Jump to content

Princess Aurora - Bang Eu-jin - 2005


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Et c'est sortit en dvd now, un peu tardivement donc...

 

Intro scotchante : dans les toilettes immaculées d'un centre commercial, une moman accro du portable défonce la gueule de sa petite fille pour ensuite l'envoyer paître ailleurs. Une jeune femme, témoin de la scène, vient réconforter la fillette avant de revenir sur ses pas...pour ensuite aller commettre un carnage effarant. Cette justicière des temps modernes, Jung, débarrasse ainsi la ville de ses ordures, expiant par là le deuil de sa petite fille, morte dans des circonstances tragiques : mais le mobile de ses meurtres, généralement signés d'un autocollant de la princesse Aurora, devien de ptlus en plus mystérieux...

 

Esthétique raffinée, plages d'onirisme glacé et de lyrisme larmoyant, violence explosive et radicale : Princess Aurora n'est ni plus ni moins qu'un dérivé de la trilogie (quadrilogie si l'on compte Cut) de Park Chan Wook, et c'est pourtant assez agréable au final. Bien rythmé, joli comme tout, plutôt bien réalisé...

Bonne surprise !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

J'ai trouvé ça assez chiant et relativement puant pour ma part. La démarche m'a agacé, il y a un côté moralisateur, donneur de leçon dans cette histoire de vengeance (à l'origine légitime) au final un peu tirée par les cheveux. La mère déchirée ne débarrasse pas la ville de ses ordures, comme tu dis, elle fait juste un caca nerveux contre ceux qu'elles considère comme responsable de la mort de sa fille. Alors certes, ce sont soit des crétins, soit des pourris, mais au final on sent une sorte de mise en garde limite fascisante. On dépasse de loin des "Justicier dans la ville" ou des "inspecteur Harry" dans le message, ici, tout le monde mérite la mort. Pas seulement les crapules, mais aussi ceux dont les actes à priori anodins ont permis au criminel de perpétrer son crime. Franchement limite, et jouer de la carte lacrymale pour faire avaler le tout me semble être carrément putassier.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je suis assez partagé. La séquence d'ouverture est traumatisante par un déferlement de violence frontale tétanisante. Et en même temps l'histoire aussi triste soit elle est réchauffé ou du moins il n'y a aucune originalité dans le traitement. On touche même au ridicule avec la séquence dans la décharge.

J'ai trouvé finalement ça assez touchant et en même temps assez lisse.

Si je devais le comparer à lady vengeance je le préférerais pour son côté basique et plus sincère. La haine n'excuse pas tout et les propos de Kerozene sont justes mais je l'ai pas envisagé de la sorte. On est face à la haine d'une mère, à son désarroi, à son incompréhension... face à certains faits divers actuels je pense que beaucoup seraient capables d'exterminer des salops comme le chauffeur de taxi dans le film qui laisse la petite lorsqu'il apprend qu'elle n'a pas assez d'argent pour le payer.

Franchement lui il mérite LA MORT !

après les autres se sont des cadeaux d'anniversaire

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...