Jump to content

Amazons and Supermen d'Alfonso Brescia (1975)


Dragonball
 Share

Recommended Posts

Supermen Against the Amazons d'Alfonso Brescia (1975)

 

 

 

Scénario : J'ai oublié ! )8

 

 

Ouh là, je ne sais pas si c'est l'heure avançé à laquelle j'ai récement decouvert ce film, la trentaine passé ou tout simplement le bon gout, mais il m'empèche que je n'ai guère apprécié cette histoire mélant un erzats de Superman, un émule de Bruce Lee, un Hercule noir et une bande d'Amazones surexcité ! )8

 

Oui, ça parrait bien appétissant dit comme ça (Quoique !), mais la mayonnaise ne prend jamais vraiment malgré le délire ambiant. Le film est tellement bordélique que je me suis quand même demandé durant plusieurs minutes si je n'étais pas devant un film de goeffrey Ho !

 

Le film est plutôt bien rythmé, et riche en scènes d'action toute kitch les unes que les autres, mais ça en devient vite saoulant, surtout que la B.O s'avère parfosi vraiment crispante, et même que les bruitages qui en rajoutent vraiment trop dans le côté nanar assumé du film !

 

Bref, un gros loucoum Z dont l'exubérance bonne enfant en réjouira surement beaucoup, mais qui moi m'a plutôt laissé dubitatif !

 

Je commence peut être à être trop vieux pour ce genre de film !

Link to comment
Share on other sites

C'est effectivement pas super brillant comme machin.

Et les dialogues sont à tomber: la reine des amazones découvrant avec stupéfactions que le héros est immortel, elle s'écrie "Je le veux vivant !", ou quand Molosse s'apprête à tester un prototype d'ailes : "je ne sais pas si je vais faire l'oiseau, mais il est sûr que je vais faire le pigeon".

Wouhou, pareil échantillon donne un aperçu du niveau de la chose...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...