Aller au contenu

The Book of Eli - Hughes Brothers (2010)


Messages recommandés

  • Réponses 90
  • Created
  • Dernière réponse

C'est clair que c'est vachement bondieusard de finir dans une bibliothèque foutu entre plusieurs livres sans distinction. Le personnage est bondieusard. Il est comme Zatoichi. Sa vie est guidé par Dieu mais après le monde autour de lui ne l'est pas. Si à la fin il avait brandi la bible et que tout le monde se soit agenouillé, j'aurais compris ça mais là pas du tout, ça va finir entre les mémoires de Mimi Mathy et le Kama en 3D.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai moi aussi pensé direct a Zatoichi en voyant le film

 

 

Meme si tu as raison sur le monde et ce que devient ce bouquin, il reste quand meme que le personnage principal a (a priori) des pouvoirs "divins" et une quête divine avec révélation et tout et tout, et que rien que ça, ça me les broute surtout que je n'en ai pas vu l'interet. A la limite, c'est un croyant, il a sa vision de sa quête, pourquoi pas. Mais le coup de l'aveugle et des supers pouvoirs

Mais tu as raison sur le final, pour tout les autres, la bible est juste un livre important pour l'humanité, au même rang que l'encyclopédie ou le Coran

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

A mon sens, ça rien à voir avec Zatoichi dont les aventures sont généralement liées à sa posture d'espoir (plus ou moins suivant les épisodes) vis à vis de l'humanité. Certains des épisodes ont un fond plus pessimiste, mais Zatoichi a une part optimiste qui refait régulièrement surface.

Ici, c'est l'histoire d'un soldat de Dieu qui doit sauver la Bible des vilains humains... on peut difficilement faire plus éloigné. Il doit pas sauver un humain hein, mais la parole divine.

Zatoichi s'occupe des affaires humaines, tandis que l'autre se pignole sur la bible.

Evidemment, il y a pas de messe avant la projection du film, ce serait un peu too much. N'empêche que quand je regarde de quoi ça cause, ben voilà.

 

 

Ceci dit, je le reproche pas au film, juste je constate. Je le trouve mauvais, mais pour d'autres raisons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Oui c'est un soldat de Dieu qui doit sauver le livre qu'il croit être bon pour lui car tout reste centré sur lui. Il ne fait pas du prosélytisme, il ne va pas prêcher, il cache même son livre. Il a peut être une mission divine à ses yeux mais au final son livre finira comme les autres. Peut être que Dieu lui a conféré des pouvoirs. Mais en face de lui on apprend quand même que c'est une guerre de religion qui a détruit le monde, que le méchant le veut pour asservir le monde et qu'il fini dans une bibliothèque entourée de chercheurs qui sont connus comme étant de méchants croyants.

Alors effectivement à la fin il est aveugle, mais j'ai quand même connu des films qui prêchaient cette religion avec plus de foi

Je pense que le film est un mix entre les frangin et l'acteur qui est un gros croyant ... c'est ce cul entre 2 chaises qui me plait justement car au final ce n'est pas non plus un enculé.

 

Et oui Zatoichi c'est pour la forme ..

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il finit quand même dans un suaire, a dicter la bonne parole... Et après ce qu'il a vécu, l'imagerie du martyr n'en est que plus appuyée (et avec des gros sabots crottés en plus)

 

 

Si ça c'est pas de la bondieuserie c'est que soit on a pas vu le même film, soit quelqu'un connait mal les symboles chrétiens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Vu à l'instant j'ai adoré le s3/4 du film. Les combats sont d'un efficacité et d'une lisibilité redoutables. Par contre, j'ai pas compris votre engouement pour la scène de l'assaut. C'est une bonne scène d'action mais je préfère de loin Denzel dégainant sa lame et décapitant du punk à contre jour accompagné d'un joli traveling circulaire de caméra à 360°. Quant au message catholique, j'ai retenu que Dieu existe et guide les pas de Denzel jusqu'à Alcatraz.

J'imagine le personnage de Gary Oldman évangéliste gourou dans sa vie antérieur; Il déclare, "avec ce livre on va pourvoir conquérir les foules grâce à la puissance des mots contenu dans ce livre, ça a marché avant."

le message selon moi n'a rien de nouveau. Il s'agit juste du fait que le savoir de la bible peut soit épanouir l'homme ou l'asservir en fonction de son enseignant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 months later...

Plastiquement, c'est très joli, belles bastons, beaux décors, belle musique, supers costumes, il y a des punks dégueulasses sur des motos avec des crânes d'animaux, c'est génial, j'adore. Denzel dessoude comme un dieu, fantastique, il est plus doué que Jason Bourne, ça me plait aussi.

Mais sur le fond je suis moins convaincu. Je ne vais pas développer plus que tout le bordel écrit plus haut, mais je suis du côté des "mais c'est quand même une putain de bondieuserie" (le Denzel monacale de la fin... merde). Alors c'est très joli, c'est peut-être très bien, mais les messies plus propres qu'ils n'en ont l'air, ça me casse les glaouis. J'aime l'interprétation - sans doute juste - de Bill Murray Moustache, mais j'ai beaucoup moins de tolérance/affinité avec les saintes écritures et ce qui en découle. Et puis Mila Kunis (fort baisable au passage) qui prend la relève.... s'ils n'en font pas une suite je trouve ça ridicule... S'ils en font une suite, je demande à la voir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour donner une idée des penchants cathos des frères hughes je retranscris leur interview au magazine impact lors de la sortie de menace to society:

le journaliste:

"dans votre film on voit sur le mur du père d'un des personnages le portarit du christ, avez vous voulu donner une dimension religieuse au film?"

 

réponse:

"pas du tout, nous avons mis ce portrait pour dire au contraire que le christianisme n'apportait aucune solution au problème des ghettos. Il n'y a que l'islam dans son intégrisme qui s’occupe des jeunes"

 

réponse anticipée à Stéphane:

regarde dans le magazine et tu verras que ce n’est pas une hallucination parano-sarkozyste de ma part.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 years later...

comment il est chiant à lire ce topic avec toutes les balises spoiler

 

bon ben moi j'ai trouvé ça pas terrible du tout.

le film semble ne jamais vraiment démarrer tellement il n'a pas grand chose à dire. disons que pour une série b c'est tout à fait honorable et il s'en sort même mieux que bien des post-apo italiens de la grande époque, mais bon sang 80M$ pour ça...

ça manque clairement d'humilité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour donner une idée des penchants cathos des frères hughes je retranscris leur interview au magazine impact lors de la sortie de menace to society:

le journaliste:

"dans votre film on voit sur le mur du père d'un des personnages le portarit du christ, avez vous voulu donner une dimension religieuse au film?"

 

réponse:

"pas du tout, nous avons mis ce portrait pour dire au contraire que le christianisme n'apportait aucune solution au problème des ghettos. Il n'y a que l'islam dans son intégrisme qui s’occupe des jeunes"

 

réponse anticipée à Stéphane:

regarde dans le magazine et tu verras que ce n’est pas une hallucination parano-sarkozyste de ma part.

 

Et ? 5 ans plus tard

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...