Aller au contenu

The Book of Eli - Hughes Brothers (2010)


Messages recommandés

  • Réponses 90
  • Created
  • Dernière réponse
Oui j'avais bien compris que Ajaccio c'était plus le bling bling au détriment de la culture.

Au moins Bastia c'est moche mais y a moyen de s'instruire.

 

ou t'as vu que c'était moche blaireau??!! tu t'es baladé 2h, t'as vu 1 quartier et t'as décrété ça??

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le thème principal du film martèle juste que la religion (la bonne, celle des gentils, pas celle des méchants qui dévoient le Saint Ouvrage) va sauver l'humanité, à part ça il est pas prosélyte du tout.

 

Sinon le reste fait très post-apo rital avec des crasseux aux dents noires qui violent des filles et qui se font découper par Denzel, c'est sympa.

 

A ne pas prendre au premier degré quand même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Justement Fabrice, mais je voulais pas trop rentrer dans les détails pour pas spoiler

 

 

Ça montre bien que ce putain de bouquin, la bible donc, peut servir a asservir un peuple et le dominer dans les mains de personnes peu scrupuleuse, comme charge pro religion j'ai déjà vu mieux

Ensuite le but final du livre et de le ranger parmi tant d'autres, ce que dit le personnage jouer par Malcom Mac Dowel à la fin c'est que de la culture qu'on va pouvoir batir un nouveau monde, la bible en tant qu'ouvrage a ca place parmi TANT d'autre.

J'ai bien compris pourquoi tout le monde taxe le film de bondieuserie, c'est parce qu'il sont resté a l'idée première du film, qui est beaucoup plus malin que ca.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

difficile de parler du film sans spoiler des éléments majeures. donc je dirai rien ! hormis que c'est plutot cool mais un poil mou du genou. En fait des petites baisses de rythmes à droite à gauche qui même si ca ne gene pas la vision globale me font refuter le label claquage de beignet.

 

MEGA SPOILER DE LA MORT QUI TUE QUE SI TU LIS CA AVANT D'AVOIR VU LE FILM T'ES TROP UN TEUBé :

 

je me suis vraiment fait comme une gosse par le twist final, avec le : "roh non, truc de dingue, mais ouais en fait c'était obligé"

 

 

Parce que finalement dans le déroulement du film, il ne se passe pas super grand chose. N'empêche que j'ai eu l'impression de m'être moins fait chier que devant doomsday .

 

question religion tout ca blablablabla : je rejoins Cyril dans ce sens où le film n'est clairement pas pro-catho-leche-moi-le-cul même si du coté des "gentils", l'idée passe dans le sens où tu peux lécher le cul si tu veux mais avec amour alors.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C'est complètement désespéré, c'est d'une beauté à couper le souffle, c'est remplis de scène mémorable qui m'ont laisse sur le cul dés le début à tel point que je me suis dit que le film pourrait pas faire mieux par la suite ... Erreur car ca ne fait que d'aller de plus fou en plus fou jusqu'à la fin !

 

Un grand coup de poing dans la gueule servis par un score absolument sublime qui m'a fait penser à du Joy Division (Elegia) ou du Carter Burwell (Psycho III)

 

Denzel est juste IMPECCABLE et on y crois a chaque instant, les bad guy sont tout droit sortis de Ken Le Survivant et les combats sont juste

J'ai limite chialé de bonheur lors d'une scène de siège dans une petite baraque.

 

 

pareil

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup aimé aussi ! Sur la forme, rien à dire, tout est splendide à tous les niveaux, comédiens, déco, ambiance, musique, que du très très lourd ! La mise en scène est vraiment inspirée et la scène de siège mentionnée par Cyril est clairement Après, pour le fond :

 

 

J'ai pris le film exactement comme Cyril. A savoir que la religion n'est ni bonne ni mauvaise, elle aide un perso comme Denzel, mais le perso d'Oldman fournit un parfait contrepoids pour montrer tous les mauvais cotés qui peuvent en découler. Et même Denzel, à la fin, quand il sauve la fille, il lui dit qu'à force de lire et relire sa bible, il avait un peu perdu de vue les vraies choses, et même, au final, le message initial des textes. Je vois clairement pas ça comme une apologie niaise et aveugle. Mais bon, je sais que je ne suis pas gené par la religion, ni ds la vie, ni au ciné...

 

 

En bref, vraiment une bonne surprise, j'en attendais pas tant, et les frères Hugues me rassurent grandement pour la suite de leur carrière !

