignolesque à la ROTLD ou Re-Animator. Hormis la déferlante slashers, on y trouve pleins de bonnes séries b un peu oubliées qui avaient pour seul but de faire flipper et de divertir. Là comme ça je pense à Incubus, Beast within, La sentinelle des maudits, L'enfant du diable... Une sacrée époque !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...