Jump to content

L'Empreinte de Dracula - Carlos Aured (1973)


Léo
 Share

Recommended Posts

 

Résumé?sychovision :

 

Au Moyen Age, Irenius Daninsky fait la guerre aux adorateurs de Satan pour le bien de l'ég?se. Exécu?e s? le bûcher?une comtesse sataniste maudit Irenius et ses descendants !

Plusieurs siècles ?us tard, la malédictio?va être mis?en oeuvre. Waldemar Daninsky est donc condamné à se tr?s?rmer en loup-garou les nuits de pleine lune...

 

Second film de la série "?ldemar Daninsky" que je vois, après le très b? La Noc? de Walpurgis. Les deux seuls à être sortis ? ?d par chez nous en fait.

 

C'est sympathique, pas transcendant... Carlos Aured est loin d'être le meilleur?éal espagnol de c?te période aussi.

C'es?un peu plat et la direction d'acteurs est pas top. Mais ce qui rends cette petite bisserie ibérique si attachant?c'est sa photo, très soignée, ses reco?titutio? médiévales et fin XIXe ?utôt réussises et bien sur?aul?aschy et son jeu tout en justesse, jamais cabotin. Le tout mâtiné d'erotisme élégant :?l: ? de gore tim?e?jolie explosion de tronche à coup de pierre d'ailleurs). ? passera vite fait sur le maquillage de Daninsky, assez médiocre, pour rester poli ! ?ref, malgré sa lenteur et son manque d'ori?nalité, ça reste un gentil divertissem?t ?i se suit agréablement.?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 6 years later...
Une kitsherie gothique assez honnête. Je crois me souvenir d'un moment assez sexy, avec un sabbat de sorcières qui baisent dans tous les coins.

 

Une scène qui commence très bien, mais qui se termine très très vite.... 15 petites secondes et une paire de nichons, celle de la sorcière qui se fait prendre en levrette par une ombre maléfique. Très joli, mais un peu frustrant. Pour le reste c'est sympathique comme tout, drôlement naïf, et aussi subtile qu'un éléphant qui chie.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...