 

PS : Ah, et sinon, ça enterre juste "La route" à tous les niveaux pour moi, et voir l'autre truc idolatré de partout et ce film completement zappé voire critiqué par tous me rend très triste

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Justement Fabrice, mais je voulais pas trop rentrer dans les détails pour pas spoiler

 

 

Ça montre bien que ce putain de bouquin, la bible donc, peut servir a asservir un peuple et le dominer dans les mains de personnes peu scrupuleuse

Les livres sont des armes de destruction massive, l'avais-tu oublié ?

Tiens, c'est marrant, j'ai dis ça y'a 3 jours sans avoir vu le film, intéressant de retrouver la même réplique dans la bouche de Gary Oldman.

 

J'ai pris le film exactement comme Cyril. A savoir que la religion n'est ni bonne ni mauvaise, elle aide un perso comme Denzel, mais le perso d'Oldman fournit un parfait contrepoids pour montrer tous les mauvais cotés qui peuvent en découler. Et même Denzel, à la fin, quand il sauve la fille, il lui dit qu'à force de lire et relire sa bible, il avait un peu perdu de vue les vraies choses, et même, au final, le message initial des textes. Je vois clairement pas ça comme une apologie niaise et aveugle. Mais bon, je sais que je ne suis pas gené par la religion, ni ds la vie, ni au ciné...

 

DPG, ta lecture me fait très plaisir. Votre débat à savoir si ce film est anti ou pro religion, putain on s'en tape, la force de ce film est que justement on peux y lire bien des choses.

 

Après il faut quand même avoir de la merde dans les yeux et une grosse mauvaise foi pour dire que "ce film est le contraire d'une apologie de la religion".

 

The Book Of Eli est clairement un film sur notre monde en voie de déchristiannisation, et sur la possibilité de sa rechristiannisation, ne vous y trompez pas. La Christiannisation de l'Europe s'est considérablement accelérée avec l'invention de l'imprimerie, avec la possibilité pour chacun d'avoir LE livre chez soi, et la fin est quand même pleine d'espoir : le prophète meurt, conmme tous les prophètes, mais son héritage et son enseignement lui succède et sera un jour redistribué à l'humanité grace aux efforts de quelques saveurs du patrimoine de l'humanité. Car au final, que Dieu existe ou pas, que la religion soit bonne ou pas, que le film soir pro ou anti religion, on s'en branle, c'est un fait : La Bible est un des socles du patrimoine de l'humanité. La religion, la culture, l'art sont considérés comme les remparts à la sauvagerie, sont la mémoire de l'humanité, ils ne pourront pas éviter l'homme de continuer à s'entre-tuer, ils ne sauveront pas l'homme de lui-même, mais c'est ce que l'homme a inventé de plus haut dans son histoire, et sans ça, sans l'enseignement du libre-arbitre, sans la crainte de Dieu, sans la punition, c'est un retour à la sauvagerie qui nous attends

Car au final, la parole du Christ est surtout un enseignement du libre arbitre. C'est ce que Eli dit à un moment donné du film quand on tente de le dévaliser : "On a toujours le choix". L'homme a le pouvoir le faire le bien comme le mal, la Bible ne sauvera pas l'homme, mais elle a le pouvoir de montrer la direction aux hommes de bonne volonté.

 

J'ai également beaucoup aimé cette idée qu'au final, Eli n'ait plus besoin de l'objet-livre pour partager le texte. Car on retourne précisémment aux origines de la création du monde selon le Genèse, où Dieu est souvent appellé "le scribe célèste", Il est Celui qui crée le le monde en l'écrivant, il est le Verbe, il est l'écrivain de cette fiction appellée "Monde", et comme l'homme est fait à l'image de Dieu, l'homme a de fait lui aussi le pouvoir d'écrire dans le monde, de créer des histoires, de faire et défaire l'Histoire. L'homme peux donc être considéré comme un "livre fait chair", car il a lui aussi la capacité d'écrire dans le monde.

Cette idée est super puissante, et pour tout vous dire, ça m'a foutu les larmes aux yeux.

 

Érangement, aussi, THE BOOK OF ELI me rappelle ÉNORMÉMENT le roman GRANDE JONCTION de Maurice Dantec. Ce monde post-apocalyptique déchristiannisé, les emprunts aux codes du Western, ces "moines-soldats" dont la mission est de protéger un camion blindé/bibliothèque, remplis d'ouvrages de théologie. J'ai vraiment retrouvé des tas d'éléments de la littérature post-conversion de Dantec.

 

 

Bref, pour moi, The Book Of Eli est un film sur la Foi et sur les dangers de l'édification d'un monde déchristiannisé, sans mémoire. En passant, ça m'a aussi collé une grosse baffe et m'a profondément ému.

Bref, presque un sans-fautes

(il n'y a guère que la scène de l'attaque de la maison des vieux qui m'a saoulé, avec ses travellings numériques dégueux dont les Hugues auraient très bien pu se passer).

