Aller au contenu

Alice sweet Alice - Alfred Sole - 1976


Messages recommandés

 

Thriller horrifique particulièrement malsain de ce que je me souviens, un peu trop bavard aussi...

Tout repose sur l'accusation (à tord ou pas ?) de la petite Alice, saloperie d'une dizaine d'années (incarnée par une Paula Shepard qui en avait en fait 10 de plus ) qui s'amuse à faire flipper son entourage. Celui-ci cède alors depuis quelques temps sous la main d'un tueur masqué de petites taille, ayant justement emprunté le costume favori de la peste...

Ambiance lourde (le voisin pédo ) et surtout Brooke Shields, avant ses fastes dans le lagon bleu et le bordel de La petite, qui se fait dessouder dès les premières minutes. Ouais, parce que ça le vaut bien

Souvenir également d'un cassage de dents à coups de briques bref, en voilà qui fait bien de sortir chez nous depuis le temps.

 

"Alice Sweet Alice" serait le DVD Mad du mois de Novembre. (Infos lu sur le forum de DVDclassik)

 

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

Une réponse à The Omen tourné la même année donc. Eh ben c'est sacrément glauque et éprouvant tout ça !

Ambiance lourde et oppressante oui, et trop bavard effectivement (peut-être un peu long aussi). Paula Sheppard magnifique et tellement flippante, comme la quasi-intégralité du casting en fait, tout le monde est dérangé, malade, atteint dans ce film. Les meurtres sont bien crades aussi, peu de débordement gore mais ça fait tout de même mal, très mal. Toujours pas de remake sinon, c'est presque un miracle !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais non, faut pas dire ce genre de choses.

 

Profitons-en plutôt pour tenter de répertorier les films incluant Alice dans leur titre :

 

- "Alice's restaurant" (A. Penn)

- "Alice au pays des merveilles" (Disney, T. Burton, etc...)

- "Alice doesn't live anymore" (M. Scorsese)

- "Alice ou la dernière fugue" (C. Chabrol)

- "Qu'est-il arrivé à tante Alice ?" (Lee H. Katzin)

- "Alice" (W. Allen)

... et j'en oublie certainemenbt plein.

 

Etonnant, non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

Le film est ressorti recemment dans la collection Slasher du label 88 Films avec ST anglais et master 2K. Même avec le litfing, il faut avouer que Alice Sweet Alice a une photo très particulière, assez desaturée, limite moche. On sent que Sole venait du porno quoi (quoiqu'il y a des pornos 70's avec une très belle photo donc ça ne veut rien dire ou si peu).

A la revoyure, le film fonctionne moins bien tout de même. Les meurtres sont bien sales (j'avais oublié l'attaque dans les escaliers !), les perso fort déglingués (le voisin est pedo ET, petit détail, nazi ) mais ça parle beaucoup pour construire un suspens pas franchement en béton. 1h50 pour ça, c'est trop. Alice disparaît même presque de la deuxième partie du film, laissant place à l'assassin (révélé à mi-parcours, ce qui est plutôt surprenant). Le film a un ptit côté unique et malaisant toujours efficace, mais ce n'est pas non plus fabuleux quand même...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai surtout souvenir d'un film à l'atmosphère particulièrement poisseuse, putride...et d'une scène de meurtre atrocement éprouvante pour les gens sujet à la sensibilité dentaire.

Quand on pense que c'est le genre de truc qui passait en prime time à la télé dans les années 80, on hallucine. [Diffusé plusieurs fois sur la 5 de Berlusconi sous le titre "Tendre Alice"]

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...