 

 

A l'heure du langage SMS, du tout-numérique, de la LOL-culture, de la consommation rapide de l'information, du savoir-Wikipedia, une telle déclaration d'amour au livre ne pouvait que me nouer les trippes.

Maintenant vous pouvez aller en paix.

Amen.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tu as du passé a coté du message du film Fabien

 

 

En gros si la guerre est arrivé et si tout a été détruit c'est a cause du fanatisme religieux, les gens qu'on trouve à la fin a Alcatraz ont pour but de rebâtir la civilisation sur des bases solide, celles de la culture.

Point !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

En gros si la guerre est arrivé et si tout a été détruit c'est a cause du fanatisme religieux, les gens qu'on trouve à la fin a Alcatraz ont pour but de rebâtir la civilisation sur des bases solide, celles de la culture.

Point !

 

 

Je suis d'accord avec la reconstruction grace à la culture, mais où tu as entendu que tout avait été détruit à cause du fanatisme religieux ?? J'ai pas le souvenir de ça perso...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ah bon ? Parce que le monde d'avant il avait pas été pas construit sur les bases solides ? Celles de la culture ? Ça n'a pas empêché les hommes de s'atomiser la gueule.

Ce "monde de la culture" est un monde construit sur des bases judéo-chrétiennes, sinon expliques-moi comment Shakespeare, les grands compositeurs de musique classique, ou les peintres du moyen-age ou de la renaissance tiennent debout sans ses bases Chrétiennes ?

 

Après, effectivement, la Bible à la fin est rangée parmi tant d'autres livres, je suis d'accord que les personnages de la fin ne cherchent pas à remettre un "Monde Christianisé" sur pieds, mais c'est naïf de penser qu'il est possible de démêler le christianisme de la culture occidentale dans son ensemble et d'édifier un monde ou la Bible resterait bien sagement sur une étagère après avoir révolutionne le monde durant 2000 ans.

 

Perso, aucun souvenir d'avoir entendu que le monde entier s'est atomisé à cause du fanatisme religieux. J'ai par contre le souvenir qu'on a brulé toutes les Bibles a un moment donné de l'Histoire. Je n'ai par contre pas compris si c'était avant ou après le "grand flash". Si quelqu'un a un souvenir plus précis...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est plutôt après. Mais de tte façon, le film reste super flou sur tout ça, et c'est tant mieux. Dans l'itv des frères Hugues dans Mad, ils disent clairement qu'ils voulaient en expliquer le moins possible sur le pourquoi du comment de tout ça, et que d'ailleurs, les producteurs leur demandaient sans cesse plus sur ce plan là..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

En fait j'ai peut être fait un amalgame entre le fait que toutes les bibles ont été brulé et le fait qu'elles soit la cause du chaos, mais rien ne dit non plus que ce soit lié.

Pour l'importance de la bible dans l'évolution du monde je ne le nie pas, je dis juste que la bible a sa place au sein des bases de cette reconstruction mais autant que d'autres ouvrage ou oeuvre.

Il faut reconstruire avec tout, et ce tout implique qu'il ne peux pas y manquer la bible, mais en aucun cas elle ne sera la pierre angulaire de ce renouveau.

 

 

Et puis de toute façon même sans ca le film il est juste ATOMIQUE

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est plutôt après. Mais de tte façon, le film reste super flou sur tout ça, et c'est tant mieux. Dans l'itv des frères Hugues dans Mad, ils disent clairement qu'ils voulaient en expliquer le moins possible sur le pourquoi du comment de tout ça, et que d'ailleurs, les producteurs leur demandaient sans cesse plus sur ce plan là..

 

Oui, ça évite d'avoir recours à des interprétations faciles et ça laisse le spectateur comprendre les choses comme il le veux. Reste qu'il me semble clair que, du côté des "méchants" comme des "gentils", un monde sans Bible leur semble insupportable, et que l'absence de religion dans ce monde semble être une des causes de sa perte.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tiens j'ai appris cette semaine que l'un des deux frangins vit et bosse à Prague la plupart du temps depuis From Hell.

Moi j'ai appris, de la part d'un mec qui a bossé sur le tournage Mexicain de MAN ON FIRE que Denzel Washington est super cool, très abordable, mais que ses doublures ont un tête ééééééééééééénorme

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

Superbe film qui diffuse une vraie histoire contrairement à The Road. Personnellement j'avais pas capté l'histoire du livre au début car franchement je m'en tapais. Magnifiquement réalisé (putain les plans durant l'assaut de la baraque des vieux), joué parfairement (Denzel président) avec une photo à pleurer, je dois dire que j'ai été bluffé. De plus le film accorde quelques plans en suspend vraiment magnifique. Effectivement on peut parler de cinéma de poseur mais je m'en tape. Perso j'ai trouvé ça parfois magnifique et j'ai pris une monstrueuse claque.

 

 

Pour la religion... j'ai lu un peu vos avis mais c'était un peu chiant tous ces carrés alors j'ai peut être zappé 2/3 lignes.

 

Perso je pense comme Cyril. Les bibles ont été détruites car elles étaient la source d'un conflit entre religion. Comme le Coran ou la Thora je pense. On s'en fout, on sait tous que les prochaines guerres seront des guerres de religion. Les livres n'apportent pas le mal comme les armes, se sont les hommes qui interprètent mal les écris, c'est tout. D'où le perso d'Oldman qui veut asservir le monde "comme cela s'est déjà passé". Denzel y voit autre chose. Il y voit la paix, l'humanisme.

A la fin la bible rejoins d'autres livres comme le dit Cyril. Cela ne veut donc pas dire qu'elle va se propager à travers le monde. La Bible c'est je crois le livre le plus ancien qu'il nous reste. C'est le livre le plus lu au monde.

Après si la bible guide un homme, rien de mal à mes yeux. Les gens pensent que la bible c'est le mal, le mal sont les hommes. Après la bible n'est pas parfaite et l'homme non plus.

 

Pour le coup qu'il soit aveugle. Il se prend 2 balles et ne bronche. Il est guidé par Dieu. Rien d'anormal à mes yeux. Quand il regarde le couple se faire tuer, je pense qu'un aveugle dirige sa tête vers le bruit et non le contraire, c'est quand même la meilleure façon d'écouter.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'était bien, et j'avais bien raison au tout début du topic que certains voyait déjà une bondieuserie alors que c'est pas du tout ça. donc je suis le meilleur.

comme Denzel qui écrase la gueule d'un punk sur le bord du bar , comme les images qui défroquent.

je t'aime Mila

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire tous ces avis, je m'attendais à un méga claquage de beignet, et peut-être que c'est parce que je suis en train de lire la route de McCarthy, mais j'ai un peu trouvé ça :

 

 

Donc oui, Atticus Ross a bien appris les leçons auprès de Reznor et la musique est jolie, les couleurs sont bien refaites à la palette numérique (à un moment, ils abusent tellement que la route est violette), Denzel pète des dents avec les effets ralenti-accéléré de 300 (bon, moins exagéré, mais je suis de mauvaise foi, j'ai le droit), Gary Oldman joue comme dans Leon, et le message est incroyablement subversif : la religion c'est bien, c'est juste les méchants qui sont méchants. (ce qui n'est pas faux par ailleurs). A noter un des placements produits les plus honteux de tous les temps, avec la lingette KFC. (L'Ipod qui fonctionne encore après l'apocalypse est pas mal non plus).

 

Bon, j'aime quand même beaucoup le côté prophète de Denzel, mais si on le prend jusqu'au bout et au sérieux, je crois que ça contredit un peu l'interprétation de Cyril

 

 

 

La bible est peut-être un livre comme les autres, mais elle a quand même été ramenée par un mec invulnérable grâce à Dieu, qui entend des voix, aveugle mais plus fort en localisation que Daredevil. Donc, c'est quand même la retranscription de la voix de Dieu, sans métaphore. Ca me pose pas de problème parce que c'est assumé, mais c'est pas anodin.

 

 

 

Voilà, sinon au niveau réalisation, j'ai trouvé ça bien fait, mais pas non plus de quoi se relever la nuit : le massacre sous le pont est joli, la scène de la baraque aussi, le reste est très très classique, non ?

 

Deux choses pour terminer :

 

1 - Il est bien dit explicitement que les gens ont brûlé les bibles parce que les gens considéraient le livre comme responsable de la guerre. C'est dit au moment où Denzel explique l'apocalypse.

 

2 - Le dvd contient deux mini-histoires en bande dessinée (mal) animée, pour donner du background à l'histoire : y a une première mini-histoire sur la jeunesse de Gary Oldman qui résume bien en 5 minutes tous les clichés de l'amérique white-trash : révérends de la télé, mère alcoolique, père violent, etc. La deuxième mini-histoire met en scène Eli, avant et après la chute : il travaille dans un hyper marché, et du coup ça vire un peu au the mist très très light.

 

Honnêtement, ça n'a aucun intérêt par rapport à l'histoire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh le gros machin boursouflé !

Je sais pas, peut-être (sûrement) que j'ai raté quelque chose là-dedans, parce que j'y vois pas de mal de vide, beaucoup de frime, des combats nazes, et une "révélation finale" toute moisie.

Avec 100 fois moins de budget et un parti pris franchement exploit, j'aurais probablement trouvé ça agréable, mais tous ces moyens au service de ça,

Très grosse déception.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...